TROISIEME VENDREDI DU RAMDAN 2015 : POURSUITE DES COMBATS ET PAUSE RELATIVE DES ATTENTATS (MaJ)

Le troisième vendredi du Ramadan 2015 se termine sur une pause (relative) des attentats et la poursuite des combats. ISIS semble marquer une pause dans les attentats anti-occidentaux, mais les jihadistes continuent leurs attaques (Shebabs à Mogadiscio, et séparatistes musulmans en Thaïlande).

Mogadiscio

Seuls les Shebabs ont lancé deux commandos contre deux hôtels à Mogadiscio, dans une opération simultanée. Les cibles étaient les hôtels Weheliye et Siyaad, tous deux situés dans le centre de Mogadiscio, près du quartier fortifié du gouvernement.

Les opérations ne sont pas terminées dans l'hôtel Siyaad et le bilan provisoire est de 10 morts (dont 4 assaillants).

Pour autant l'activité des jihadistes s'est poursuivie, avec notamment des attaques au mortier d'une base de l'AMISOM (dans le stade de football de Mogadiscio).

Syrie

Pas d'attentat important d'ISIS contre les chiites comme je le craignais, les opérations en Syrie se sont poursuivies sans marquer de différences entre ce vendredi et les autres jours.

Ce vendredi a été donc relativement "calme" même si de nombreuses vidéos d'ISIS ont été mises en ligne sur les récentes opérations.

Il faut craindre maintenant le dernier vendredi du Ramadan (17 juillet), qui risque de constituer un nouveau moment de dangers, particulièrement pour les ennemis d'ISIS : les chiites, les Occidentaux et les juifs. Espérons que ces prévisions ne se réaliseront pas.

Mise à jour à 13H30 le 11/07 :

Mogadiscio

Le bilan des attaques à Mogadiscio est passé à 15 morts et selon les informations disponibles, les commandos Shebabs portaient des uniformes militaires (ce qui est d'autant plus vraisemblable que des bases militaires ont été prises par les Shebabs avec un matériel important).

Iraq

Des attaques d'ISIS ont aussi lieu à Khaldiyah, localité située entre les deux plus grandes villes d'Al-Anbar, Fallouja et Ramadi. Le quartier d'Al-Madiqaurait été conquis. L'armée irakienne et les tribus anti-EI restent donc fragiles face aux attaques d'ISIS. à noter que ces combats sont à moins de 60 km de la base où sont positionnés les instructeurs français déployés dans le cadre de l'opération Chammal.

Egypte

Enfin, à l'aube du samedi 11/07, un attentat à la voiture piégée a détruit une partie du Consulat d'Italie dans le centre ville du Caire. L'explosion a été très importante et on ne connaît pas encore le bilan. Aucune revendication encore même si les soupçons pèsent sur ISIS.

Le choix d'attaquer un lieu occidental en Egypte participe de la même stratégie qu'en Tunisie : effrayer les touristes et destabiliser le régime dictatorial de Sissi, qui vient juste d'annoncer (enfin) la mise en place d'un processus électoral.

Tchad

Boko Haram a renouvelé une attaque suicide contre N'Djamena, samedi matin, faisant plusieurs morts.

Sud Taïlande

Plusieurs attaques ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, avec au moins 6 morts parmi des civils : au moins une attaque à la moto piégée contre un bar karaoké vendredi soir Padang Besar, et plusieurs attaques à la bombe contre des transformateurs  électriques, des bars, un hôtel à Sungai Kolok). D'après les premières informations, les attaques sont le fait de séparatistes musulmans qui luttent depuis des années au Sud de la Thaïlande.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.