Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2406 Billets

5 Éditions

Billet de blog 11 juil. 2021

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Cannes 2021, sélection ACID - «Down with the King» de Diego Ongaro

Au bord de la forêt, dans un chalet cossu, le célèbre rappeur Mercury Maxwell s’est isolé afin de se plonger dans l’écriture et la composition de son prochain album. Aux côtés du fermier Bob auquel il donne de temps à autre des coups de main, il commence à se rêver lui aussi fermier.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Down with the King" de Diego Ongaro © DR

Programmation ACID au festival de Cannes 2021 : "Down with the King" de Diego Ongaro

Down with the King est la suite implicite de Bob and the Trees (2015), premier long métrage de fiction du réalisateur français Diego Ongaro, qui reprend en effet ici le personnage de Bob, joué par Bob Tarasuk, qui de bûcheron devient fermier, en le confrontant au célèbre rappeur Mercury Maxwell, interprété par le célèbre rappeur Freddie Gibbs. La démarche de Diego Ongaro pour développer un récit fictif est ainsi celle du cinéma vérité autour de sa confiance dans la prédisposition de chaque personnage dans sa réalité propre à offrir la force inhérente du récit qui innervera nécessairement le film au moment du tournage. Chaque acteur est ainsi parfait dans son rôle autour de gestes précis qui concourent sans cesse à le rendre autant crédible qu’à faire apparaître des questions existentielles où les lieux notamment invitent naturellement à l’introspection.

Le réalisateur français épouse autour de cette histoire cette problématique propre au cinéma classique américain qui consiste à interroger la liberté de l’individu en quête d’épanouissement dans de nouveaux espaces comme l’illustre symptomatiquement le mouvement qui irrigue le western. Ici, le mouvement a déjà eu lieu et le protagoniste est sommé de trouver ses propres finalités de vie : approfondir une nouvelle voie ou prolonger celle que lui a conféré son confort économique et par-là une liberté émancipatrice fantasmée ?

Avec une subtilité de mise en scène qui veut s’enraciner dans la forme simple du récit classique américain, Diego Ongaro signe un récit humaniste élémentaire avec une humilité qui irrigue autant qu’il ressource.

Down with the King
de Diego Ongaro

Fiction
100 minutes. États-Unis, France, 2021.
Couleur
Langue originale : anglais

Avec : Freddie Gibbs (Mercury Maxwell), Bob Tarasuk (Bob), Jamie Neumann (Michaele), David Krumholtz (Paul), Sharon Washington (Darlene Maxwell), Tara Turnbull, Leon Michels, Terry Holland
Scénario : Xabi Molia et Diego Ongaro
Images : Daniel Vecchione
Montage : Benoît Sauvage
Musique : Nathan Halpern
Son : Boris Palacios
Casting : Scotty Anderson, Harrison Nesbit
Décors : Jessica Ray Harrison
Costumes : Jessica Ray Harrison
Production : Breaker, Inside Voices
Producteurs : Rob Cristiano, Kim Jackson, Zach LeBeau
Producteurs exécutifs : Jack Craven, Freddie Gibbs
Producteur associé : Ben Lambert

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Nice, « on a l’impression que le procès de l’attentat a été confisqué »
Deux salles de retransmission ont été installées au palais Acropolis, à Nice, pour permettre à chacun de suivre en vidéo le procès qui se tient à Paris. Une « compensation » qui agit comme une catharsis pour la plupart des victimes et de leurs familles, mais que bon nombre de parties civiles jugent très insuffisante.
par Ellen Salvi
Journal — Santé
Crack à Paris : Darmanin fanfaronne bien mais ne résout rien
Dernier épisode de la gestion calamiteuse de l’usage de drogues à Paris : le square Forceval, immense « scène ouverte » de crack créée en 2021 par l’État, lieu indigne et violent, a été évacué. Des centaines d’usagers de drogue errent de nouveau dans les rues parisiennes.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Justice
Un refus de visa humanitaire pour Hussam Hammoud serait « une petite victoire qu’on offre à Daech »
Devant le tribunal administratif de Nantes, la défense du journaliste syrien et collaborateur de Mediapart a relevé les erreurs et approximations dans la position du ministère de l’intérieur justifiant le rejet du visa humanitaire. Et réclamé un nouvel examen de sa demande.
par François Bougon
Journal — Euro
La Réserve fédérale des États-Unis envoie l’euro par le fond
Face à l’explosion de l’inflation et à la chute de l’euro, la Banque centrale européenne a décidé d’adopter la même politique restrictive que l’institution monétaire américaine. Est-ce la bonne réponse, alors que la crise s’abat sur l’Europe et que la récession menace ?
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze
Billet de blog
Suites critiques aux « Suites décoloniales ». Décoloniser le nom
Olivier Marboeuf est un conteur, un archiviste, et son livre est important pour au moins deux raisons : il invente une cartographie des sujets postcoloniaux français des années 80 à aujourd’hui, et il offre plusieurs outils pratiques afin de repenser la politique de la race en contexte français. Analyse de l'essai « Suites décoloniales. S'enfuir de la plantation ».
par Chris Cyrille-Isaac
Billet d’édition
Klaus Barbie - la route du rat
En parallèle d'une exposition aux Archives départementales du Rhône, les éditions Urban publient un album exceptionnel retraçant l'itinéraire de Klaus Barbie de sa jeunesse hitlérienne à son procès à Lyon. Porté par les dessins du dessinateur de presse qui a couvert le procès historique en 1987, le document est une remarquable plongée dans la froide réalité d'une vie de meurtres et d'impunité.
par Sofiene Boumaza
Billet de blog
« Mon pauvre lapin » : le très habile premier roman de César Morgiewicz
En constant déphasage avec ses contemporains, un jeune homme part rejoindre une aieule à Key West, bien décidé à écrire et à tourner ainsi le dos aux échecs successifs qui ont jusqu’ici jalonné sa vie. Amusant, faussement frivole, ce premier roman n’en oublie pas de dresser un inventaire joyeusement cynique des mœurs d’une époque prônant étourdiment la réussite à n’importe quel prix.
par Denys Laboutière