Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2479 Billets

6 Éditions

Billet de blog 9 juil. 2021

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Cannes 2021, sélection ACID - «Soy libre» de Laure Portier

Sur près d’une décennie la réalisatrice Laure Portier filme son frère Arnaud et l’interroge sur un chemin entre la France, l’Espagne et le Pérou où sa certitude principale est son désir d’être libre.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Soy libre" de Laure Portier © Perspective Films

Programmation ACID au festival de Cannes 2021 : Soy libre de Laure Portier

Que peut le cinéma ? Tout ! Et en l’occurrence, créer autant une histoire que l’accompagner comme le démontre avec la subtile intelligence de sa mise en scène réduite à l’essentiel, Laure Portier dans ce premier long métrage tourné tout au long des années 2010. La réalisatrice possède une foi profonde dans la capacité du présent à raconter des histoires d’une profonde densité. Dès lors, inutile de se plonger dans le passé à travers des archives pour saisir l’histoire qui se joue au présent.

En filmant son frère au fil des ans, seul devant sa caméra en plan-séquence et en l’interrogeant dans son rôle assumé de grande sœur bien plus que de réalisatrice même si c’est elle qui filme et conçoit ses images en toute indépendance, Laure Portier offre à voir et à penser une trajectoire de vie. Au centre de l’image, l’existence d’Arnaud s’écrit dans un mouvement permanent qui le conduit à changer de pays, comme à marcher dans un cadre désertique avec un scooter volé qui refuse de démarrer. De la juxtaposition de toutes ces séquences, Laure Portier transcende pleinement le traditionnel film de famille pour en faire une œuvre cinématographique capable de partager un regard politique sur le monde d’aujourd’hui. Nul regard voyeur ici puisque le protagoniste Arnaud assume sa mise en scène avec le regard aimant de sa grande sœur qui cherche sans cesse à stimuler chez lui son désir d’écrire sa propre histoire. C’est là que les dessins d’Arnaud qui rythment le film jusqu’à son dénouement, prennent toute la force d’une expression tournée vers l’extérieur avec toute une sensibilité assumée.
Laure Portier poursuit avec Soy libre l’exploration documentaire du récit familial qu’elle avait mené dans son moyen métrage Dans l’œil du chien (2019) où elle mettait en scène l’adieu à sa propre grand-mère. Et entre les deux films se situe au cœur de Soy libre une séquence poignante qui enracine durablement Arnaud dans sa propre généalogie.
La force du cinéma de Laure Portier est de savoir sans cesse positionner sa caméra au bon endroit en s’emparant et en assumant sa propre place en tant qu’individu qui continue à vivre de manière active avec les personnes qu’elle filme. La liberté affichée par son frère et dont Laure Portier en fait son propre porte étendard à travers le choix de son titre, s’acquiert et se conquiert sans cesse en allant dépasser des frontières d’une vie qui semblait condamnée d’avance comme au sein des quatre murs d’une prison. Dès lors, si la vie est ailleurs pour Arnaud alors qu’elle est sans cesse ici et maintenant pour sa sœur, la résolution de ce dialogue fraternel se situe dans l’affirmation forte que la vie crée à chaque instant de l’ailleurs.

Soy libre
de Laure Portier

Documentaire
78 minutes. France, Belgique, 2021.
Couleur
Langues originales : français, espagnol

Scénario : Laure Portier
Images : Laure Portier
Montage : Xavier Sirven
Musique : Martin Wheeler
Son : Mikaël Barre
Production : Perspective Films
Coproduction : Need Productions
Productrice : Gaëlle Jones

Contact :
Perspective Films
12 Rue Calmels
75018 Paris France
+ 33 (0)9 73 64 60 87
contact@perspectivefilms.frperspectivefilms.fr

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Soupçons d’emploi fictif : une vice-présidente du RN visée par une enquête du Parquet européen
Selon nos informations, une série de perquisitions est en cours lundi 5 décembre, visant deux élus RN, dont Edwige Diaz, vice-présidente du parti, dans le cadre d’une enquête du Parquet européen. La justice se penche sur des soupçons d’emploi fictif, lorsque la députée était assistante parlementaire européenne en 2018-2019.
par Marine Turchi
Journal — Europe
Ukraine : la guerre, « un puissant accélérateur » pour les droits LGBT+
Depuis le début de l’invasion russe, de plus en plus de soldats ukrainiens portent publiquement les revendications des personnes LGBT+, en particulier la demande d’une union civile entre partenaires du même sexe. L’enjeu, en temps de guerre, est capital. Des hommes et des femmes meurent au combat, sans que leurs proches ne puissent revendiquer aucun droit sur leur corps.
par Mathilde Goanec
Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal
États-Unis : en Géorgie, une enquête sur l’élection de 2020 menace Donald Trump
L’ancien président a moins de souci à se faire au sujet de la défaite attendue de son poulain, Herschel Walker, lors de la sénatoriale de Géorgie du mardi 6 décembre, que de l’enquête de la procureure Fani Willis, au terme de laquelle il pourrait être inculpé pour fraudes et ingérences électorales.
par Alexis Buisson

La sélection du Club

Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez