Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2219 Billets

5 Éditions

Billet de blog 30 juil. 2021

"Éclipse" (Zatmenie) un film d’Artyom Aksenenko

Le jour d’une éclipse, Alex rencontre Kristina et le charme commence à opérer entre eux. C’est l’opportunité pour le magicien Rustam de s’emparer de leur essence magique en leur lançant une malédiction.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sortie Blu-ray : Éclipse d’Artyom Aksenenko

Sorti pour la première fois en 2016, cette production russe arrive à présent en France via une édition vidéo sans passer par la case de la diffusion dans les salles de cinéma. Une opportunité pour découvrir une production cinématographique russe conséquente qui ose aller sur le terrain des blockbusters made in USA, notamment ici dans une histoire de magie noire. Le clin-d’œil fait à Harry Potter, auquel est comparé le magicien maléfique Rustam, témoigne bien de ce goût pour un type de récit propre à créer une nouvelle saga à succès. L’enjeu du divertissement est ici pleinement assumé avec l’exotisme d’une réalisation russe. Car la mise en scène est bien différente des récits classiques de blockbusters, même si les traits lointains ont beaucoup de points communs. Si la mythologie de la magie se veut universelle avec des médiums, des shamans, des voyantes, l’histoire s’inscrit dans une réalité russe spécifique. Ainsi, puisque le récit se déroule à deux époques historiques à Moscou, c’est l’occasion ici de dénoncer les dénonciations publiques sous le régime soviétique mis en parallèle avec la toute puissance de la télévision et des jeux télévisés dans la Russie contemporaine comme instrument de propagande non négligeable comme en témoignent finalement les intentions du magicien maléfique Rustam. Tel est l’intérêt non anodin d’un récit qui ne peut oublier la réalité contemporaine en Russie. En revanche, il serait excessif d’y voir des intentions politiques critiques à l’égard du pouvoir en place.

Le film possède certes de nombreuses faiblesses, comme le fait de condenser en un seul film tant d’informations qui auraient mérité un plus long traitement. Une histoire romantique commence à se développer pour être abandonnée rapidement en cours de route. La compréhension du monde des magiciens et médiums aurait mérité un véritable traitement afin de faire émerger un véritable intérêt pour un monde magique hors de la réalité : au lieu de cela, les personnages restent dans une singularité de surface. Dommage, il y avait pourtant matière à faire un film singulier avec un scénario plus étoffé.
Notons que le réalisateur russe Artyom Aksenenko avait débuté en dirigeant Alain Delon dans le film Bonne année les mamans! (S Novym godom, mamy! 2012).

"Éclipse" (Zatmenie - Мистическая Игра) d’Artyom Aksenenko © Condor Distribution


Avec : Alexander Petrov (Alex), Ekaterina Kabak (Kristina), Kirill Kozakov (Shaman), Semyon Lopatin (Rustam), Andrey Sergey Burunov (Dmitriy Grigorev, petit ami de la mère de Kristina), Svetlana Golovina (Aglaya), Perunov (Dekan), Diana Pozharskaya (Tanya), Veronika Vernadskaya (Inga), Aleksey Voronin (Semyon Budaragin), Denis Yasik (Kan), Yuliya Sules
Russie, 2016.
Durée : 79 min
Sortie en salles (France) : inédit
Sortie France du Blu-ray : 25 août 2021
Format : 2,40 – Couleur
Langues : français, russe - Sous-titres : français.
Éditeur : Condor Entertainment

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
Parlement : ce que peut espérer la Nupes
Et si la gauche devenait la première force d’opposition au Palais-Bourbon en juin prochain ? Un scénario plausible qui pourrait, dans une certaine mesure, transformer le paysage politique, explique Olivier Rozenberg, spécialiste de la vie parlementaire.
par Pauline Graulle
Journal
Ukraine : divisé, le monde occidental peine à dessiner une issue
Alors que le spectre d’un conflit long se précise, faut-il continuer, et jusqu’à quand, à livrer des armes à Kyiv ? Est-il encore possible de ménager une « porte de sortie » à Vladimir Poutine pour faciliter de futures négociations de paix ? Aux États-Unis comme en Europe, des dissensions commencent à affleurer sur ces sujets clés.
par Ludovic Lamant
Journal — Migrations
La guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés
Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.
par Nejma Brahim
Journal
Législatives : des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet d’édition
Hebdo #123 : Parole à celles et ceux qui ont déjà bifurqué
À la suite du retentissant appel des jeunes diplômés d’AgroParisTech à déserter les postes dans l’agro-industrie, nous avons recueilli de nombreux témoignages d’anciens étudiants « en agro » devenus paysans, chercheurs, formateurs, etc. Ils racontent leur parcours, les embûches et leur espoir de changer le système. Bifurquer, c’est possible. Mais il faut s’organiser !
par Sabrina Kassa
Billet de blog
Déserteurs : existe-t-il une sécession des élites diplômées ?
La prise de parole des étudiant·es de Agro Paris Tech a été l’occasion pour la presse de remettre en avant l’hypothèse d’une sécession de l’élite scolaire face à la crise écologique. Qu’en disent les sciences sociales ?
par Quantité Critique
Billet de blog
Prendre les chemins de traverse… mais à plusieurs !
Nous sommes un collectif d'une petite dizaine de personnes, qui avons décidé, à la fin de nos études en politiques locales, de prendre à bras le corps les questions climatiques, énergétiques, sociales de demain, pour y trouver des réponses radicales. Voilà l'histoire de notre parcours, depuis notre rencontre en 2018, sur les bancs de l'université.
par Collectif La Traverse
Billet de blog
Bifurquer, c'est tout le temps à refaire (et ça s'apprend)
Je suis diplômée ingénieure agronome depuis décembre 2019. On m'a envoyé mille fois la vidéo du discours des diplômés d’AgroParisTech qui appellent à bifurquer et refusent de travailler pour l’agro-industrie. Fantastique, et maintenant ? Deux ans après le diplôme, je me permets d'emprunter à Benoîte Groulte pour répondre : ça dure toute la vie, une bifurcation. C'est tout le temps à refaire.
par Mathilde Francois