Maculé oui mais pas dans les urnes.

Bonjour à tous.Au moment même où le vote blanc fait son entrée dans le concert des votes comptés mais non exprimés, il m'apparait nécessaire de préciser que tout ce qui se compte se doit d'être l'expression de quelque chose. Même si c'est pour le compter comme l'expression du non-choix ou encore comme l'attachemment à la démocratie mais pas à ses représentants. Car finalement, la méfiance du système démocratique qui tente de le distiller dans son système de vote ne fait que défendre l'idée que le dit système ne peut l'assumer.

Bonjour à tous.

Au moment même où le vote blanc fait son entrée dans le concert des votes comptés mais non exprimés, il m'apparait nécessaire de préciser que tout ce qui se compte se doit d'être l'expression de quelque chose. Même si c'est pour le compter comme l'expression du non-choix ou encore comme l'attachemment à la démocratie mais pas à ses représentants. Car finalement, la méfiance du système démocratique qui tente de le distiller dans son système de vote ne fait que défendre l'idée que le dit système ne peut l'assumer.

Pourtant un petit blanc entre amis, ça se déguste, alors à 60 millions imaginez!

Choisir de le compter mais de ne pas y acoller un état d'expression, comme semble le suggérer la loi du sénat, c'est considérer qu'il n'ait nullement un mode d'expression du corps électoral et donc d'en faire un autre vote nul mais en plus consistant. Une sorte de singularité du vide. Moi qui croiyait qu'il n'y avait pas de degré dans le néant, le sénat m'assure que je me trompe. Belle preuve par l'observation.

M'est avis que cette façon timoré d'admettre que la représentation a une couille dans le potage, ça manque de panache. Si en revanche le but est de donner des armes aux couards qui se contentent d'avoir un avis sur plein de questions sans se questionner sur leur avis, l'idiotie le confine à l'idéologie.

Si vous pensez, messieurs dames qu'il suffit de donner des bribes au peuple pour qu'il se satisfasse, je dirais pas que vous êtes pas loin de ne pas vous planter, et que pour le coup, ça peut forcer le débat publique. Ha mais, attendez voir...mais c'est pour les prochaines élections européennes?!

 

Ha mais ça change tout, tout le monde s'en cogne de ça. Ça m'apprendra à pas lire les articles jusqu'au bout ... du premier paragraphe.

 

Moi mon vote blanc, s'il ne sert à rien, je me le garde en poche, et j'analyse pourquoi. Ou mieux, je laisse ceux qui savent le faire et je dis ou c'est :D => http://www.mediapart.fr/journal/france/130214/les-votes-blancs-seront-decomptes-mais-quest-ce-que-ca-change

 

À bons électeurs salut.

Aiphix.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.