Quand les murs entraînent les murs

J'ai récemment été invitée à intervenir lors de la plénière "migration" au séminaire "Pour refonder une Europe inachevée" organisé par Caux-Initiatives of Change (Suisse).

"Calais n'est pas un cas isolé. Cette crise n'est pas une crise migratoire, c'est une crise de l'Europe, c'est-à-dire de la passion européenne. Qu'est-ce que l'Europe si l'on laisse des gens mourir à nos frontières ? Plus on érige des murs, plus on encourage la peur de l'autre, plus on crée les conditions de la violence. La logique de la "sécurité" entraine l'insécurité."

Cliquez sur la vidéo pour visionner l'intervention complète (de 6'30 à 18').

© (c) Caux-Initiatives of Change Foundation

A partir des 18', Carl Biosmark (Suède/Lettonie), réalisateur et enseignant, parle de son expérience en tant que professeur d'une école qui utilise l'art comme outil d'intégration de jeunes nouveaux arrivants en Suède, et Ajmal Masroor (Royaume-Uni), Imam, expose son point de vue face à la "crise migratoire".

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.