Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2019 Billets

5 Éditions

Billet de blog 3 sept. 2021

"Slalom" un film de Charlène Favier

Dans les Alpes, Lyz Lopez est une adolescente confiée par sa mère à un entraîneur pour qu’elle devienne une championne de ski en slalom. Or, ce qui se joue émotionnellement et physiquement entre l’adolescente et son entraîneur, dérape, Lyz Lopez ne comprenant pas exactement tous les enjeux en cours.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Slalom" de Charlène Favier © Jour2Fête

Sortie Blu-ray : Slalom de Charlène Favier

Dans le cadre alpin du milieu de la compétition sur ski pour une adolescente, Charlène Favier dénonce avec une grande subtilité le harcèlement puis l’agression sexuelle à un âge et dans une situation de dépendance où rien n’est évident. Ce sujet importe tellement à Charlène Favier, qu’elle l’avait déjà traité avec force dans son court métrage Odol Gorri présent dans cette édition vidéo. L’essentiel de son histoire repose sur la confrontation entre ses deux acteurs principaux, Noée Abita et Jérémie Renier, ce dernier n’hésitant pas à se laisser en retrait devant la jeune prodige découverte par Léa Mysius dans Ava (2017).

Une fois lancée la partition entre ces deux acteurs, il ne reste plus à Charlène Favier qu’à magnifier sa mise en scène en offrant une dimension visuelle fascinante de l’image se développer dans la caméra à travers un soin méticuleux pour chaque lumière comme chaque cadre. Pour un sujet aussi éprouvant et rarement traité au cinéma, Charlène Favier sait garder la bonne distance pudique pour éviter ainsi toute complaisance dans les scènes d’inquiétantes relations sexuelles. L’entraîneur en question, s’il est extrêmement toxique pour sa jeune prodige, quoi qu’il puisse parvenir à la pousser au summum du podium, ne se contente pas que d’être un prédateur sexuel : il est complètement dépassé par ses désirs sexuels, ce qui n’excuse en rien ses agissements. La question du consentement est au cœur des enjeux de la première relation sexuelle comme pour toutes les suivantes, où le désir réalisé sans consentement de l’autre devient un viol.

Charlène Favier raconte sont histoire comme un drame intérieur qui ne peut trouver la voie des mots pour trouver enfin une émancipation. La tension psychologique dans ce cadre complexe et amplement destructeur se développe entre les personnages comme un fil de lecture essentiel.

Slalom
de Charlène Favier
Avec : Noée Abita (Lyz Lopez), Jérémie Renier (Fred), Marie Denarnaud (Lilou), Muriel Combeau (Catherine), Maïra Schmitt (Justine), Axel Auriant (Max), Frédéric Épaud (le coach de l'équipe de France), Catherine Marchal (la mère de Justine)
France, Belgique, 2020.
Durée : 92 min
Sortie en salles (France) : 19 mai 2021
Sortie France du Blu-ray : 24 août 2021
Format : 2,35 – Couleur
Langue : français - Sous-titres : français.
Éditeur : Jour2Fête

Bonus :
Entretiens : Charlène Favier, Noée Abita et Jérémie Renier
Court métrage : Odol Gorri de Charlène Favier

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal
Du local au global, le mouvement climat assume de vouloir « faire école »
Finies les batailles en solitaire, le mouvement climat adossé aux luttes locales théorise désormais de voir les choses en grand. Un effort stratégique indispensable pour contrer l’appétit sans cesse renouvelé des aménageurs et industriels pour les « mégaprojets » et une certaine inertie politique.
par Mathilde Goanec
Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : Macron réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — Moyen-Orient
Nucléaire iranien : la solitude d’Israël
La volonté américaine de reprendre les pourparlers sur le nucléaire iranien s’oppose au refus israélien de toute perspective d’un accord avec l’Iran, contre lequel Israël menace de livrer une guerre, même si les États-Unis y sont hostiles. Mais Tel-Aviv dispose-t-il des moyens de sa politique ?
par Sylvain Cypel (Orient XXI)
Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau