Des racines du cinéma d’auteur iranien

Issu d’un travail de thèse universitaire, l’ouvrage de Javad Zeiny est très documenté et brosse une histoire de cinéma national avec l’envie de prendre le sujet dans son ensemble et d’en découdre.

Parution du livre Le Cinéma iranien de Javad Zeiny

Issu d’un travail de thèse universitaire, l’ouvrage de Javad Zeiny est très documenté et brosse une histoire de cinéma national avec l’envie de prendre le sujet dans son ensemble et d’en découdre. Le cinéma iranien contemporain, malgré toutes les difficultés politiques auxquelles doivent faire face avec énormément de courage et de ténacité de nombreux auteurs, reste d’une vigueur dans son propos et dans l’invention de ses formes toujours très vivace, décrochant en 2015 l’Ours d’or du meilleur long métrage (Taxi Téhéran de Jafar Panahi).

Ce que l’on n’a que trop peu souligné, c’est que s’il y a aussi autant de très bons films venus d’Iran, c’est que ce pays possède une longue histoire de cinéma. Ainsi, ce livre propose d’offrir une véritable perspective à ce cinéma actuel en allant interroger ses origines du début du XXe siècle en s’arrêtant à l’année 1979 de la chute du Shah. Le sous-titre de cet ouvrage est bien plus éclairant que son titre puisque le grand enjeu tient en un seul mot : « influences ». Autrement dit, il s’agit d’évaluer la construction d’un cinéma national à partir d’influences extérieures diverses. Ceci est le cas de toutes les histoires de cinéma du monde entier comme des autres arts en général. Le mot « influence » n’est donc pas dévalorisant : il s’agit de saisir ce qui a inspiré le cinéma iranien pour naître et se former une identité à l’instar d’un individu humain. Pour l’auteur, il est essentiel de montrer qu’une identité forte ne s’oppose aucunement à un regard intelligent posé sur l’extérieur, bien au contraire. Il montre ainsi que dès ses origines, le goût du cinéma s’est porté du côté des films venant d’Inde, d’Égypte ou de Turquie. Ceci tient à des convergences culturelles qui permettent une fluidité de dialogue dans le goût de la mise en spectacle. Ce qui n’empêche nullement des traditions littéraires iraniennes d’apparaître en même temps dans les premières productions cinématographiques iraniennes. Mais les influences qui ne viennent pas directement du cinéma sont dans l’ouvrage peu analysées, la ligne directrice restant du côté filmique.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, ce sera le néoréalisme italien, la Nouvelle Vague française et le cinéma indépendant américain qui auront la plus forte influence, notamment du côté d’un cinéma affirmant une exigence d’auteur. Car ce qui intéresse le plus Javad Zeiny, c’est avant tout le cinéma iranien d’auteur et la préface de Jean-Luc Godard comme tuteur et guide spirituel est à cet égard très signifiante. Le reste de la production iranienne est beaucoup moins présent et il est pour cette raison difficile d’évaluer la proportion de ce cinéma. C’est là l’une des limites identifiables de cet ouvrage. Pour se faire un aperçu plus large de ce qu’est l’histoire du cinéma iranien, il faudra compléter sa lecture par d’autres ouvrages. Il n’en reste pas moins que l’analyse de Javad Zeiny est précise, riche de témoignages, permettant de découvrir des pans importants du cinéma iranien à partir de la présentation intégrale des synopsis de chaque étudié sur plusieurs pages. Ce choix n’est pas anodin, car comment parler d’un film si la plupart du temps celui-ci n’est pas connu du lecteur ? En ce sens aussi l’ouvrage permet de participer à entretenir et enrichir une mémoire. Le cinéphile lecteur de cet ouvrage ouvrira dès lors un œil différent sur les œuvres les plus récentes du cinéma iranien ou plus généralement par similitude sur la problématique de la constitution d’un cinéma national.

 

le-cine-ma-iranien le-cine-ma-iranien

 

Le Cinéma iranien. Un cinéma national sous influences de 1900 à 1979

de Javad Zeiny

 

Nombre de pages : 300

Date de sortie (France) : novembre 2015

Éditeur : L’Harmattan

Collection : Iran en transition

 

lien vers le site de l’éditeur : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=48741

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.