"People that are not" un film de Hadas Ben Aroya

À Tel-Aviv, Joy rencontre Michar qui vient de rentrer de Berlin et ensemble, partagent une intimité perturbée, tandis que l’ex de Joy refuse tout contact avec elle.

"People that are not" de Hadas Ben Aroya © Wayna Pitch "People that are not" de Hadas Ben Aroya © Wayna Pitch
Au sujet de l'édition DVD : People that are not de Hadas Ben Aroya

Dans ce premier film tourné avec l’intention de réaliser un court et qui est finalement devenu au montage un long métrage, on trouve l’énergie folle et décomplexée du court de la part de cette réalisatrice fraîchement sortie d’une école de cinéma. Hadas Ben Aroya est à la fois derrière et devant la caméra dans un rôle rare au cinéma qui traduit parfaitement la complexité de son personnage et de sa génération à l’heure des réseaux sociaux et des rencontres qui se gèrent d’un simple clic. Son personnage qui est le cœur du film tout en permettant de dresser des portraits d’hommes contemporains autour de ses rencontres, est épris d’un goût immodéré de sentiments et d’émotions et ne cesse d’aller jusqu’au bout de ses intentions, dépassant les règles de convenance et rappelant les contradictions de chacun. Son personnage souffre à la fois d’aimer et de solitude non désirée mais ne cesse d’expérimenter la réalité des relations avec une force et une conviction qui laissent pantois.

Cette mise en scène des relations de couple qui navigue entre Godard, Apatow et Bergman est d’une fraîcheur fascinante animée par le dynamisme de son personnage principal autant que les choix de caméra privilégiant les plans-séquence à couper le souffle.

Avec une intelligence folle et une perspicacité dans son propos comme dans ses choix de cinéaste, Hadas Ben Aroya dresse une cartographie des relations contemporaines dans un troublant mélange d’attirance/répulsion autour de l’intimité.

 

 

818fhrb3tel-ac-sl1500
People that are not
Anashim Shehem Lo Ani
de Hadas Ben Aroya
Avec : Hadas Ben Aroya (Joy), Netser Charitt (Yonatan), Hagar Enosh (Michal), Meir Toledano (Oren), Eric Raphael Mizrahi (un danseur au Tahat Club), Yonatan Bar-Or
Israël, 2016.
Durée : 80 min
Sortie en salles (France) : 24 octobre 2018
Sortie France du DVD : 5 mars 2019
Format : 2,35 – Couleur
Langue : hébreu - Sous-titres : français.
Éditeur : Wayna Pitch

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.