Célia Blauel
Adjointe à la Maire de Paris / Présidente d'Eau de Paris
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 déc. 2014

Célia Blauel
Adjointe à la Maire de Paris / Présidente d'Eau de Paris
Abonné·e de Mediapart

Paris poursuit son programme de rénovation énergétique des écoles

Dans un an, Paris aura la chance d’accueillir la 21e Conférence des Nations Unies sur le Climat (la COP 21). Dans cette perspective, la Ville de Paris a fait le choix de s’impliquer encore davantage pour faire de ce moment une réussite pour le climat.

Célia Blauel
Adjointe à la Maire de Paris / Présidente d'Eau de Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans un an, Paris aura la chance d’accueillir la 21e Conférence des Nations Unies sur le Climat (la COP 21). Dans cette perspective, la Ville de Paris a fait le choix de s’impliquer encore davantage pour faire de ce moment une réussite pour le climat. Cet évènement sera en effet l’occasion de démontrer que les solutions au dérèglement climatique existent et qu’elles peuvent être mises en place localement. C’est dans cette perspective, pour construire une métropole juste et durable, que la Ville de Paris s’est dotée dès 2007 d’un Plan Climat Energie aux objectifs ambitieux. Actualisé en 2012, ce document fixe le cadre des politiques publiques de la Ville en matière de transition énergétique, à l’échelle de son territoire comme à celle de son administration.

Une administration parisienne exemplaire

En ce qui concerne l’administration parisienne, la Ville de Paris a fait plus que jamais le choix de l’exemplarité. Ainsi, elle s’est engagée à réduire de 30% sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre tout en portant à 30% la part d’énergies renouvelables et de récupération dans sa consommation. Ce choix est porté par un principe fort, selon lequel la puissance publique se doit de montrer la voie, au moment même où les premiers effets du dérèglement climatique se font ressentir partout dans le monde.

C’est la raison pour laquelle, la Ville de Paris a lancé dès 2011 un grand programme de rénovation énergétique de ses écoles. Par cette décision, nous avons fait le choix d’agir pour un meilleur confort des enfants et des personnels, de réduire la facture énergétique payée par la Ville et donc par tous les Parisiens tout en agissant concrètement pour lutter contre le dérèglement climatique.

Des premiers résultats très encourageants

Aujourd’hui, trois ans après le lancement de la première étape visant à rénover 100 écoles, nous pouvons tirer un premier bilan très satisfaisant de cette action. En effet, sur les 45 premières écoles rénovées, nous avons dépassé les objectifs que nous nous étions fixés en matière d’économie d’énergie et de réduction des émissions de gaz à effet de serre (33% de réduction obtenus, au-delà des 30% visés). Ce sont ainsi, 1.150 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des émissions annuelles de 1.000 voitures, que nous avons pu éviter, tout en réduisant de 300.000 euros la facture énergétique de la Ville.

Ces résultats très positifs sont autant d’encouragements qui nous poussent à poursuivre et intensifier notre action dans ce domaine. C’est en ce sens que j’ai présenté au Conseil de Paris de décembre 2014 le lancement de la deuxième phase du programme de rénovation des écoles. Ce sont 140 nouvelles écoles qui, à partir de l’été 2016, entreront dans une démarche de performance énergétique avec pour objectif de réduire de 30% leur consommation d’énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre. Selon les caractéristiques techniques de chaque établissement scolaire, les travaux et dispositifs suivants pourront être étudiés et mis en œuvre : isolation thermique, changement de fenêtres, végétalisation de certaines toitures, prise en compte de la qualité de l’air intérieur, ou encore sensibilisation des utilisateurs et plus particulièrement des enfants.

Le lancement de cette nouvelle phase du plan de rénovation thermique des écoles démontre que notre action en faveur de la transition écologique se traduit en mesures concrètes pour améliorer le bien-être des Parisiennes et des Parisiens. Cette vision de Paris, celle d’une métropole durable et juste, guide et continuera de guider mon action tout au long de mon mandat.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens