Cent dents
Abonné·e de Mediapart

22 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 janv. 2023

Cent dents
Abonné·e de Mediapart

Pourquoi on ne t'appellera jamais Babette, Elizabeth

Babette, elle est gentille. Elizabeth, elle est méchante. On vous explique pourquoi. Enfin, explique, si on veut.

Cent dents
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis 1995, les français-es qui ont du boulot (les autres, les chômeurs, on n’en cause pas sauf pour se vanter que leur nombre diminue ou qu’ils profitent du système, les chiens), dans le privé, dans le public, à temps partiel ou à temps plein, titulaire, CDI ou CDD, stagiaires payés au lance-pierres, occupent le terrain. Le mouvement n’a pas démarré en janvier 2023 mais en décembre 1995 quand Alain Juppé, costard croisé de l’époque,  accessoirement premier ministre, voulait déjà sauver le système des retraites par le passage de 37,5 annuités à 40 et l'alignement public/privé. Six millions de grévistes plus tard, à la trappe le projet de réforme pour-notre-bien-être-à-tous-et-à-toutes. Sûrement un défaut de pédagogie. Les français et les françaises sont des cancres comme le confirme d'ailleurs chaque année le classement PISA. 

Dire que les luttes successives ont échoué est faux ou partiellement vrai, selon le camp auquel on appartient. Où en serait-on aujourd’hui si, depuis presque 30 ans, on n’avait pas fait la grève et battu le pavé afin de faire reculer les gouvernements qui, de Chirac à Macron, ont eu en commun de travailler pour enrichir le capital (ce lexique n’est pas désuet, sauf sous la plume des éditorialistes du "Figaro" , de "L’Express", du "Point" et de "Valeurs actuelles" qui voient un gauchiste chevelu en pataugas derrière quiconque pense et réfléchit). On serait, et, en ce moment, on nous le répète matin, midi et soir, au même niveau que « nos voisins européens » qui triment jusqu’à 65/67 ans et sont très heureux. 

 La mobilisation paye en dépit des efforts déployés par le gouvernement au pouvoir pour prouver le contraire. 

Afin pourtant de préparer les esprits et de ne nourrir aucune illusion sur ce qui attend les grévistes et les manifestant-e-s dans la presse et les médias au cours des semaines à venir, quelques rappels et anticipations utiles. 

Pour ne plus lire ou entendre cela :

« L’intersyndicale se fissure. 

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, se félicite des avancées obtenues dans différents domaines (carrières longues, pénibilité, emploi des seniors) et appelle à cesser le mouvement et à rejoindre la table des négociations. « Il y a un temps pour la contestation et un temps pour le dialogue social. Le temps du dialogue est venu. »

Ou cela :

« Au terme de quatre semaines de mobilisation, les sondages indiquent que 58% des français souhaitent l’arrêt du mouvement tandis que 53% estiment que les avancées, en termes de pénibilité et d’emploi des seniors constituent un progrès significatif. 65% des personnes interrogées souhaitent l'apaisement. »

Ou encore:

« Au bout de trois semaines de mobilisation, le mouvement est en perte de vitesse et s’essouffle. Le nombre de grévistes dans le secteur privé et dans la fonction publique diminue et les manifestations ne font plus le plein. Les deux millions de manifestant-e-s du 19/01 sont déjà loin en ce 15 février. Elizabeth Borne se félicite de la qualité des échanges avec la CFDT. La FSU obtient des garanties en matière de prise en compte des trimestres d’études des enseignant-e-s. S’achemine-t-on vers une sortie de crise, souhaitée par la majorité des françaises et des français ? »

Et pour finir, le chouchou sous l'ère Macron:

« Des violences en fin de cortège du côté de la place de la Nation où notre envoyé spécial se trouve actuellement. 

Pierrick, vous m’entendez ?

Oui Caroline, c’est effectivement la confusion la plus totale place de la Nation et comme vous pouvez le voir derrière moi, les forces de l’ordre font face actuellement à des tirs de mortier et à des manifestants cagoulés, vêtus de noir dont certains n’hésitent pas à faire usage de pierres et de cocktails Molotov.

Pierrick, je reprends l’antenne car on m’annonce que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’exprimera ce soir au cours du JT de  20h sur TF1 »

… Il faut arrêter de tergiverser et gagner. 

 Le mouvement qui commence n’est que ce que la rue, la base, le peuple (peu importe la dénomination) en fera. Rien n’est écrit sur les grands rouleaux moisis des syndicats réformistes ou dans les discours sordides du gouvernement, débités par des ministres tirés au sort, qui ne font même plus semblant de croire en leurs mensonges éhontés. Les doutes qui traversent un mouvement sont le prix à payer pour sa réussite.

Depuis 1995, l’équilibre des caisses de retraite est un prétexte frustre pour rançonner celles et ceux qui travaillent mais ne s’enrichissent pas. Les présidents se succèdent, se passent le relais et mentent avec aplomb. Trouver de l’argent pour financer les retraites suppose que l’on sache choisir les poches dans lesquelles on cherche. Rien de subtil là dedans à moins de penser que le CAC 40 est un humanisme et l'espérance de vie en bonne santé, une chimère inventée par la cinquième colonne. 

1995-2023...selon toute évidence, on ne lâche rien même si la lutte est âpre, fastidieuse et le camp d’en face, infâme. 

Mais cela on le sait depuis longtemps. On n'est pas des lapins de six semaines. Plutôt des vieux lièvres qui n'en finissent pas de courir. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

TotalEnergies est visée par une enquête préliminaire pour mensonges climatiques

Selon nos informations, la multinationale pétrolière est l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Nanterre à la suite d’une plainte au pénal pour « pratiques commerciales trompeuses ». Ce délit ouvre la voie à des sanctions pour « greenwashing ». Une première en France.

par Mickaël Correia

Journal

TotalEnergies : l’heure des comptes

TotalEnergies sait que ses activités sont nocives pour le climat depuis 1971. Pourtant, le géant pétrolier continue d’émettre autant de gaz à effet de serre que l’ensemble des Français·es. En pleine crise énergétique, TotalEnergies a annoncé début 2022 un bénéfice record de 14 milliards d’euros. Retrouvez ici nos articles et nos enquêtes sur une des multinationales les plus polluantes au monde.

par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog

SOS solidarité pour famille intégrée en péril

Le recours contre l'OQTF du 6-12-22 a été rejeté. Cette famille, avec trois jeunes enfants est menacé de mort dans son pays, risque l'expulsion. Conséquence immédiate : logés au CADA (hébergements demandeurs d'asile) de Cebazat, ils seront à la rue le 31 janvier et si le 115 ne répond pas ce jour-là ou ne propose rien... SOS solidarité rapide et concrète dans ce billet. A vous de jouer.

par Georges-André

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy

Billet de blog

Appel contre l’immigration jetable et pour une politique migratoire d’accueil

Nous appelons à la mobilisation contre le nouveau projet de loi du gouvernement, qui s’inscrit dans une conception utilitariste et répressive des personnes étrangères en France. S'il était adopté, il accentuerait encore le fait qu'elles sont considérées comme une population privée de droits, précarisée et livrée à l’arbitraire du patronat, de l’administration et du pouvoir.

par association GISTI

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade