Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2016 Billets

5 Éditions

Billet de blog 6 avr. 2019

Prix Alice Guy 2019

Dans la France des années 1950 à Châteauroux, Rachel est fascinée par Philippe et ne tarde pas à tomber amoureux. Leurs différences de classe sociale conduit Philippe à refuser de reconnaître la paternité de sa fille qu'élève dès lors seule Rachel.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Un amour impossible" de Catherine Corsini © Le Pacte

Sortie DVD : Un amour impossible de Catherine Corsini

Cette année, le prix du meilleur long métrage français d'une réalisatrice a été décerné à Catherine Corsini pour son film Un amour impossible. Ce prix Alice Guy encourage la réalisation d'un regard original et rappelle la place toujours excessivement minoritaire des femmes aux postes de réalisation de longs métrages de fiction. En adaptant le roman autobiographique éponyme de Christine Angot, Catherine Corsini non seulement réussit à saisir l'essence d'une œuvre littéraire poignante mais signe le portrait de deux générations de femmes, une mère et sa fille, dominées par la passion destructrice d'un homme : l'amant de l'une et le père qui se refuse à l'être de l'autre. Le récit s'écoule sur plusieurs décennies, de la fin des années 1950 au début XXIe siècle, développant toute l'horreur de l'oppression d'un homme qui se veut libéral pour son seul intérêt. La richesse du scénario de Catherine Corsini repose sur les psychologies des personnages inédits, qui ne se réduisent jamais à des comportements prédéterminés jusqu'à la découverte de l'horreur absolue, d'autant plus terrible qu'elle n'était pas attendue. Avec subtilité, la réalisatrice distille les raisons de la soumission totale d'une femme à l'égard d'un homme manipulateur dont elle reste aveugle aux agissements malveillants. L'interprétation de Virginie Efira, si elle n'est pas le meilleur choix de casting même s'il constitue une résolution déterminante pour la production, peut surprendre pour son aspect monolithique. Elle incarne toutefois aussi un personnage incapable de pouvoir évoluer et répondre à la violence du monde autour d'elle. Cette longue chronique de la vie d'une femme revisite l'histoire méconnue des conditions des femmes dans la seconde moitié du XXe siècle. Un mélodrame flamboyant, poignant et très intimiste réalisé avec une grande maîtrise de la mise en scène.

Un amour impossible
de Catherine Corsini
Avec : Virginie Efira (Rachel Steiner), Niels Schneider (Philippe Arnold), Estelle Lescure (Chantal), Jehnny Beth (Chantal, adulte), Iliana Zabeth (Gaby Schwartz), Catherine Morlot (la grand-mère), Coralie Russier (Nicole), Didier Sandre (le père de Philippe), et la voix de Christine Angot (la narratrice)
France, Belgique, 2018.
Durée : 135 min
Sortie en salles (France) : 7 novembre 2018
Sortie France du DVD : 20 mars 2019
Format : 2,40 – Couleur
Langue : français - Sous-titres : français.
Éditeur : Le Pacte
Bonus :
Entretien avec Catherine Corsini
Bande-annonce

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau