Réalisation d'une planche de La Trahison du Réel

J'ai filmé les différentes étapes de la construction d'une page, une série de dessins réalisés avec une technique mixte, à base d'encre et d'aquarelle...

 © Céline Wagner, La Trahison du Réel, édit° La boîte à bulles © Céline Wagner, La Trahison du Réel, édit° La boîte à bulles
En ouvrant ce blog j'avais pour intention de parler de l'art et du roman graphique, une activité que j'exerce avec passion. De plus, il me semblait plus que nécessaire d'introduire la création plastique au sein des tumultes du monde.

Comme vous pouvez l'imaginer, à peine avais-je mis un pied dans le club, que je me suis aussitôt laissée aspirer par l'urgence, les drames, les scandales, les injustices de tous bords.

Mon soutien pour Assange remonte à quelques années, pour des raisons personnelles qu'il n'y a pas lieu de mentionner ici ; c'est pourquoi, conjointement à mon activité, je me suis mise à traduire les articles relatant l'évolution de sa situation et, puisque je les traduisais pour moi, il me semblait naturel de les partager sur Mediapart.

Aujourd'hui, un ami vient de me rappeler mon intention de départ : faire une place à la peinture, créer un échappatoire pour l'imaginaire, une bulle où l'expression plastique peut se déployer et être reçue avec enthousiasme par des lecteurs. Je l'en remercie et suis ravie de ce précieux retour.

Je lui dédie donc ce post et vous dis à bientôt pour un prochain billet en couleurs... 

 

Histoire d'une planche © céline wagner

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.