Faux film de propagande et vrai aveu d'Elia Kazan

En 1952 en Tchécoslovaquie, une troupe de cirque dirigée par Karel Cernik est confrontée à l'oppression du pouvoir communiste en place. Un plan d'évasion vers l'ouest est alors envisagé.

 

"Le Cirque en révolte" d'Elia Kazan © ESC Éditions "Le Cirque en révolte" d'Elia Kazan © ESC Éditions

Sortie DVD : Cirque en révolte d'Elia Kazan

Vous croyez tout savoir sur Elia Kazan, cinéaste catalogué délateur de ses collègues progressistes durant la chasse aux sorcières du maccarthysme ? Le réalisateur de Baby Doll, Un tramway nommé désir, À l'est d'Eden... peut de nos jours être redécouvert à l'aune des éditions DVD de ses films restés inédits. Tel est le cas de ce film intitulé Cirque en révolte qui traduit bien toutes les ambiguïtés de la situation complexe tenue par le cinéaste durant cette période sombre de l'histoire de l'industrie hollywoodienne mais aussi plus largement des États-Unis. Le portrait de ce directeur de troupe de spectacles ambulants est bien plus celui du double d'un cinéaste cherchant à se dédouaner à travers la mise en scène de ses états d'âme qu'un film de propagande anticommuniste tel qu'il s'affiche au premier abord. En effet, même si les méchants de l'histoire sont bien les communistes et toutes les personnes serviles et aisément collaboratrices de ce pouvoir en place, l'enjeu du récit se situe avant tout dans la complexité de toute une galerie de personnages qui existent à part entière et dont les circonstances politiques déterminent certains de leurs traits de caractère. Même si on ne retient pas de fulgurances d'interprétation comme dans les films à venir d'Elia Kazan dirigeant Marlon Brando, James Dean, Eli Wallach, etc. Adolphe Menjou tire bien son épingle du jeu en responsable de la propagande communiste traquant inlassablement le personnage principal du film où il ne se contente jamais de jouer les monstres d'inhumanité sous un imperméable impeccablement immuable. Bien au contraire, il apparaît pour la première fois allongé sur un divan, à l'instar de James Dean en CinémaScope dans À l'est d'Eden, durant une scène d'interrogatoire. La société humaine que dépeint Elia Kazan s'éloigne ainsi des stéréotypes manichéistes du film de propagande. Quelles que soient les motivations du cinéaste, c'est la richesse de cette galerie de personnages complexes qui fait aussi toute la saveur de ce film qui tente avec un certain succès de rivaliser avec le suspense d'Hitchcock, notamment dans la dernière séquence du film. Plus qu'un travail archéologique cinéphilique, cette édition permet également une belle exploration aux riches perspectives des faces sombres des choix malheureux d'un cinéaste qui n'a pas fini de se dévoiler.

 

dvd-le-cirque-en-re-volte-delia-kazan

Le Cirque en révolte
Man on a Tightrope
d'Elia Kazan
Avec : Fredric March (Karel Cernik), Terry Moore (Tereza Cernik), Gloria Grahame (Zama Cernik), Cameron Mitchell (Joe Vosdek), Adolphe Menjou (Fesker), Robert Beatty (Barovic), Alexander D'Arcy (Rudolph), Richard Boone (Krofta), John Dehner (Chef), Paul Hartman (Jaremir)
USA – 1953.
Durée : 100 min
Sortie en salles (France) : inédit
Sortie France du DVD : 11 avril 2017
Format : 1,37 – Noir & Blanc
Langue : anglais - Sous-titres : français.
Éditeur : ESC Éditions
Bonus :
Présentation du film par Michel Ciment (25 min)
Dans la même collection

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.