"Palombella rossa" un film de Nanni Moretti

Suite à un accident de voiture, Michele Apicella devient amnésique. Des amis le conduisent à un match de water-polo dont il est l’un des joueurs. Il découvre également qu’il est député communiste. Dès lors, entre sport, politique et crise identitaire, tout se mélange.

"Palombella rossa" de Nanni Moretti © LCJ "Palombella rossa" de Nanni Moretti © LCJ
Au sujet de l'édition DVD : Palombella rossa de Nanni Moretti

Autour d’un match de water-polo dont il est l’un des joueurs actifs, Nanni Moretti fait un état des lieux de l’Italie des années 1980 où les rêves de changements progressistes sociaux semblent révolus. Si l’acteur-scénariste-réalisateur utilise la forme du témoignage autobiographique de son personnage, c’est bien dans la peau d’un personnage de fiction qu’il entre avec une véritable délectation en explosant de colère autant que d’enthousiasme pour questionner le monde dans lequel lui et ses contemporains vivent. Toute une communauté hétéroclite d’acteurs de la vie politique tourne dès lors autour de la piscine, du néo-fasciste, au communiste et au chrétien, dans une course frénétique sans fin, au fil également de la diffusion télévisée du film Le Docteur Jivago (1965) de David Lean dont la fin est à tout jamais écrite et ne peut souffrir d’aucune alternative contrairement au vœu le plus cher de Michele.

Il faut bien le génie décomplexé de la mise en scène de Nanni Moretti pour inventer ainsi un récit qui se tient pleinement autour d’une piscine et d’un match dont la finalité compétitive importe peu par rapport aux réflexions identitaires et politiques de Michele. Dans l’usage libre de l’onirisme et de l’autobiographie, Nanni Moretti se révèle ici être un flagrant héritier des univers que Federico Fellini avait commencé à ouvrir quelques décennies plus tôt.

À l’ère de l'hégémonie de la télévision berlusconienne crachant avec virulence le triomphe du néolibéralisme en Italie, les progressistes en politique souffrent de graves maux de tête après l’ivresse du temps des possibles pour façonner une société humaine plus juste et Nanni Moretti se fait avec Palombella Rossa un témoin perspicace de son temps.

 

 

palombella-rossa-dvd
Palombella rossa
de Nanni Moretti
Avec : Nanni Moretti (Michele Apicella), Silvio Orlando (l’entraîneur du 'Rari Nantes Monteverde'), Mariella Valentini (la journaliste), Asia Argento (Valentina, la fille de Michele), Eugenio Masciari (le huissier), Mario Patanè (Simone), Antonio Petrocelli (le fasciste), Gabriele Ceracchini (Michele, jeune), Mauro Maugeri (l’entraîneur du 'Pallanuoto Acireale'), Raoul Ruiz (le maître sud-américain)
Italie, 1989.
Durée : 83 min
Sortie en salles (France) : 29 novembre 1989
Sortie France du DVD : 16 mars 2016
Format : 1,33 – Couleur
Langues : italien, français - Sous-titres : français.
Éditeur : LCJ Éditions
Collection : Cinéma d’ailleurs

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.