Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2483 Billets

6 Éditions

Billet de blog 8 mai 2020

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

« Atlantique », un film de Mati Diop

Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Atlantique" de Mati Diop © Ad Vitam

Au sujet de l'édition DVD : Atlantique de Mati Diop

En réalisant ce premier long métrage de fiction, Mati Diop reprend les thèmes de son court métrage documentaire réalisé dix ans plus tôt, Atlantiques, présent dans cette édition DVD, et trouve avec une histoire fantastique de revenants la forme la plus appropriée de fiction pour retransposer le constat de cette crise humaine de grande ampleur. La nièce du cinéaste Djibril Diop Mambéty poursuit la revendication politique et cinématographique de son oncle en travaillant sa propre forme poétique qui n’appartient qu’à elle. Passant d’un personnage à un autre dès les premières séquences de son film, Mati Diop donne par ses choix de mise en scène d’ores et déjà les clés du mouvement des âmes de ses protagonistes dans un souci de revanche sociale. Le récit débute étrangement pour mieux prendre son sens au fil des séquences suivantes. Mati Diop témoigne d’une personnalité singulière de cinéaste avec ce premier long métrage, nourri de plus d’une décennie d’expérience de courts métrages dont l’ambition créative n’a jamais été abandonnée en cours de route. De manière subtile, il est à la fois question d’une sororité de femmes contraintes à porter le deuil des hommes qui ont perdu la vie en Atlantique, durant les dernières années comme quelques siècles plutôt dans le cadre de l’esclavagisme au-delà de l’Atlantique mais encore de corruption au Sénégal générant des catastrophes humaines en cascade du côté des plus démunis. C’est le digne flambeau cinématographique d’Ousmane Sembene et Djibril Diop Mambéty que Mati Diop reprend fièrement avec sa poésie singulière de conteuse universelle à partir de la réalité locale sénégalaise.

Atlantique
de Mati Diop
Avec : Mame Bineta Sané (Ada), Amadou Mbow (l’inspecteur Issa), Ibrahima Traoré (Souleiman), Nicole Sougou (Dior), Aminata Kané (Fanta), Mariama Gassama (Mariama), Coumba Dieng (Thérèse), Abdou Balde (Cheikh), Ibrahima Mbaye Thié (le commissaire Moustapha), Diankou Sembene (M. Ndiaye), Babacar Sylla (Omar)
France, Sénégal, Belgique – 2019.
Durée : 105 min
Sortie en salles (France) : 2 octobre 2019
Sortie France du DVD : 4 février 2020
Format : 1,66 – Couleur
Langues : wolof, français, anglais, arabe - Sous-titres : français.
Éditeur :
Bonus :

Atlantiques de Mati Diop (16 min, 2009)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
À La France insoumise, le flou de la réorganisation suscite des inquiétudes
Si des garanties sont données aux militants insoumis en vue d’améliorer l’implantation locale du mouvement, la composition de la nouvelle direction, restée jusque-là à la discrétion d’une poignée de cadres, fait craindre de mauvaises surprises.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Éducation et enseignement supérieur
Une école plus si obligatoire
Pour faire face à la menace de coupures d’électricité cet hiver, le gouvernement a brandi une possible fermeture des écoles le matin, au coup par coup. Cette politique repose, trois ans après l’épidémie de Covid, la question de l’obligation d’instruction des enfants, un principe sans cesse attaqué.
par Mathilde Goanec
Journal — Énergies
EDF face aux coupures d’électricité : la débâcle énergétique
Jamais EDF ne s’était trouvée en situation de ne pas pouvoir fournir de l’électricité sur le territoire. Les « éventuels délestages » confirmés par le gouvernement attestent la casse de ce service public essentiel. Pour répondre à l’urgence, le pouvoir choisit la même méthode qu’au moment du Covid : verticale, autoritaire et bureaucratique.
par Martine Orange
Journal
Les gueules noires du Maroc, oubliées de l’histoire de France
Dans les années 1960 et 1970, la France a recruté 80 000 Marocains pour travailler à bas coût dans les mines du Nord et de la Lorraine. La sociologue Mariame Tighanimine, fille d’un de ces mineurs, et la journaliste Ariane Chemin braquent les projecteurs sur cette histoire absente des manuels scolaires. 
par Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Fin de vie, vite
Le Comité Consultatif National d’Éthique considère « qu’il existe une voie pour une application éthique d’une aide active à mourir, à certaines conditions strictes, avec lesquelles il apparait inacceptable de transiger ». Transigeons un peu quand même ! Question d’éthique.
par Thierry Nutchey
Billet de blog
Fin de vie : faites vivre le débat sur Mediapart
En septembre dernier, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu un avis qui rebat les cartes en France sur l'aide active à mourir, en ouvrant la voie à une évolution législative. Conscient que le débat autour de la fin de vie divise la société, le président de la République lance un débat national. Nous vous proposons de le faire vivre ici.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Récit d'une mort réussie
Elle avait décidé de ne plus souffrir. En 2002, La loi sur l'euthanasie venant d'être votée aux Pays-Bas elle demanda à être délivrée de ses souffrances.
par françois champelovier
Billet de blog
Mourir en démocratie — La fin de vie, une nouvelle loi ? (le texte)
Les soins palliatifs, et donc la sédation, ont désormais des alliés ne jurant que par eux pour justifier l’inutilité d’une nouvelle loi. Mais les soins palliatifs, nécessaires, ne sont pas une réponse à tous les problèmes. Si c'est l'humanité que l'on a pour principe, alors l'interdit actuel le contredit en s'interdisant de juger relativement à des situations qui sont particulières.
par Simon Perrier