Biscoto Journal - Des Sauvages.

Salut les gens! Je réalise que je n'ai jamais posté la chanson que j'ai écrite pour illustrer le journal Biscoto. Pour ceux que ça intéressent je vous invite à voir le site du journal : http://biscotojournal.com/ C'est un vrai journal pour enfant, sur papier, avec des illustrations et qui doit être distribué un peu partout. Si ce n'est pas le cas par chez vous, vous pouvez toujours vous abonner sur le site.
Des Sauvages - Aiphix - Biscoto Journal © Biscoto Journal

Salut les gens!
Je réalise que je n'ai jamais posté la chanson que j'ai écrite pour illustrer le journal Biscoto.
Pour ceux que ça intéressent je vous invite à voir le site du journal :
http://biscotojournal.com/
C'est un vrai journal pour enfant, sur papier, avec des illustrations et qui doit être distribué un peu partout. Si ce n'est pas le cas par chez vous, vous pouvez toujours vous abonner sur le site.

Il y aura une chanson par mois diffusée sur la chaîne youtube http://www.youtube.com/biscotojournal.

Le thème est imposé et la prochaine chanson, déjà dans les cartons, s'intitulera "Engins de Malheur" pour suivre le thème de "la Machine".
Allez je vous laisse avec le texte de la première chanson en attendant la prochaine chronique qui devrait arriver dimanche en début d'après-midi.
Des Sauvages.
Couplet 1
Qu'ils soient vêtus d'un pagne
Ou bien d'un uniforme
Tissé de jolies médailles
Ou de grandes feuilles d'orme
Qu'ils parcourent la campagne
Ou s'entassent aux péages
Ils ne font pas dans le détail
Les sauvages, les sauvages, les sauvages...

Refrain :
Trompeuses les apparences
Menteuses de tout évidence
Même l'intelligence
N'efface pas la violence

Couplet 2
Qu'ils reniflent leur semblables
Ou se fassent des courbettes
Avant de sortir les lames
Ou les dents baïonnettes
Qu'ils mangent autours d'une table
Ou pratiquent l'épouillage
Ils suivent le même programme
Les sauvages, les sauvages, les sauvages...

Refrain (bis).

Couplet 3
Si l'on regarde de près
Le portrait de ces rustres
On pourrait affirmer
Que leur parenté illustre
Que l'habit n'est qu'une forêt
Abritant un mirage
Et que même éduqué
On est pas moins sauvage
Des sauvages,
Des sauvages,
Des sauvages...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.