Un état du renouvellement du cinéma français depuis les années 2000

René Pradal, professeur émérite de cinéma et critique pour la revue "Jeune Cinéma" depuis 1965, propose un dictionnaire dans le but de mettre en avant 300 réalisateurs français qui ont réalisé leur premier long métrage depuis l’année 2000.

Parution du livre Dictionnaire du jeune cinéma français de René Pradal

Comment se porte le cinéma français ? Entre enthousiasme des succès en salles mettant en valeur la comédie française avec stars en tête d’affiche, les succès surprise de films d’auteurs jusqu’ici méconnus du grand public, l’augmentation dantesque de la sortie de longs métrages produits et distribués en salles, le fossé énorme qui se creuse entre les possibilités pour les films de rencontrer leurs publics… le constat est complexe et ne peut nullement s’arrêter à une conviction uniforme. René Pradal, professeur émérite de cinéma et critique pour la revue Jeune Cinéma depuis 1965, propose un dictionnaire dans le but de mettre en avant 300 réalisateurs français qui ont réalisé leur premier long métrage depuis l’année 2000. Le choix n’est évidemment pas exhaustif autrement le nombre de cinéastes dépasserait le seuil de 1000 individus. C’est en tant que cinéphile critique que René Pradal invite à découvrir ces cinéastes dont l’essentielle des incontournables est bien au rendez-vous et il faut s’y prendre à plusieurs reprises pour trouver les oubliés à l’instar de F.J. Ossang notamment qui aurait mérité sa place dans ce dictionnaire. En guise d’introduction, René Pradal pose en une soixantaine de pages un état des lieux de la production de longs métrages français à partir des années 2000 en s’interrogeant sur la possibilité d’une Nouvelle Nouvelle Vague à cette époque. Derechef, non, les cinéastes ne forment pas une entité comme les cinéastes de la Nouvelle Vague, mais il s’agit bien d’une nouvelle ère qui est mise en valeur depuis maintenant deux décennies avec l’arrivée du numérique qui a eu un impact aussi bien dans la production que la diffusion des films. René Pradal explique les mécanismes de financement des premiers longs métrages, le rôle des écoles de cinéma pour renouveler ou enfermer dans un certain conservatisme les propositions cinématographiques des premiers longs métrages. Un ouvrage indispensable pour comprendre le cinéma français de ces deux dernières décennies et prendre ainsi son pouls.

 

 

84736100335830l
Dictionnaire du jeune cinéma français. Des années 2000 à nos jours
de René Pradal

Nombre de pages : 280
Date de sortie (France) : 9 novembre 2017
Éditeur : Nouveau Monde éditions

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.