Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2011 Billets

5 Éditions

Billet de blog 28 févr. 2018

Autobiographie du cinéaste John Boorman

John Boorman s'est essayé par deux fois et avec une véritable réussite à l'autobiographie cinématographique...

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Au sujet du livre Aventures de John Boorman

John Boorman s'est essayé par deux fois et avec une véritable réussite à l'autobiographie cinématographique : son enfance sous les bombes de la Seconde Guerre mondiale dans Hope and Glory (1987) et son expérience du service militaire à l'heure où l'impérialisme anglais vivait dans son hégémonie passée dans Queen and Country (2012). L'écriture de ses mémoires lui permet ici d'embrasser à la fois toute sa vie intime et les époques qu'il a traversées, en Angleterre comme en Irlande et aux USA. Tout commence par une description fine du contexte socio-économique où ses parents se sont rencontrés alors que l'amour entre eux n'étaient pas au rendez-vous. Il y a sous sa plume ce soin particulier propre aux historiens de saisir les dynamiques d'une époque pour mieux comprendre les vies des êtres humains qui en ont fait l'histoire. Cette autobiographie ne vise jamais à justifier des choix de vie, John Boorman se montrant souvent à son égard très critique, ne pardonnant aucun de ses défauts. Il n'ajoute pas non plus de romanesque à son récit, préférant la précision des circonstances qu'il a traversées. Ainsi, on apprendra plusieurs éléments fondamentaux de ce qui constitue les dessous d'Hollywood, de ses amitiés profondes avec des acteurs complices de son univers cinématographique (Lee Marvin, Jon Voight, Brendan Gleeson), les enjeux de luttes permanentes auprès des studios hollywoodiens pour obtenir le droit de réaliser les films souhaités. John Boorman, cinéaste qui a traversé plusieurs décennies de cinématographie des deux côtés de l'Atlantique, possède une vision d'une grande pertinence de l'industrie hollywoodienne, disposant d'un recul qui le conduit à monter tous ses films chez lui en Irlande, loin de la superficialité de l'usine à rêves préfabriqués. Le regard est volontairement subjectif, ce qui le conduit à porter plus d'importance à certains tournages que d'autres, certains n'étant qu'une brève vocation alors que d'autres bénéficient de longues descriptions mettant en évidence les divers corps de métier à l'ouvrage. Même si sa famille est très présente, ne cessant de rendre un profond hommage à ses enfants qui n'ont pas manqué de collaborer avec lui sur ses films, il reste malgré tout pudique sur sa vie sentimentale. Une belle opportunité de découvrir un cinéaste humble, profondément humaniste autant que le hors-champ qui a entouré la conception de ses films. Une pierre de plus pour comprendre de l'intérieur le cinéma humain, sans strass ni paillettes.

Aventures
de John Boorman
traduit de l'anglais par Alain Masson

Nombre de pages : 488
Date de sortie (France) : septembre 2017
Éditeur : Marest éditeur
Collection : Domaine étranger

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants, très actifs sur les réseaux sociaux.
par Caroline Boudet
Journal — France
Une peine de prison aménageable est requise contre François Fillon
Cinq ans de prison dont quatre avec sursis, la partie ferme étant « aménagée sous le régime de la détention à domicile », ainsi que 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité ont été requis lundi 29 novembre contre François Fillon à la cour d’appel de Paris.
par Michel Deléan
Journal — France
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné