La pandrogynie: un amour transformateur

Marie Losier, réalisatrice du film «Cassandro, the exotico !» qui sort dans les salles le 5 décembre 2018, avait réalisé en 2011 son premier long métrage : «The Ballad of Genesis and Lady Jaye» où il est question d'un amour absolu entre Genesis et Lady Jaye, deux artistes qui fondront leur corps pour affirmer les liens qui les unissent.

"The Ballad of Genesis and Lady Jaye" de Marie Losier © Epicentre Films "The Ballad of Genesis and Lady Jaye" de Marie Losier © Epicentre Films

Sortie DVD : The Ballad of Genesis and Lady Jaye de Marie Losier

Marie Losier fait partie du monde underground de l'art et filme en caméra argentique les artistes autour d'elle comme s'il s'agissait d'un film de famille. Chacun joue avec son image avec d'autant plus d'aisance qu'il s'agit aussi de personnages publics. Le film est centré sur Genesis P-Orridge et l'histoire d'amour qu'elle vit avec Lady Jaye, les amenant à explorer progressivement la pandrogynie, où chacun subit des opérations chirurgicales pour se rapprocher toujours plus de l'esthétique de l'autre. Cette démarche s'inscrit pleinement et naturellement dans ces années antérieures de performances artistiques, sur la scène musicale comme sur la scène des médias. Les témoignages de Genesis P-Orridge apparaissant en voix off viennent faire affleurer une intimité derrière les images des corps filmés sans le son. Le film épouse son sujet à la frontière entre le cinéma et l'œuvre plastique contemporaine. La musique du groupe de Genesis P-Orridge, Throbbing Gristle, trouve pleinement sa place dans ce film, devenant un personnage à part entière, prolongement artistique de la personnalité de Genesis P-Orridge. Autour de cette construction filmique, c'est à la fois une personnalité artistique qui est dévoilée ainsi que tout un milieu artistique underground qui n'a cessé d'être en effervescence depuis plusieurs décennies.

 

 

the-ballad-of-genesis-and-lady-jaye
The Ballad of Genesis and Lady Jaye
de Marie Losier
Avec : Genesis Breyer P-Orridge, 
Lady Jaye Breyer P-Orridge,
 Big Boy (Breyer P-Orridge)
USA, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, France, 2011.
Durée : 72 min
Sortie en salles (France) : 26 octobre 2011
Sortie France du DVD : 3 avril 2012
Format : 1,85 – Couleur
Langue : anglais - Sous-titres : français.
Éditeur : Épicentre Films
Bonus :
Avant-première & interviews de la réalisatrice et de Genesis P-Orridge
Scènes coupées
Courts métrages de la réalisatrice
Filmographie de la réalisatrice
Galerie photos
Bande-annonce



 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.