Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2070 Billets

5 Éditions

Billet de blog 8 mai 2020

« Atlantique », un film de Mati Diop

Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Atlantique" de Mati Diop © Ad Vitam

Au sujet de l'édition DVD : Atlantique de Mati Diop

En réalisant ce premier long métrage de fiction, Mati Diop reprend les thèmes de son court métrage documentaire réalisé dix ans plus tôt, Atlantiques, présent dans cette édition DVD, et trouve avec une histoire fantastique de revenants la forme la plus appropriée de fiction pour retransposer le constat de cette crise humaine de grande ampleur. La nièce du cinéaste Djibril Diop Mambéty poursuit la revendication politique et cinématographique de son oncle en travaillant sa propre forme poétique qui n’appartient qu’à elle. Passant d’un personnage à un autre dès les premières séquences de son film, Mati Diop donne par ses choix de mise en scène d’ores et déjà les clés du mouvement des âmes de ses protagonistes dans un souci de revanche sociale. Le récit débute étrangement pour mieux prendre son sens au fil des séquences suivantes. Mati Diop témoigne d’une personnalité singulière de cinéaste avec ce premier long métrage, nourri de plus d’une décennie d’expérience de courts métrages dont l’ambition créative n’a jamais été abandonnée en cours de route. De manière subtile, il est à la fois question d’une sororité de femmes contraintes à porter le deuil des hommes qui ont perdu la vie en Atlantique, durant les dernières années comme quelques siècles plutôt dans le cadre de l’esclavagisme au-delà de l’Atlantique mais encore de corruption au Sénégal générant des catastrophes humaines en cascade du côté des plus démunis. C’est le digne flambeau cinématographique d’Ousmane Sembene et Djibril Diop Mambéty que Mati Diop reprend fièrement avec sa poésie singulière de conteuse universelle à partir de la réalité locale sénégalaise.

Atlantique
de Mati Diop
Avec : Mame Bineta Sané (Ada), Amadou Mbow (l’inspecteur Issa), Ibrahima Traoré (Souleiman), Nicole Sougou (Dior), Aminata Kané (Fanta), Mariama Gassama (Mariama), Coumba Dieng (Thérèse), Abdou Balde (Cheikh), Ibrahima Mbaye Thié (le commissaire Moustapha), Diankou Sembene (M. Ndiaye), Babacar Sylla (Omar)
France, Sénégal, Belgique – 2019.
Durée : 105 min
Sortie en salles (France) : 2 octobre 2019
Sortie France du DVD : 4 février 2020
Format : 1,66 – Couleur
Langues : wolof, français, anglais, arabe - Sous-titres : français.
Éditeur :
Bonus :

Atlantiques de Mati Diop (16 min, 2009)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves