John McTiernan : the action man

« Predator », « Piège de cristal », Arnold Schwarzenegger, Sean Connery, Bruce Willis, Pierce Brosnan... ont pour point commun un réalisateur : John McTiernan.

Parution du livre Le Cinéma de John McTiernan de Claude Monnier

Claude Monnier est un auteur habitué du cinéma après avoir consacré un ouvrage au personnage principal de la saga James Bond et une monographie à Ridley Scott, deux ouvrages publiés par L’Harmattan. Il avait également en 2010 écrit un premier livre sur John McTiernan : John McTiernan, le maître du cinéma d’action, Bazaar & Co. Déjà en 2016, Kevin Karbowiak-Gillot dans son livre John McTiernan, Hollywood, film d'action et politique (L’Harmattan, 2016) saluait le travail conséquent et précurseur de Claude Monnier visant à mettre en avant un art personnel de la mise en scène du cinéma d’action de McTiernan qui réinventait alors un genre durant la décennie hypertestostéronée des années 1980 à Hollywood. L’auteur John McTiernan a d’ailleurs été consacré par la Cinémathèque française en 2014. En un bref essai, Claude Monnier réussit à revisiter l’ensemble de la filmographie du cinéaste avec des thèmes transversaux, mettant en valeur un film à travers les liens qu’il partage avec les autres. Oui, John McTiernan réinvente avec une manière toute personnelle le cinéma d’action dans les années 1980 en travaillant avec les meilleurs représentants, parmi les acteurs masculins, du cinéma d’action hollywoodien. Sans être nécessairement un humaniste infatigable, John McTiernan présente des personnages comparables à des « anthropologues fascinés par l’Homme » (sic). Ainsi, le cinéma d’action chez lui met en scène des héros qui souffrent au plus au point comme pour faire l’expérience des limites de leur humanité et par là de la prétendue toute puissance américaine dans le monde à l’époque d’une décennie reaganienne obséquieusement triomphante.
Claude Monnier réussit en une analyse précise et un choix de mots clés perspicace à parcourir en long et en large l’univers cinématographique autant que mental de McTiernan. Ses films n’appartiennent qu’à lui à l’instar d’un Hitchcock qui ont en commun de s’imposer avant toute chose par leur mise en scène de l’action plutôt que dans des scénarios originaux. Indubitablement McTiernan est le reflet de toute une époque de cinéma (les années 1980 et le début des années 1990) et il aura d’autant plus de mal à trouver sa place dans les époques ultérieures. Un livre pour revisiter avec délectation un cinéaste à redécouvrir à l’aune de l’ensemble de sa filmographie.

 

 

john-mctiernan-monnier
Le Cinéma de John McTiernan
de Claude Monnier

Nombre de pages : 112
Date de sortie (France) : 1er juillet 2017
Éditeur : L’Harmattan
Collection : Cinéma et Photographie

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.