Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2307 Billets

5 Éditions

Billet de blog 5 août 2022

"Batman Begins" de Christopher Nolan

Traumatisé par la mort de ses parents dont il se sent responsable, Bruce Wayne devenu adulte s'exile en Asie dans les bas-fonds de la criminalité et rencontre un homme qui après l'avoir entraîné intensément, lui propose de rejoindre l'ancestrale Ligue des Ombres afin de vaincre la criminalité de par le monde.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sortie de l'édition collector 4K Ultra HD + Blu-ray - Boîtier SteelBook + goodies : Batman Begins de Christopher Nolan

Après la déception du Batman et Robin (1997) de Joel Schumacher, quatrième volet de la saga des années 1990, Warner a fini par trouver en Christopher Nolan un nouveau cinéaste audacieux suffisamment inventif pour offrir une résurrection cinématographique au super-héros de DC Comics comme avait su le faire avec panache et inspiration Tim Burton quinze ans plus tôt. La réussite de ce film va non seulement relancer une trilogie ambitieuse mais permettre à Christopher Nolan de pouvoir de réaliser ses films personnels toujours dans des genres et des récits inattendus, osant relever le défi des ambitions d'un Kubrick. Pour arriver à la réalisation d'un Oppenheimer qui sortira en 2023, il a ainsi fallu un commencement qui aurait pu être périlleux à Hollywood avec une nouvelle franchise consacrée à un super-héros.

"Batman Begins" de Christopher Nolan © Warner

Même si son scénario n'a pas encore ici les méandres vertigineux qu'il ne cessera d'explorer dans ses films suivants comme dans déjà dans Memento (2000), on en retrouve ici quelques traits avec plusieurs personnages et temporalités. Ceci est possible avec un casting de luxe au sein duquel commença d'ailleurs une fidélité puisqu'il retrouva plusieurs de ces acteurs au fil de chacun des films suivants comme s'il s'agissait d'une troupe de théâtre. Ensuite, contrairement aux excès à outrance des films de super-héros des années suivantes, Christopher Nolan en utilise a minima et développe une mise en scène en attraction avec la réalité terrestre, à l'instar du héros éponyme dont on montre chacune des acquisitions-fabrications des outils qui feront de lui l'homme masqué. Ainsi, pour Nolan l'origine psychologique du personnage a autant d'importance que l'extension extérieure et le prolongement de son être à travers son armure-costume.

De plus, Nolan avec ses scénaristes accordent une plus grande attention à la tension du contexte géopolitique où la peur de l'autre a pris les traits du terroriste, pour se confronter à l'Amérique post 11 Septembre et en proposer un portrait en filigrane.

Nolan a l'audace de prendre quelques libertés dans ce scénario par rapport au récit originel issu des comics, tout en en respectant l'esprit et en mettant en valeur les apports des serials dans sa réalisation.

Au niveau plastique, l'humanité décrite est résolument plus sombre dans Batman Begins, assumant aussi l'héritage du film noir, mais avec une teinte particulière où ce n'est plus nécessairement l'obscurité qui domine avec la prédominance du noir mais plutôt le marron comme couleur faisant appel à des forces terrestres chtoniennes, comme pour rééquilibrer les excès des gadgets technologiques high tech du super héros.

Batman Begins
réalisé par Christopher Nolan
Avec : Christian Bale (Bruce Wayne / Batman), Michael Caine (Alfred Pennyworth), Liam Neeson (Henri Ducard / Ra's al Ghul), Katie Holmes (Rachel Dawes), Gary Oldman (Jim Gordon), Morgan Freeman (Lucius Fox), Cillian Murphy (Dr Jonathan Crane / L'Épouvantail), Tom Wilkinson (Carmine Falcone), Rutger Hauer (Richard Earle), Ken Watanabe (le faux Ra's al Ghul), Mark Boone Junior (Arnold Flass), Colin McFarlane (le commissaire Gillian Loeb), Linus Roache (Dr Thomas Wayne), Sara Stewart (Martha Wayne), Larry Holden (le procureur Finch), Gerard Murphy (le juge Faden), Gus Lewis (Bruce Wayne à 8 ans), Emma Lockhart (Rachel Dawes à 8 ans), Richard Brake (Joe Chill), Tim Booth (Victor Zsasz), Ilyssa Fradin (Barbara Gordon)

USA, 2005.
Durée : 140' (2h20)
Sortie en salles (France) : 15 juin 2005
Sortie France de l'édition collector 4K Ultra HD + Blu-ray - Boîtier SteelBook + goodies : 22 juin 2022
Format : 2,40 – Couleur
Langues : anglais, français, espagnol, portugais - Sous-titres : français.
Éditeur : Warner Bros. Entertainment France

Bonus :
un livret de photos du film (16 pages)
10 photos d’exploitation (lobby cards)
1 carte planche de storyboard avec photo du film au verso
1 carte illustration costume avec photo du film au verso
1 poster recto/verso
« Au cœur du film » : accès aux coulisses pendant le visionnage du film (lecteur compatible « Bonus View » ou « BD Live » nécessaire)
« The Dark Knight IMAX Prologue » : les premières minutes de « The Dark Knight » (HD 1080p, DD 5.1, 1.78, VOST)
Parodie : Jimmy Fallon s’incruste dans le film (5’12”, VOST)
« Batman - L’aventure commence » : conception et développement du film, casting du personnage de Batman (14’16”, VOST)
« Former le corps et l’esprit » : la transformation de Christian Bale en Batman (12’49”, VOST)
« La construction de Gotham City » : la création des décors du film (Gotham City, la Batcave, le Manoir de Bruce Wayne…) (12’48”, VOST)
« La cape et le masque » : l’élaboration du nouveau costume (8’18”, VOST)
« Batman - Le Voltigeur » : la Batmobile réinventée (13’40”, VOST)
« Le chemin de la découverte » : regard sur la première semaine de tournage en Islande (14’14”, VOST)
« Sauver Gotham City » : le développement des maquettes et des effets graphiques pour la scène de poursuite en monorail (13’01”, VOST)
« La genèse de Batman » : l’incarnation du Chevalier Noir et les influences du film (14’53”, VOST)
3 galeries d’affiches :
9 affiches US
14 affiches internationales
40 concepts d’affiches« Dossiers confidentiels » : les secrets de Batman non révélés dans le film (12 fiches, VF)
Discussions autour du scénario avec David S. Goyer (1’57”, VOST)
« Batman en numérique » : test du personnage numérique (1’06”, VOST)
« Batman Begins - Les cascades » (2’29”, VOST)
Bande-annonce (1’13”, VO)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Proche-Orient
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Quarante quatre morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figureraient quinze enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. Une trêve entre les deux parties serait entrée en vigueur dimanche soir.
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal — Amériques
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Réponse au billet de Pierre Daum sur l’exposition Abd el-Kader au Mucem à Marseille
Au Mucem jusqu’au 22 août une exposition porte sur l’émir Abd el-Kader. Le journaliste Pierre Daum lui a reproché sur son blog personnel hébergé par Mediapart de donner « une vision coloniale de l’Émir ». Un membre du Mrap qui milite pour la création d'un Musée national du colonialisme lui répond. Une exposition itinérante diffusée par le site histoirecoloniale.net et l’association Ancrages complète et prolonge celle du Mucem.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Michael Rakowitz, le musée comme lieu de réparation
À Metz, Michael Rakowitz interroge le rôle du musée afin de mettre en place des dynamiques de réparation et de responsabilisation face aux pillages et destructions. Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste irako-américain présente un ensemble de pièces issues de la série « The invisible enemy should not exist » commencée en 2007, l’œuvre d’une vie.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Deux expos qui refusent d'explorer les réels possibles d'une histoire judéo-arabe
[REDIFFUSION] De l’automne 2021 à l’été 2022, deux expositions se sont succédées : « Juifs d’Orient » à l’Institut du Monde Arabe et « Juifs et Musulmans – de la France coloniale à nos jours » au Musée de l’Histoire de l’Immigration. Alors que la deuxième est sur le point de se terminer, prenons le temps de revenir sur ces deux propositions nous ont particulièrement mises mal à l'aise.
par Judith Abensour et Sadia Agsous
Billet de blog
A la beauté ou la cupidité des profiteurs de crise
Alors que le débat sur l'inflation et les profiteurs de la crise fait rage et que nous assistons au grand retour de l'orthodoxie monétaire néolibérale, qui en appelle plus que jamais à la rigueur salariale et budgétaire, relire les tableaux d'Otto Dix dans le contexte de l'Allemagne années 20 invite à certains rapprochements idéologiques entre la période de Weimar et la crise en Europe aujourd'hui.
par jean noviel