Construire le monde de demain sur l’optimisme et l'espoir

Dans l’état actuel de la planète où les énergies sont pillées sans complexes, quel sera l’état du monde en 2040 ? C’est la question que pose le réalisateur de « SugarLand » en partant à la rencontre des initiatives positives préparant au mieux l’avenir.

"2040" de Damon Gameau © L'Atelier d'Images "2040" de Damon Gameau © L'Atelier d'Images
Sortie DVD : 2040 de Damon Gameau

Dans la vague des documentaires environnementaux faisant le tour du monde pour prouver que la construction d’un monde meilleur est possible, voici 2040 de l’acteur et réalisateur australien Damon Gameau, encouragé dans sa démarche par le succès de son premier documentaire SugarLand (2014) qui dénonçait l’emprise néfaste de l’omniprésence du sucre dans l’alimentation conçue machiavéliquement par les groupes agro-industriels. Le propos de Damon Gameau est de s’assurer qu’un monde meilleur est possible pour sa fille quand elle sera devenue adulte en 2040. Il ne s’agit plus de dénoncer les catastrophes écologiques qui sont à présent mondialement actés malgré quelques climatosceptiques et autres dénis. Le réalisateur prend son sac à dos et quitte femme et enfant pour partir à la découverte du monde et de ses initiatives positives rencontrant à la fois des scientifiques et des promoteurs de projets reposant sur l’énergie verte, en évitant en revanche d’aller interroger la responsabilité des politiques et des chefs d’entreprises. L’heure n’est pas ici à la dénonciation ni même à l’investigation, contrairement à SugarLand qui participait davantage à une enquête scientifique assez avancée. Le mot d’ordre est ici d’annoncer qu’un autre monde est possible et qu’il commence dès aujourd’hui aux quatre coins de la planète.

Le documentaire vaut davantage par sa volonté d’encourager une forme de consommation, utilisant la forme ludique d’explications qui se veut la plus simple possible, suivant parfois les petites touches d’humour à la manière de l’émission pédagogique C’est pas sorcier en France. Sauf qu’ici l’apprentissage est très léger et à ce titre rien ne justifiait de faire le tour du monde en avion pour comprendre les réalités locales alors que celles-ci n’apparaissent pas à l’écran et ne servent que d’images cartes postales pour illustrer un propos écrit d’avance. L’objectif initial de trouver l’encouragement optimiste à envisager le monde de demain est plutôt atteint mais pour en savoir vraiment davantage sur lesdites alternatives, il faudra s’adresser vers une autre source d’information que ce film. L’engagement politique est souvent réduit à néant selon une perspective faussement naïve que les responsables politiques et économiques ne seront pas des freins supplémentaires à la construction durable du monde d’aujourd’hui. Apparaît même au final dans les mots en voix off du réalisateur l’idée selon laquelle il faut espérer de nouveaux leaders pour un monde meilleur : en est-on encore là d’attendre au XXIe siècle un sauveur pour l’humanité ?

 

 

81eldlzvsnl-ac-sy445
2040
de Damon Gameau
Australie – 2019.
Durée : 92 min
Sortie en salles (France) : 26 février 2020
Sortie France du DVD : 7 juillet 2020
Format : 2,35 – Couleur
Langues : anglais, français - Sous-titres : français.
Éditeur : L'Atelier d'Images
Bonus :
Interview de Damon Gameau
Interview de Kyan Khojandi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.