Présent anachronique.

Bonjour à tous. Critiquons, moquons-nous, des riches, des puissants, des cons et mal baisant, mais n'oublions jamais que la haine aveugle n'est pas sourde. Alors, ça vous fait quoi d'être revenu à l'âge de Pierre Dac? Radio Patrie ment, radio Patrie ment, radio Patrie urgemment.

Bonjour à tous.

Critiquons, moquons-nous, des riches, des puissants, des cons et mal baisant, mais n'oublions jamais que la haine aveugle n'est pas sourde.

Alors, ça vous fait quoi d'être revenu à l'âge de Pierre Dac? Radio Patrie ment, radio Patrie ment, radio Patrie urgemment. Ah moi, quand je vois tous ces fanions aux fenêtres, quand j'entends ces hymnes guerriers entonnés à tue-tête, et quand je croise les plus beaux spécimens du genre homo sapiens Neandertalis prêt à foncer dans n'importe quel tas, du moment qu'il revêt un faciès et une tunique adéquate, quand je suis le témoin d'un tel engouement pour le panpan sans culcul ou pour la guéguerre à gégène, j'en viens à regretter que nous ne fussions pas nu, qu'les erres qui nous dirigent ne portent rien d'autre que des pagnes, des pagnes oui mais des pagnes nazis, et que nous ne nous exprimions que de gutturalité concrète pour que cesse une bonne fois les débats stériles sur une terre qui n'aurait pas encore perdue sa fertilité...

Vive la pré-histoire avec un grand Grumpf!

Oui vive cette période durant laquelle, selon de nombreux reportages comme les Pierrafeux, le Capitaine Caverne, Rahan, et les retransmissions de la ligue une de football, on pouvait, pèle mêle, voir l'homme ancestral domestiquer les animaux pour s'en servir tondeuse, hurler son nom sitôt le langage articulé complexe appris, (Capitaine Caverne!) faire l'amour avec un tigre à dent de sabre en bon enfant des âges farouches et résoudre les conflits en se mettant instinctivement à courir comme des dératés par groupe de 11 après un pangolin roulé en boule.

On a souvent considéré, à tord, que nos cousins pithécanthropes et nos représentants anciens sachant chasser sans leur chien se seraient mis sur la gueule au premier regard de travers, ou sitôt que le prophète Mahogrunt fut représenté dans une grotte à Lascaux. Foutaises, dis-je à propos de cette pâle et honteuse logique, car pour qu'une partie de l'ADN de Neandertal se retrouve chez certains de coreligionnaires, il a bien fallu plus de boom chica wawa que boom boom tacatacatoom non?

D'autant qu'en ces périodes reculées, les seules armes à disposition était avant tout constituées de bouts de bâtons pointus et de cailloux contondants. Ainsi, le kamikaze s'en retrouvait fort dépourvu, car il suffisait pour y échapper que ses cibles innocentes plongent dans la première rivière venue et ainsi voir leur assaillant couler à pic, sa ceinture de bâtons de dix granits solidement attacher à la taille.

Enfin, je ne suis vraiment pas sûr que cette nostalgie pléistocénienne soit du meilleur effet. Même s'il parait indéniable, pour Christophe ou Lorenzo, que de se balader à poil toute l'année, de s’entremêler les gênes avec des cousins un peu débiles et de ne risquer qu'un jet de pierre ou un coup de bâton en cas de pratique d'un deux activités citées plus haut constituent une sentence plus acceptable comparer à leur ribambelle de procès pour outrage au désespoir de leur vieux sexe et demi, je pense qu'aucun de nos deux priapiques primates ne troqueraient leurs espérance de vie de 80 balais dans le fondement contre celle de l'un de leurs ascendants qui elle ne dépassait que rarement les 35 révolutions célestes, ce qui est plutôt léger...

Encore que. Vu l'âge moyen des victimes des bombes sales de ces trous de balles de rétro-tristes, on a de quoi se poser la question de savoir qui sont vraiment les plus sauvages de nous ou de nos prédécesseurs antédiluviens.

Toujours est-il qu'en ce qui me consterne, mais ça n'enrage que moi, je préfère encore notre époque bardée de conneries épiques qui pique et pique des colères drames car, en ces tant de conflits de connards, j'ai au moins le plaisir de pouvoir m'imaginer Notre Flanc Flanc la turlute avec son treillis trop serrer qui le boudine et son casque trop grand qui l'empêche de voir qu'il fout les deux pieds dans le marasme pré-fasciste... Haaannn il est vraiment cro maaaagnon notre chef de la guerre!

Allons chers camarades, sortez donc couvert parce qu'à se bouffer un état policier par un froid pareil c'est vraiment un coup à risquer de se faire décembre non?

À bon électeur, salut!

Aiphix.

Lu au Bar ÔBohem le 1er Décembre 2015 à l'occasion de l'émission Pas Plus Haut Que Le Bord.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.