Regard rétrospectif sur la pornographie de la fin des années 1970

Dans ce second coffret consacré aux films ayant pour actrice commune Brigitte Lahaie, on trouve 6 longs métrages de valeurs inégales aux enjeux allant de la pornographie, en passant pas l’érotisme et la comédie, ainsi que le thriller autour d’un mystérieux serial killer.

Sortie du coffret DVD : Brigitte Lahaie volume 2

Revisiter la filmographie de Brigitte Lahaie c’est bien évidemment découvrir les manières particulières de mettre en scène la pornographie à la fin des années 1970 et prendre conscience que le statut de « star iconique du porno » n’est d’emblée pas évident pour ladite actrice. En effet, dans ces six films réunis vraisemblablement selon les aléas de l’acquisition des droits des films et de leur accessibilité, Brigitte Lahaie n’occupe qu’un rôle secondaire, parfois pour une seule scène de sexualité, ouvrant par exemple les films Le Bijou d’amour de Patrice Rhomm et Prends-moi… de force ! de Jean-Marie Pallardy (as Boris Pradley) alors qu’elle est totalement absente du reste du récit. Et pourtant, dans le thriller érotique Le Couteau sous la gorge de Claude Mulot alors qu’elle approche d’une décennie de travail devant la caméra et plusieurs dizaines de films à son actif, Brigitte Lahaie dispose d’un statut iconique de star identifiée dont le charme sulfureux est inscrit dans son personnage dans un regard complice avec l’imaginaire filmique auquel elle renvoie auprès du spectateur.
Il faut remarquer que dans les films pornographiques que l’on peut ici découvrir dans ce coffret, les actrices passent et n’ont pas le droit aux rôles principaux dévolus aux hommes, quand il y a une histoire. Là aussi, l’écriture d’un scénario peut être totalement absent comme dans Pénétrations méditerranéennes de Jean-Marie Pallardy (as Boris Pradley) qui se contente d’enchaîner uniquement deux séquences d’orgie sexuelle avec quatre partenaires dans une chambre puis dans un night-club, en l’absence totale de récit, avec un doublage des plus grotesque ne respectant pas les cris et sons et des acteur-rice-s.
Safari porno d’Alain Nauroy (as Sam Corey) insère une mince intrigue d’espionnage, là aussi totalement maladroite face à l’unique enjeu de représenter des rapports sexuels sans évolution dramatique.
Patrice Rhomm, quant à lui, s’investit dans son scénario en proposant une histoire fantastique où apparaissent des succubes dans Le Bijou d’amour et signe une comédie érotique sous influence de Molière où un domestique se prend à jouer les maîtres des lieux dans Touchez pas au zizi, film où Brigitte Lahaie a le rôle le plus important des 6 présentés dans son coffret et où l’on peut la voir évoluer au fil du récit.
Quant à Prends-moi… de force ! de Jean-Marie Pallardy (as Boris Pradley), l’enjeu pornographique est construit sur une succession de viols avec des victimes féminines qui systématiquement prennent plaisir à être violées ! Comme un clin d’œil à Dupont Lajoie (1975) d'Yves Boisset, ce sont encore des étrangers dans un village qui sont immédiatement suspectés et le règlement de compte arrivera comme un pied de nez fait à l’incapacité des chasseurs à dépasser leurs rôles de mâles conservateurs frustrés.
D’un film à l’autre, Brigitte Lahaie s’illustre devant la caméra au service de scénarios totalement dévoués aux fantasmes masculins où, si la sexualité entre deux femmes est récurrente, celle entre deux hommes est totalement prohibée comme un immense tabou indépassable dans une production qui prône pourtant la libération des corps. Ceux-ci paraissent aussi transparents dans l’uniformité des plastiques de femmes toujours minces, blanches, moins de 30 ans, alors que les hommes peuvent être plus âgés, moins minces, avec une pilosité exacerbée mais là aussi dans une criante absence de diversité ethnique. Tels étaient les films qui à la fin des années 1970 avaient encore droit à des diffusions dans plusieurs salles de cinéma avant de disparaître dans les années 1980.

 

 

coffret-brigitte-lahaie-volume-2-fr
Pénétrations méditerranéennes
de Jean-Marie Pallardy (as Boris Pradley)
Avec : Brigitte Lahaie, France Lomay, Jack Gatteau, Laurent Dubois, Robert Le Ray, Jean-Marie Pallardy
France, 1980.
Durée : 84 min
Sortie en salles (France) : 20 février 1980

 

 

Safari porno
de Alain Nauroy (as Sam Corey)
Avec : Brigitte Lahaie, Cathy Menard, Lise Lebon, André Chazel, Piotr Stanislas
France, 1976.
Durée : 78 min
Sortie en salles (France) : 28 juillet 1976

 

 

Le Bijou d’amour
de Patrice Rhomm
Avec : Jacques Manteil (Adrien), Carmelo Petix (Hugo), Joëlle Le Quément (Claire), Danielle Troger (Micky), Thierry de Brem (Francis), Brigitte Lahaie (Gordonna), Muriel Vatel (Draga), Madiana, Marie Féline, Dominique Gallone
France, 1978.
Durée : 80 min
Sortie en salles (France) : 8 février 1978

 

Touchez pas au zizi
de Patrice Rhomm
Avec : Michel David (Achille), Brigitte Lahaie (Karen), Bernard Hug (Rodolphe), Joëlle Le Quément (Serafina), Pamela Stanford (Erotica), Maria Catala, Marie-Noëlle Louvet
France, 1978.
Durée : 90 min
Sortie en salles (France) : 29 mars 1978

 

 

Prends-moi… de force !
de Jean-Marie Pallardy (as Boris Pradley)
Avec : Jean-Marie Pallardy (Jean-Marie), Jean Luisi (Luisi), Jacques Insermini (Jacques), France Lomay (Francette), Diane Dubois (Denise), Barbara Moose (Martine), Brigitte Lahaie (Brigitte), Hilda Berton, Brigitte Lamour, Sylvie Montbazon, Véronique Nantis, Olga Petrowa, Jean-Paul Rivalin
France, 1978.
Durée : 82 min
Sortie en salles (France) : 16 août 1978

 

 

Le Couteau sous la gorge
de Claude Mulot
Avec : Florence Guérin (Catherine Legrand), Alexandre Sterling (Nicolas Béraud), Brigitte Lahaie (Valérie Landis), Natasha Delange (Florence Guerland), Jean-Pierre Maurin (J.B. ), Pierre Londiche (Victor, le conservateur), Francis Lemonnier (le commissaire Durieu), Emmanuel Karsen (Ludovic), Malvina Germain, Caroline Fabre, Gérard Dubois, Sylvie Lotti, Marco Fabio, Raphael Gozalbo
France, 1986.
Durée : 77 min
Sortie en salles (France) : 18 juin 1986

 

Sortie France du coffret DVD : 15 octobre 2020
Couleur
Langue : français.
Éditeur : LCJ Éditions

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.