Une histoire fraternelle dans le New York des travailleurs de l'ombre

Connie et Nick sont des frères fusionnels. Le jour où Nick se fait arrêter par la police suite à un braquage raté, Connie fera tout pour le libérer durant une nuit sous adrénaline.

"Good Time" de Benny et Josh Safdie © Ad Vitam "Good Time" de Benny et Josh Safdie © Ad Vitam

Sortie DVD : Good Time de Benny et Josh Safdie

Derrière ce film de genre qui doit autant à Un après-midi de chien de Sydney Lumet qu'After Hours de Martin Scorsese, se cache un hommage inconditionnel à l'amour fraternel de la part de deux frères coréalisateurs. Aux deux frères, il faut également ajouter la collaboration fondamentale de Ronald Bronstein qui a cosigné le scénario avec Josh Safdie et comonté le film avec Benny Safdie. Porté par la composition de Robert Pattinson qui trouve là certainement sa meilleure prestation dans le rôle d'un homme dont la principale raison d'exister consiste à protéger son frère qui souffre d'un handicap mental, le film est d'une efficacité redoutable dans la tension qu'ils instille auprès de ses spectateurs. C'est là qu'apparaît un montage puissamment cérébral qui ne laisse aucun répit au spectateur dans les pas d'un hors-la-loi dont on pardonnerait aisément les actes jusqu'à ce que la violence vienne révéler une sourde folie intérieure que seule la relation à son frère semble canaliser. L'épopée nocturne sous adrénaline tient du cauchemar où se révèle l'extraordinaire capacité d'un frère à réussir l'impossible, dans les situations les plus problématiques où il doit prendre les meilleures décisions dans un temps limité pour parvenir à ses fins. La personnalité du personnage est suffisamment complexe pour pouvoir le suivre toute une nuit dans des situations où il a autant d'opportunités de témoigner de son humanité. Au cours d'une nuit, Connie rencontre des hommes et des femmes qui travaillent dans des situations les plus difficiles dans un isolement le plus total, comme si allait se développer entre eux et lui une communauté solidaire, celle des laissés-pour-compte du rêve américain, surtout lorsque l'on est Noir à New York et que l'on travaille dans une banque, un hôpital ou encore comme gardien de nuit d'un parc d'attraction. La description sociale est aussi fine et sincère que le propos défendu par Syndey Lumet quatre décennies plus tôt dans Un après-midi de chien. Rien de gratuit dans cette expérience cinématographique du film de genre auquel les frères Safdie rendent un bel hommage tout en s'inspirant rien moins que du cinéma de Bresson : l'écart est ambitieux mais complètement assumé avec une maîtrise époustouflante.

 

51qsdgty-0l-sy445
Good Time
de Benny et Josh Safdie
Avec : Robert Pattinson (Constantine « Connie » Nikas), Ben Safdie (Nick Nikas, le frère de Connie), Buddy Duress (Ray), Taliah Webster (Crystal), Jennifer Jason Leigh (Corey Ellman), Barkhad Abdi (Dash, l'agent de sécurité du Train fantôme), Cliff Moylan (l'agent Patrick), Souleymane Sy Savane (le chauffeur Uber), Rose Gregorio (Loren Ellman, la mère de Corey), Marco A. Gonzalez (un agent de police)
USA – 2017.
Durée : 97 min
Sortie en salles (France) : 13 septembre 2017
Sortie France du DVD : 23 janvier 2018
Format : 2,35 – Couleur
Langues : anglais, français - Sous-titres : français.
Éditeur : Ad Vitam
Bonus :
Entretien avec les frères Safdie
Galerie Photos (sur le tournage / Festival de Cannes)
Bande annonce US et France
http://www.advitamdistribution.com/films/good-time/?type=video

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.