Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2401 Billets

5 Éditions

Billet de blog 4 juil. 2021

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

"L’Indomptable feu du printemps" de Lemohang Jeremiah Mosese

Mantoa, la doyenne d’un village parmi les montagnes du Lesotho au cœur de l’Afrique du Sud, se mobilise pour protéger la mémoire de la communauté et les restes des défunts d’un cimetière alors que la construction d’un barrage hydroélectrique doit inonder toute la vallée.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"L’Indomptable feu du printemps" (This Is Not A Burial, It’s A Resurrection) de Lemohang Jeremiah Mosese © Arizona Distribution

Festival International du film de La Rochelle 2021 : L’Indomptable feu du printemps de Lemohang Jeremiah Mosese

Si le Lesotho, monarchie constitutionnelle isolée au cœur de l’Afrique du Sud, est un horizon cinématographique largement méconnu des cinéphiles européens, Lemohang Jeremiah Mosese avec ce troisième long métrage lui offre une présence d’une force émotionnelle et narrative d’une puissance hors du commun qui s’enracine dans la nuit des temps des récits mythologiques de la culture sotho. Le propos politique d’une révolte locale face à la dictature du progrès imposé sans alternative, aurait pu s’apparenter au Bacurau (2019) de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles mais au lieu d’user de la dramaturgie du cinéma de genre, Lemohang Jeremiah Mosese choisit de fusionner la forme orale du récit mythologique local avec un narrateur aveugle. Cet homme qui pourrait être un Homère de la culture sotho jouant du lesiba, instrument traditionnel de ce pays, semble invoquer les esprits des ancêtres aptes à transmettre la mémoire autour d’un récit épique, incarné par la doyenne charismatique d’un village. Cette femme fait à la fois face à trois représentations patriarcales du pouvoir que sont le député, le chef du village et le prêtre en réussissant à les tenir en respect en démontrant très simplement l’ineptie de leurs décisions.

C’est aussi en tant qu’artiste visuel éminemment inspiré que Lemohang Jeremiah Mosese s’empare du montage pour créer des liens narratifs d’une puissance d’évocation viscérale alors que chaque plan savamment travaillé s’enracine sans cesse dans la mémoire collective autour de l’incarnation fascinante de l’actrice octogénaire Mary Twala. Le film réussit à faire vivre cette ineffable âme des ancêtres pour laquelle le personnage principal au crépuscule de sa propre vie se mobilise avec une force de conviction inéluctable où la mort n’est rien d’autre qu’une transmission.

L’Indomptable feu du printemps
This Is Not A Burial, It’s A Resurrection
de Lemohang Jeremiah Mosese

Fiction
120 minutes. Lesotho / Afrique du Sud / Italie, 2019.
Couleur
Langue originale : sotho

Avec : Mary Twala (Mantoa), Jerry Mofokeng (le joueur de lesiba), Makhaola Ndebele (le prêtre), Tseko Monaheng (le chef Khotso), Siphiwe Nzima-Ntskhe (Pono), Thabiso Makoto (Lasaro), Thabo Letsie (Mokolobetsi), Silas Monyatse (Morui), Aleandro Florio (le prêtre évangéliste), Sarah Weber (l’épouse du prêtre évangéliste)
Scénario : Lemohang Jeremiah Mosese
Images : Pierre de Villiers
Montage : Lemohang Jeremiah Mosese
Musique : Yu Miyashita
Décors : Leila Walter
Costumes : Nao Serati
Production : Urucu Media
Producteurs : Cait Pansegrouw, Elias Ribeiro
Coproducteurs : Daniel Caleb, James Matthes
Distributeur (France) : Arizona Films
Sortie nationale française : 28 juillet 2021

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica