En goguette #8 : Gattaz et le travail.

Bonjour à tous!

Claude Nougaro Le jazz et la java © vivamousika

Je n'ai pas eu le loisir de terminer ma chronique hebdomadaire à cause d'un manque de batterie sur mon téléphone, et blablabla excuses minables et autres conneries...
Bref, je vous laisse pas en plan et vous propose une dernière goguette qui n'avait pas encore été diffusée sur ce blog à propos de notre cher Gattaz sur l'air du Jazz et la java de Claude Nougaro.


REFRAIN :
Quand Gattaz est, Quand Gattaz est là
Le travail s’en, le travail s’en va
Il y a des dollars à s’faire grâce à la hausse du
Gaz pour que Gattaz ne travaille pas

Chaque année un peu plus, y a la crise qui s’installe
Alors la mains sur l’coeur, les patrons s’font la malle
Leurs grosses fesses bataillent contre les petits revenus
et refusent que la lois soit dicté par la rue

REFRAIN

Quand les coupes béantes au nom d’l’économie
Vendent du rêve libéral à toute la patrie
Droite et gauche disent Bravo et les opportunistes
Comme Gattaz nous engeule, nous traitant de fumiste

REFRAIN

Parisot et Gattaz, c’est du pareil au même
L’un bouffe à la bastille et l’autre chie sur Harlem
Parisot et Gattaz dans le fond c’est tout commence
Tout les deux répondent amen lorsque Valls dit Go Roms

REFRAIN

Gattaz et ses copains ça va pas pouvoir l’faire
De leur autocratie j’aimerais bien m’extraire
Je donne à Gattaz mon pied au cul pour ses impôts
Et le travail de ma main ne lui fera pas de cadeau (bis)

À bon goguettiers, salut!

Aiphix

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.