Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2019 Billets

5 Éditions

Billet de blog 4 juil. 2021

"L’Indomptable feu du printemps" de Lemohang Jeremiah Mosese

Mantoa, la doyenne d’un village parmi les montagnes du Lesotho au cœur de l’Afrique du Sud, se mobilise pour protéger la mémoire de la communauté et les restes des défunts d’un cimetière alors que la construction d’un barrage hydroélectrique doit inonder toute la vallée.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"L’Indomptable feu du printemps" (This Is Not A Burial, It’s A Resurrection) de Lemohang Jeremiah Mosese © Arizona Distribution

Festival International du film de La Rochelle 2021 : L’Indomptable feu du printemps de Lemohang Jeremiah Mosese

Si le Lesotho, monarchie constitutionnelle isolée au cœur de l’Afrique du Sud, est un horizon cinématographique largement méconnu des cinéphiles européens, Lemohang Jeremiah Mosese avec ce troisième long métrage lui offre une présence d’une force émotionnelle et narrative d’une puissance hors du commun qui s’enracine dans la nuit des temps des récits mythologiques de la culture sotho. Le propos politique d’une révolte locale face à la dictature du progrès imposé sans alternative, aurait pu s’apparenter au Bacurau (2019) de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles mais au lieu d’user de la dramaturgie du cinéma de genre, Lemohang Jeremiah Mosese choisit de fusionner la forme orale du récit mythologique local avec un narrateur aveugle. Cet homme qui pourrait être un Homère de la culture sotho jouant du lesiba, instrument traditionnel de ce pays, semble invoquer les esprits des ancêtres aptes à transmettre la mémoire autour d’un récit épique, incarné par la doyenne charismatique d’un village. Cette femme fait à la fois face à trois représentations patriarcales du pouvoir que sont le député, le chef du village et le prêtre en réussissant à les tenir en respect en démontrant très simplement l’ineptie de leurs décisions.

C’est aussi en tant qu’artiste visuel éminemment inspiré que Lemohang Jeremiah Mosese s’empare du montage pour créer des liens narratifs d’une puissance d’évocation viscérale alors que chaque plan savamment travaillé s’enracine sans cesse dans la mémoire collective autour de l’incarnation fascinante de l’actrice octogénaire Mary Twala. Le film réussit à faire vivre cette ineffable âme des ancêtres pour laquelle le personnage principal au crépuscule de sa propre vie se mobilise avec une force de conviction inéluctable où la mort n’est rien d’autre qu’une transmission.

L’Indomptable feu du printemps
This Is Not A Burial, It’s A Resurrection
de Lemohang Jeremiah Mosese

Fiction
120 minutes. Lesotho / Afrique du Sud / Italie, 2019.
Couleur
Langue originale : sotho

Avec : Mary Twala (Mantoa), Jerry Mofokeng (le joueur de lesiba), Makhaola Ndebele (le prêtre), Tseko Monaheng (le chef Khotso), Siphiwe Nzima-Ntskhe (Pono), Thabiso Makoto (Lasaro), Thabo Letsie (Mokolobetsi), Silas Monyatse (Morui), Aleandro Florio (le prêtre évangéliste), Sarah Weber (l’épouse du prêtre évangéliste)
Scénario : Lemohang Jeremiah Mosese
Images : Pierre de Villiers
Montage : Lemohang Jeremiah Mosese
Musique : Yu Miyashita
Décors : Leila Walter
Costumes : Nao Serati
Production : Urucu Media
Producteurs : Cait Pansegrouw, Elias Ribeiro
Coproducteurs : Daniel Caleb, James Matthes
Distributeur (France) : Arizona Films
Sortie nationale française : 28 juillet 2021

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal
Du local au global, le mouvement climat assume de vouloir « faire école »
Finies les batailles en solitaire, le mouvement climat adossé aux luttes locales théorise désormais de voir les choses en grand. Un effort stratégique indispensable pour contrer l’appétit sans cesse renouvelé des aménageurs et industriels pour les « mégaprojets » et une certaine inertie politique.
par Mathilde Goanec
Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : Macron réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — Moyen-Orient
Nucléaire iranien : la solitude d’Israël
La volonté américaine de reprendre les pourparlers sur le nucléaire iranien s’oppose au refus israélien de toute perspective d’un accord avec l’Iran, contre lequel Israël menace de livrer une guerre, même si les États-Unis y sont hostiles. Mais Tel-Aviv dispose-t-il des moyens de sa politique ?
par Sylvain Cypel (Orient XXI)
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.