Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2312 Billets

5 Éditions

Billet de blog 26 juin 2022

"Brice de Nice" de James Huth

Brice est un adulescent attardé fortuné qui se prépare à surfer sur la plus grande vague de Nice et passe son temps à casser son entourage, pratique à laquelle il n'a trouvé aucun concurrent sérieux. L'arrestation subite de son père le plonge dans un monde dont il ne connaît pas les codes.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sortie du 4K Ultra HD + Blu-ray : Brice de Nice de James Huth

Pour fêter les presque 20 ans du succès cultissime d'une comédie dont les répliques ont largement été reprises dans les cours d'école, sort le 13 juillet 2022 le coffret comprenant une nouvelle édition 4K Ultra HD et Blu-ray de Brice de Nice de James Huth. Avec ce film, Jean Dujardin membre de la troupe de comiques Nous ç nous a pu accéder à un nouveau statut et au fil des années diversifier ses registres au-delà du comique même. Ce film permet ainsi de saisir rétrospectivement dans le premier film où il porte le rôle titre, la spécificité d'interprétation de Jean Dujardin, issue de ses sketchs, de l'autodérision pour des personnages dessinés à grands traits efficaces comme dans une BD.

Cette édition permet aussi de toucher une nouvelle génération pour se rendre compte à leur égard leur force comique. C'est avant tout l'interprétation de Jean Dujardin qui fait le film, sans oublier les autres acteur.trices secondaires qui gravitent autour de lui. L'association antagonique entre Clovis Cornillac et Jean Dujardin fonctionne assez bien et permet d'ouvrir la voie vers de nouveaux enjeux autour de la caricature de la jet set et de la classe populaire.

Côté réalisation, James Huth est pour Jean Dujardin ce qu'était Jean Girault pour Louis de Funès : un illustrateur au service de son acteur, qui filme sans invention mais aussi sans prétention. Les moments de comédie musicale sont une heureuse surprise qui permettent d'ailleurs d'illustrer la psychologie d'un personnage éponyme qui mélange sans cesse rêve et réalité. Les gags s'enchaînent comme dans un feu d'artifice mais dans un rythme inversé : après la découverte sensationnel d'un personnage atypique dans son quotidien, le sens de la débrouille régressive et puérile continue à développer un humour efficace mais dans le tiers du film, le scénario s'empâte dans une intrigue classique et moraliste appuyée faute d'inspiration. Le chef d'orchestre de ce film que devrait être le réalisateur n'a pas su ainsi s'emparer l'ensemble du film pour lui donner une véritable cohérence et un véritable dynamisme. Il reste de ce film un vestige comique encore bien conservé.

Brice de Nice
de James Huth
Avec : Jean Dujardin (Brice Agostini, dit Brice de Nice), Clovis Cornillac (Marius Lacaille, dit Marius de Fréjus), Bruno Salomone dans son rôle d'Igor d'Hossegor), Bruno Salomone (Igor d'Hossegor), Élodie Bouchez (Jeanne), Alexandra Lamy (Chantal, la sirène / Alice de Nice), Delphine Chanéac (Marjorie), Mathias Mlekuz (Eudes Angellini, l'avocat), Didier Menin (le patron du restaurant qui embauche Brice), Richard Darbois (la voix de Bodhi), François Chattot (Bertrand Agostini, le père de Brice), Patrick Ligardes (Jean-Marie Guitera, le banquier), Emmanuel Curtil (Fred, adulte), Isabelle Caubère (Josie), Antoine Duléry (Micky, la légende), Julia Molkhou (Gladys, la reine du kiss), Alexan Gera (Josh, le touriste), Jérémie Quaegebeur (Victor d'Hossegor), Éric Collado (André, le policier), Sissi Duparc (la guichetière de la banque), Jade Rayer (Samantha la strip-teaseuse), Sidney Wernicke (Nikos de Mykonos), Cyril Gueï (Babakar de Dakar), Lannick Gautry (Arnaud de Lacanau), Audrey Lamy (une figurante dans la banque)
France, 2005.
Durée : 100 min
Sortie en salles (France) : 6 avril 2005
Sortie France du 4K Ultra HD + Blu-ray : 13 juillet 2022
Format : 1,85 – Couleur
Langue : français - Sous-titres : anglais.
Éditeur : M6 Vidéo

Bonus :
Boîtier Digipack illustré par Guillaume Morellec
Film en version cinéma et version « cassée »
Commentaire audio de James Huth et Jean Dujardin
Making of
Scènes coupées commentées
Bêtisier
Bandes-annonces et spots TV
1 carte sérigraphiée numérotée

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal — Écologie
Dans les fontaines publiques, l’eau ne coule plus à flots
Faute de moyens pour passer à des systèmes moins consommateurs en eau en période de sécheresse, de plus en plus de fontaines publiques sont fermées. Des Vosges à la Bretagne en passant par les Alpes-Maritimes, leur disparition marque la fin de « l’illusion de la disponibilité infinie de l’eau ».
par Robert Schmidt (We Report)
Journal — Agriculture
Dans le Finistère, un collectif agricole bloqué face à l’agrandissement d’une exploitation
Dans la commune de Querrien, dans le sud du Finistère, un collectif s’est constitué pour cultiver et pâturer 53 hectares mis à la vente. La Safer, qui régule l’attribution des terres agricoles, a préféré l’agrandissement d’une exploitation. À rebours des objectifs fixés par la Région.
par Amélie Poinssot
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871
Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra