Assange. La réponse du Royaume-Uni au rapport de l'expert de l'ONU, Nils Melzer

Douze lignes suffisent à écarter le rapport de 18 pages de l'expert sur la torture de l'ONU. Quand énoncer la procédure remplace la réflexion et le dialogue pour la défense des libertés.

De la part de la Commission permanente des Représentants

58 Avenue Louis Casaï
1216 Cointrin
Switzerland
Tel: +41 (0) 22 918 2325
Fax: +41 (0) 22 918 2344
www.ukungeneva.fco.gov.uk

 à l'attention de 

 Nils Melzer

Rapporteur spécial sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants
ou de peines ou traitements dégradants

Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme
Palais des Nations
CH-1211 Genève 10

 

Cher Monsieur Melzer,

Le Gouvernement rejette toute allégation selon laquelle Julian Assange aurait fait l'objet torture sous quelque forme que ce soit de la part du Gouvernement britannique. Le Royaume-Uni, le gouvernement ne participe pas à la torture, ne la sollicite pas, ne l'encourage pas et ne l'excuse pas, sous aucun prétexte. Le Royaume-Uni n'admet pas que M. Assange ait été un jour arbitrairement détenu ; il était libre de quitter l'ambassade équatorienne à tout moment.

Monsieur Assange a été condamné en vertu du droit anglais pour refus de se rendre en garde à vue suivant la procédure légale. Au Royaume-Uni, les juges sont totalement impartiaux et indépendants du gouvernement. Ils examinent les affaires sur la base des preuves présentées et conformément à la loi. M. Assange était représenté par un avocat à l'audience et a choisi de ne pas témoigner en son nom. 

Les commentaires détaillés du juge de district sur la peine prononcée ont été publiés sur le site Web de la magistrature et expliquent le processus de décision. Monsieur Assange n'a pas fait appel de sa condamnation et a renoncé à faire appel contre sa condamnation.

 

 Meilleures salutations,

 JULIAN BRAITHWAITE

Source ici

Traduction : Céline Wagner

.........................

Le rapport de Nils Melzer du 27 mai 2019 dans son intégralité ici

Dont un aperçu est disponible en français ici 

 

 © céline wagner © céline wagner

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.