cerragle
retraité, informaticien, fut élu au Conseil de Paris de 1995 à 2008. A presidé la Sem qui mit en place le Projet des halles...jusqu'en 2007...
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 nov. 2018

le fameux projet des Halles 2002 - 2018

projet des Halles

cerragle
retraité, informaticien, fut élu au Conseil de Paris de 1995 à 2008. A presidé la Sem qui mit en place le Projet des halles...jusqu'en 2007...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ETAT des lieux du Forum des Halles en mai 2001. (Tiberi et Legaret avaient décidé de vendre l’assise foncière des Halles en incluant les 4,2kms des voiries souterraines, en janvier 2000. La délibération fut votée, Avec Delanoë nous avions voté contre ! Cette décision du Conseil de Paris ne sera pas finalisée…)
Ma première action en arrivant fut de commander une maquette de grande taille pour montrer où nous étions dans ce lieux par rapport au sous-sol, ou par rapport au-dessus.
Pavillons Willerval :
Mauvais état des toits, il pleut dans le Conservatoire. Les plaques de verres de plusieurs dizaines de kilos sont toutes de dimensions différentes. Il est arrivé que ces certaines se détachent et tombent sur le sol, rue Lescot et rue Rambuteau. Comme il faut les fabriquer à l’unité…il faut plusieurs semaines pour les remplacer.
À une question sur l’amiante que je pose au Conseil de Paris bien avant 2000, après une plainte des parents d’élèves du Conservatoire. (Pourquoi est-ce moi qui pose la question alors ? Car la Présidente du Conservatoire n’est autre que la mère du maire du 1er, ce qui complique les questionnements.) Il m’est répondu doctement que cette construction a été faite totalement sans amiante ! Il n’y a donc aucun danger pour les enfants ! C’était faux comme la suite le prouvera.
Sur des pratiques du Conservatoire et des dérives du Directeur… autre dossier, et il sera viré le de la Fonction publique, et le Conservatoire sera condamné plusieurs fois… Mais ce n’est qu’un épisode sur plusieurs dans cet arrondissement ! autres histoires…
La Place Lautréamont :
(Sorte d’esplanade qui dominait le centre commercial avec une vue extraordinaire sur St Eustache et la Bourse de Commerce) Cette place devait être refaite en 2001/2002, la DVD a prévu le budget, plusieurs millions de Francs. Elle avait été construite à l’envers, la pente vers l’intérieur au lieu d’aller vers l’extérieur pour l’écoulement de la pluie ! De plus les pavages sont disjoints ce qui rend le nettoyage pratiquement impossible. (Voir interview de moi sur FR3 avec des os de poulet dans les interstices.) Comme certains n’hésitent pas à uriner sur l’assise des Pavillons Willerval, il y a des jointures avec les vitres tellement corrodées que le fer de la structure est attaqué. Jamais la terrasse qui surplombe les escalators Lescot, qui permettent d’aller au Conservatoire et au Cabinet Médical de la RATP n’a été passé au Karcher, d’où les excréments de rats, de pigeons…poussière visqueuse. Je ferai passer un karcher d’autorité entre 2001 et 2002 en fermant les escalators pendant une journée, sans demander la permission à Unibail ! En trente ans ce fut je pense la seule fois ! Pour monter à l’étage du centre médical de la RATP, et du Conservatoire, il y avait un ascenseur que j’ai toujours connu en panne. Il fallait que les personnes de la RATP et les gamins du Conservatoire soient valides.
De l’autre côté de la Place Lautréamont, en face du Musée du Pavillon des Arts, il y avait une crèche. Elle fut fermée en 2000 par le Maire du 1er. L’accès à cette crèche et au Pavillon des Arts était hallucinant. Des gens dormaient dans l’escalier, d’autres se droguaient, forniquaient…et très souvent la police en interdisait l’accès car ils étaient en planque…il fallait donc faire un détour de 500 m pour atteindre la Crèche et le Musée. Il y avait une odeur d’urine pestilentielle. La crèche remplaçante fut inaugurée rue des Prouvaires (à la place d’un commissariat de Police…que beaucoup regretteront ! car localisé !) Il y avait donc là, le Pavillon des Arts, avec des salles multiples de plus de 800 m², avec des expositions importantes et une vue par baie vitrée sur St Eustache unique. L’entrée du Pavillon des Arts et de la crèche étaient complétement occupés le soir et la nuit par des dizaines de personnes qui y passaient la nuit. Ils étaient à couvert. La Ville aidée par la Police venait nettoyer régulièrement. Il y avait un SDF de plus de 150 kilos, très connu dans l’arrondissement qui mourut début 2000 avec sa nécro dans le Parisien. Son lieu de vie était un capharnaüm de cartons empilés. J’avais enquêté sur ceux qui dormaient là le soir…j’avais découvert que la plupart avait des emplois de type CDI dans le coin mais commençant avant le métro/RER, ou terminant après…ils ne rentraient chez eux que le Week End. C’était aussi cela la Vie aux Halles. Le Pavillon des Arts fermera sur instruction de l’adjoint à la Culture début des années 2000 (ce n’était que pour une temps et Delanoë me promettra d’ouvrir une sorte de musée, salle d’expo, aux Halles, car facile d’accès…Dans le nouveau projet, cette promesse ne fut pas réalisée et c’est une connerie ! (Même Unibail était d’accord…et pour cause !)) Ce lieu sera remplacé par les Restos du Cœur, et les bureaux de l’adjointe au temps… qui n’y viendra jamais ! Je décidais de donner gratuitement l’espace de la Crèche à la Bagagerie que je fis refaire. Pour sourire…mais nous ne savions pas alors la suite de l’Histoire, une adjointe du 1er avait souhaité avec l’appuis du Maire du 1er, d’ouvrir cette crèche à des enfants handicapés… (relire l’état de l’escalier pour y aller…) mais des handicapés…pas grave. Je laisse deviner ma réaction, celle de Delanoë…
Dans les espaces du rez de chaussée, le béton s’effritait laissant apparaitre l’armature d’acier rouillé. Derrière le Flunch il y avait un espace poubelles envahi de rats ! Devant certains magasins et bistrots il y avait des parterres de plantes et du gazon…cela servait de toilettes publiques à ciel ouvert. En effet s’il fallait ramasser les excréments des chiens…les humains n’avaient pas la même obligation ! Plus loin vers le manège il y avait un no man’s land considéré comme dangereux le soir. C’était un lieu de deals et de règlements de comptes entre bandes. Le marchand de bonbons à côté de l’escalator Lescot avait une permission « tacite » de vente de bières, car les flics du commissariat du coin Lescot/Cossonnerie (toujours là) venaient y planquer. De l’autre côté, pas loin de l’entrée du Metro rue Rambuteau, pas loin de l’autre crèche (toujours en fonctionnement), il y avait un bistrot avec terrasses…à la suite de problèmes que je veux ignorer, drogue, bruit, proxénétisme…à côté d’un espace pour enfants…il fut fermé et remplacé début 2003 par la Maison des Associations du 1er
Ceci est un aperçu du Carreau des Halles. Le Conservatoire Mozart occupait des lieux qui à l’origine devaient être une serre tropicale…chacun devinera l’adéquation des lieux. Il y eut aussi une Radio très favorable à la Ville de Paris. Il faut aussi savoir que l’égout qui courre sous la rue Lescot a été monté avec une pente insuffisante et que l’été l’odeur est effarante. Cela devait être corrigé pendant les travaux…ce qui n’a pas eu lieu. Pour la petite Histoire les pavillons Willerval naquirent sur une table de restaurant, à la suite d’un repas entre Chirac et Willerval… c’est dans les archives de l’APUR. C’était d’ailleurs ce qu’on appelle de l’urbanisme temporaire… (Ce qui veut dire que cela est appelé à être redessiné et refait toutes les x années pour s’adapter aux réalités urbaines qui peuvent changer ! ce qui est loin d’être stupide. C’était le cas du Centre Pompidou…un peu oublié).
Il y avait une sortie du centre commercial vers le jardin des Halles. Unibail fermera très vite cette ouverture vers le Jardin, ne souhaitant pas que des visiteurs puissent s’exfiltrer… Cet endroit deviendra un non-lieu et une pissotière. Il faut rappeler que l’étage -1 qui justement pouvait donner vers le Jardin avait été dévolu au monde associatif et diverses associations y virent le jour. Unibail récupèrera ces lieux assez rapidement avec la complicité du Maire du 1er qui voyait d’un très mauvais œil cette « débauche associative » SIC
J’ai assez peu de commentaires à faire sur les espaces commerciaux en termes de gestion structurelle. (Hormis le fait que les commerçants et c’est toujours le cas sont pieds et poings liés par des contrats Unibail très durs ! il faut être un gros commerçant pour la ramener…sinon c’est dehors tout de suite ! J’ai eu des exemples.) J’ai découvert au fil des années des aberration dans la gestion électrique, la gestion des équipements de sécurité anti-incendie ! des travaux faits par Unibail sans autorisation, ni permis de construire comme des escalators à l’intérieur de magasins…avec des incidents qui fermèrent la médiathèque pendant des mois…par suite d’émanations de gaz… (vérifiable). Voir plus loin.
Comme j’avais relancé dès 2001, des exercices de pompiers/police dans l’espace commercial mais aussi dans les tunnels et les espaces marchandise…et Ratp. Je découvris avec le Colonel responsable des pompiers à Paris que les espaces soi-disant étanches aux fumées ne l’étaient pas ! J’ai vu des fumées se répandre dans les salles de cinéma UGC…qui n’est pas dans les plans de sécurité ! À la fin de ces exercices il y avait des débriefings très sérieux ! j’ai vu le responsable sécurité de la RATP se faire engueuler devant tout le monde !!!! pour des erreurs commises ! Il y avait toujours des demandes d’améliorations des constats formulés à la Ville, à la Préfecture de Police…mais elle ne retrouvait jamais ces documents ! A ma connaissance ce type d’exercice ne se pratique plus…erreur ! Je devais avant de partir en faire faire un avec coupure d’électricité…je regrette de ne pas l’avoir monté !
Le Jardin :
Certaines associations dont une qui sera bien connue, se sont toujours plaint de ce jardin, dangereux avec des espaces sans visibilité, avec des vendeurs de drogue assez nombreux des batailles de territoire entre des bandes…tout cela s’estompera quand justement ces associations prendront possession du Jardin dès 2001. La Préfecture prendra des arrêts anti-alcool…ce qui était toléré…contre la loi !
Il faut savoir que ce jardin n’était accessible que pour une grande moitié. Plus de 5 000 m² étaient interdites au public. Ce jardin, au grand plaisir des animaux, était traversé par des conduits d’eau, ruisseaux, mais avec des conduits d’aérations puisqu’il est sur une dalle au-dessus du nouveau Forum. Il y avait de plus beaucoup d’escaliers de secours pas toujours correctement fermés. Les différentes hauteurs étaient des élégissement de béton creux. Et dans ces élégissement il y avait du câblage à foison.
Une étude des Parcs et jardins du début des années 2000 indiquera que 75% de ces arbres étaient stressés et qu’il faudrait un jour ou l’autre les remplacer, mais aussi modifier le substrat en épaisseur, sa composition… je ne suis pas certain que cela a été fait…En effet l’épaisseur de terre ne peut dépasser 75 cm… Tout ceci indiquait qu’il faudrait aussi revoir la structure du plafond du nouveau Forum au-dessus des salles de l’UGC qui avaient des infiltrations d’eau et étaient fermées de temps en temps…voir quelques écroulements de plafond… Il faut rappeler que jamais il n’y eut de maintenance ! Les travaux furent je crois faits…ce n’était pas prévu à l’origine du projet
En 1996 la Ville sort une étude qui explique que le fameux Jardin Lalanne (dit Jardin aux éléphants) doit se mettre à jour en termes de sécurité…Ce jardin aurait dû être fermé en 1996 ! Seules quelques activités arrêtèrent et il ne fut jamais remis aux normes. En 2014 Anne Hidalgo inaugurera son remplacement comme l’avais promis Delanoë.
Il y eut une étude très sérieuse sur la Fermeture du jardin avec des maitres-chiens…et il ne serait plus possible de la traverser le soir…avec des caméras dans les arbres (?) C’est pour cela que certains débats avec l’opposition sur le jardin m’amusent, car ils voulaient le fermer ! Des riverains souhaitaient, comme à Londres avoir des clés pour pénétrer dans le jardin quand le voulaient (sic)
Sous-sol du Nouveau Forum :
Piscine :
Un ou deux incendies dans la salle sous la piscine… je n’en sais guère plus. Cette piscine est concédée…et au dernier contrat que j’ai vu, il y eut un refus de l’adjoint aux Sports de Paris de se poser même la question ! Le gestionnaire était France Patinoire, mis en cause pour la gestion du stade Charlety et que Juppé fera condamner à Bordeaux ! Il fallut en catastrophe, mais secrètement et sans fermer la piscine… changer le coussin porteur du pilier central qui supporte le poids de la structure de la piscine. La jauge de ce coussin était de 125 000 tonnes alors qu’il fallait qu’il supporte jusqu’à 250 000 tonnes. Ce fut fait une Week End…secrètement et piscine non fermée…avant que j’arrive à la Sem Paris-Centre. Quel fut le coup politique de ce chantier très spécial ? Je sais seulement qu’après il y eut chantage ! Dans cette piscine de presque 50 m, il existe une piscine pour enfants, jamais utilisée ! L’eau est un peu plus froide qu’ailleurs car cette piscine est faite pour les nageurs…pas les familles ! Il manque quelques centimètres pour en faire une piscine olympique…c’était pour éviter des compétitions et donc des clubs…et un planning à gérer…donc un manque à gagner. Un jour en posant des questions au gestionnaire, je démontrais le trucage des comptes, l’utilisation de l’argent liquide non répertorié par la Direction. On m’avait fait découvrir la vente de tickets non numérotés ou sans ticket ! Il suffisait de se servir dans les caisses…ce que faisait le Directeur et son staff. Nous parlions en centaines de milliers de francs !
À côté du gymnase contiguë à la Piscine il y avait jusqu’en 2000, la Maison des Associations de Paris. À la suite de trucages financiers, il y eut des coulages d’argent de subventions importantes, nous parlons en millions de francs ! Cet espace fermera et permettra d’abord en 2002, une expo racontant l’Histoire des Halles (première et seule fois dans l’Histoire de ce quartier), puis l’exposition des 4 projets généraux avec maquettes (merci à moi-même, car pour des préprojets cela ne se fait pas…parait-il) Je tiens d’ailleurs à dire que cette exposition/explication était commentée par des élèves de la fac d’urbanisme, que plus de 135 000 personnes sont venues ! souvent du monde entier. Il y eut des articles dans la Presse mondiale…même dans le Time magazine, et le Téhéran Time (!)… Nous demandions aux visiteurs d’écrire ce qu’ils souhaitaient sur ces visions du centre de Paris… Nous eûmes plus de 12 500 réponses écrites souvent sur plusieurs pages !!!!! J’avais demandé que ce soit publié, du moins conservé en archives…je suppose que tout a été jeté. Cet Espace deviendra la bibliothèque de Cinéma François Truffaut. (Pour les plus anciens se souvenir qu’à la place des Cinémas UGC, il y eut pendant l’ère Chirac un Centre Cousteau qui s’effondrera dans un fiasco financier…
Forum des Images :
De nouveau vaste sujet, j’y fus administrateur pendant 13 avec Pierre Tchernia… grand souvenir. Nous décidâmes de numériser les films, fut fait en plusieurs années. Sony proposa de la faire gratuitement avec un peu de pub…fut refusé ? Dans cet endroit où il y a un formidable auditorium de 500 place on pouvait y trouver toute l’Histoire de l’architecture de Paris, l’histoire du RER, des Halles ! jusqu’à la destruction ! Du Métro, de la Samaritaine, des pubs…quelques films locaux…bref une vraie mine unique au Monde ! Car le Forum abritait et gérait un centre de production qui devait filmer et conservait toutes les modifications importantes dans Paris !!! A ce titre je fis filmer tout le projet des Halles, les réunions, des débats, les visites des uns et des autres, les réunions publiques…les lieux ! de 2001 à 2005…puis ce fut abandonné !!! regret il y a plus de 80 heures de rush quelque part… Deux films furent tirés…projetés une fois ! Il fut refusé de les présenter à Delanoë… ???? et je crois que personne à la Ville ne les a vu. Le Forum fera une journée sur les Halles il y a deux ou trois ans …nous étions 15 dans la salle et je connaissais presque tout le Monde. J’ai découvert à cette occasion l’Histoire du Projet raconté par un Architecte…qui est loin de ce qui s’est passé ! très surpris. (C’est d’ailleurs ce soir-là que j’ai commencé à écrire ce petit texte.) L’histoire du Projet de 2002 à 2005 est à écrire…en cours.
Début des années 2000 il a fallu refaire complétement le câblage anti-incendie du Nouveau Forum. L’EDF qui avait à l’origine a fait ce câblage refusa d’en reprendre la gestion et la maintenance car il y avait eu tellement de bricolages non contrôlés pendant des années…
Il faudra début des années 2000 faire un joint d’expansion entre le nouveau Forum et l’ancien…Il n’y avait pas de joint de ce type !!!!!!Ces constructions distantes de quelques années sont sur un ancien marécage et au-dessus ou dans une nappe phréatique (comme la gare RER). Personne ne s’en était inquiété !!!!!!
Pour l’avenir je redemande !!! que soit examiné ce point régulièrement !!!! il existerait des pompes à eau en sous-sol…gérées par la RATP…qui déverseraient de l’eau non traitée dans la seine. !!! Impossible d’en savoir plus ! et comme très souvent il y a des fuites de gaz dangereux, malodorant…je ne comprends pas pourquoi rien n’est fait ! Nous prenons des risques.
Comme déjà dit, Unibail utilisait son Droit à Construction pour faire ce qu’il lui plaisait sans permis, sans contrôle ! comme un fameux escalator interne chez H§M qui causera de multiples incidents…
Ce n’est pas un hasard si les ingénieurs de la Sem Paris Centre qui connaissaient les Halles de font en comble furent virés comme des malpropres par le Directeur qui venait de la Sema15…en 2005. Cela arrangeait fortement les ingénieurs d’Unibail…d’autres ? qui n’étaient alors plus contrôlés…cela n’a pas changé ! Je tiens à dire qu’une des ingénieures virées fit une tentative de suicide ! tellement ce fut brutal !!!!! Tout le monde s’en fout. J’essaie depuis quelques années de réunir pour une déjeune tous ceux qui ont travaillé à ce projet…jusqu’en 2005.
Les Tunnels
N’étaient pas aux normes de sécurité ! ni Mont-Blanc, ni autres ! pas assez de sorties de secours par exemple. Il faudra attendre 2001 pour que soient installées des barrières automatiques pour empêcher les accès des tunnels en cas d’incidents ou autres! Avant 2001 il fallait appeler les flics qui mettaient des véhicules devant chaque entrée ! c’est-à-dire 5 ou 6 ! Depuis on a découvert comme dans l’ancien Forum, les pavillons Willerval, de l’amiante…partout et de plus dans les tunnels du plomb ! Ce plomb pas prévu devra être nettoyé et ce sera un des challenges pour celui qui prendra la Direction technique de la Sem PariSeine (nouveau nom de la Sem Paris-Centre marié alors à la Sema15) Il y aura aussi un cout très important ! (Ce Directeur important et capital dans le nouveau projet partira en 2016…sans que l’on sache pourquoi…Je sais par expérience qu’il faut toujours quitter un projet avant qu’il ne se termine…). Depuis toujours et encore aujourd’hui il y a des dizaines, voire des centaines de personnes qui vivent dans ces tunnels et espaces fermés ou ouverts…Drogue, prostitution…dans les parkings. La Ville via la DSPP s’y promène, parait-il… j’en doute ou alors de temps en temps…et avec les flics car il faut savoir que nombres d’équipements techniques importants et dangereux !!! se trouvent accessibles via ces tunnels et des portes dérobées…des espaces de stockage de plusieurs centaines de m²…De plus il existe un système de soufflerie et d’aspiration de l’air qui doit démarrer en cas d’incendie !!!!! Ces souffleries donnent dans des bâtiments extérieurs aux Halles !!!! dans le Jardin, entrainant un bruit assourdissant et je ne garantis pas ce qui est extrait par ces souffleries…. Il y a encore quelques années, surtout à la RATP il y avait des transformateurs avec des liquides interdits…la discrétion de la RATP m’a toujours laissé songeur ! Jamais je n’ai eu l’autorisation d’aller voir derrières certaines portes ou tunnels !!!! j’ose espérer que je suis un cas d’espèce ! De mon temps et surtout celui de l’Ingénieure virée…nous étions au sein d’un dispositif de surveillance de cette nappe phréatique et des crues pour être prêts au cas où ! Est-ce que cela continue… ? (Une réunion tous les mois ! j’en parle très à l’aise puisque j’étais aussi Vice-Président des Grands Barrages de Seine gestionnaire de ce système.) Encore aujourd’hui je ne suis pas certain que la sécurité soit totale. Il faut aussi savoir qu’il y avait des caméras dans ces tunnels, il y avait en sous-sol un poste de Police relié, avec des écrans dans lequel il y avait en permanence (24/24) plusieurs agents de la Préfecture et des agents de la Sem Paris Centre…Il y avait aussi des salles de réunions…une salle opérationnelle de sécurité…Je suppose que tout cela a disparu.
Climespace : (GPCU)
Usine Rue de Turbigo (fut le 1er bâtiment construit aux Halles début des années 70) Sa mission, fabriqué du froid pour les systèmes d’air conditionnés obligatoires dans les sous-sols des Halles !!! Si cela ne fonctionne pas il y a obligation de fermer les lieux !!! Gare incluse ! L’électricité qui sert dans les forums des Halles et dans la gare RER est fabriqué dans cet usine !!! via des groupes électrogènes si nécessaires ! (En son temps cela donna lieu à une arnaque financière !!! sur les heures dites de pointe. Corrigée depuis 2001) …Avant 2001 . la Ville, Climespace avaient refusé de modifier ces équipements qui dataient de 30 ans !). (Je remercie un adjoint de Delanoë qui habitant rue de Turbigo à 10 m de Climespace savait parfaitement le risque ! et fera en sorte de corriger, et d’y mettre les moyens !) Je ne sais plus comment cela est aujourd’hui…je suppose comme hier, les arrivées électriques sont uniques !!! et non diversifiées. La Ville avait autorisé cette usine à refroidir le Musée du Louvre…il faut se souvenir du bruit surtout au milieu d’un site de logements sociaux RIVP !!! (Pas grave !) rue Rambuteau. (En cas de panne non seulement le site du Forum fermait mais aussi le musée du Louvre…un jour pour sourire j’ai découvert que le musée avait priorité !!!!! au cas où !) Depuis Climespace a construit une usine de Froid place du Canada, fait des modifications de liaisons par tuyauterie …Samaritaine jusqu’au Chatelet. Climespace avait même prévu de faire une usine de froid pour les bâtiments de la Samaritaine (bien avant la fermeture) mais ce fut refusé par deux décisions ! une par Climespace par peur de tomber en sous-sol de la rue de Rivoli sur des vestige de Philippe Augustes qui auraient retardés d’autant les travaux…et le cout afférant. Et par le refus des Verts de se servir de la Seine une nouvelle fois comme place du Canada ! « Cela pourrait réchauffer la seine ! et tuer les poissons ! »
Voila et très succinctement ce que j’allais découvrir en arrivant à la Présidence de la Sem Paris-Centre (mon prédécesseur qui était le maire du 1er, décédé depuis, refusa de me briefer ! Je découvrais aussi mais le Directeur d’alors connait mieux les détails, qu’il y avait plus de 40 contrats de gestions sur le forum ancien et nouveau et aussi de Climespace. Il y avait aussi des procédures judiciaires pénales en cours, tout cela nourrissait allègrement des cabinets d’avocats ! Je mis un terme à tout cela…certaines procédures pénales étaient la Ville de Paris contre la SEMAH ou l’inverse. En d’autres termes comme la Ville était majoritaire dans la SEMAH…c’était la Ville contre la Ville ! Je ferai clore la SEMAH, cela coutera des centaines de milliers d’euros !!!!! car cela aurait dû être fait bien avant 2001 ! mais des personnes, élus ou autres de l’époque étaient au Conseil d’Administration et touchaient des subsides mensuellement… (C’est la SEMAH qui débuta les travaux dans l’année 1970… et je peux dire que beaucoup d’élus et de fonctionnaires se sont goinfrés !). Un certain Directeur de la Sem Paris Centre engagé malgré mon refus et qui fut viré en 2005…s’est aussi bien débrouillé…en se servant d’ailleurs de moi à mon insu.
Sécurité :
En 2001 la Sem Paris Centre est responsable unique de sécurité du Nouveau Forum (pas de l’ancien…) Il y avait un site à côté de l’UGC. Il y a donc plusieurs responsables de la Sécurité aux Halles ! Unibail pour l’ancien Forum, la RATP pour les espaces RATP, la Préfecture de Police pour les espaces publiques, la Ville de Paris, la Sem Paris Centre… Unibail n’a jamais voulu un responsable unique de Sécurité…même si des études l’ont suggérée, même si le Préfet de Police était pour ! Il faut savoir que ces responsables ne se parlaient pas ! Quand la RATP devait évacuer, dès que les personnes passaient les portes qui donnent dans le Centre Commercial…ce n’était plus la responsabilité de la RATP. A l’inverse si dans le Centre Commercial il y avait un incident, les gens étaient évacués dehors, ou dans les espaces RATP, alors ce n’était plus le problème de Unibail, dans les tunnels c’était alors la responsabilité de la Sem Paris-Centre…dans le nouveau forum…c’était aussi la Sem Paris-Centre. Hallucinant. Je réussirai à réunir ces personnes…une fois !!!! pour la 1ere nuit blanche ! et ces personnes échangeront leurs n° de téléphone devant moi ! Est-ce que cela a changé depuis…j’en doute. Peut-être les tunnels ?
Voila ce que j’ai appris…mais je ne suis pas exhaustif et je ne sais pas tout ! Tout cela et surtout le non-entretien, seront une des causes de la vente de l’assise foncière des Halles en janvier 2000 ! Une ligne dans la délibération ! Aucune solution, aucun projet, une gare RER enfermé dans un centre commercial privé ! Il fut même proposé par Unibail que la Ville de Paris habilite une personne à devenir « responsable commercial » privé de l’espace quartier des Halles en surface ! Cette personne aurait eu la haute main sur les immeubles autour des Halles, les commerces, les stationnements, et aurait décidé toute seule de qui peut ou non s’y installer ! pour faire quoi ! Ce n’est pas une blague…je dû faire une réunion !
Comme déjà raconté, en 2003 je monte une visite des lieux avec le Secrétaire Général de la Ville, le Préfet de Police, le Colonel des Pompiers responsable de la Sécurité à Paris et en banlieue proche, la Ratp, la responsable locale d’Unibail, l’adjoint à l’Urbanisme, et un membre du Cabinet de Delanoë ! Nous faisons une visite complète des lieux ! Ratp incluse, des espaces de police internes… Puis debriefing…Le préfet de Police demande alors l’avis du Colonel de Pompiers ! Réponse « Messieurs les Préfets, si vous me demandez mon avis, je ne vous répondrai pas ! si vous ne me le demandez pas, je vous dirai qu’il faut fermer ces lieux immédiatement…mais je n’ai rien dit ! » Ambiance ! Ce Colonel sera nommé responsable de la Sécurité à Kourou en Guyanes par la suite. Il faut dire que la RATP avait fait très fort en nous faisant visiter les espaces d’évacuation en sous-sol…en se trompant de clés… « je reviens dans un instant », en nous ouvrant les portes des escaliers de secours qui relient la Gare à l’extérieur…32 m en sous-sol, et en découvrant avec nous que certains escaliers sont inutilisables car encombrés de détritus, et même certains occupés ! J’ose espérer que tout ceci a changé ! Mais nous avons trois entrées sorties supplémentaires passant par le Centre Commercial.
Delanoë avait souhaité modifier les bâtiments Novotel et Citadines…indigne du quartier… ce sera sans suite… Cependant cette demande faite devant un architecte aura des répercussions par la suite.
Tout ce que je dis et explique autant que faire ce peut sont surement des raisons qui font que la Direction de l’Urbanisme d’alors sera toujours minimalistes, contre tout…poussera un architecte contre l’avis d’origine du Maire mais c’est une autre Histoire, et contre l’avis de l’adjoint à l’Urbanisme.
Pour savoir, la fameuse association ACCOMPLIR a été monté par moi…et Gilles Beauvais en 1999. C’est moi qui vais les chercher pour participer à ce projet… Ais-je eu tort ? NON !
Cette association poussera un architecte sans vouloir écouter qui que ce soit…avec la complicité de Unibail et de la Direction de l’Urbanisme…
Je sais pour avoir été présent que la directrice de l’Urbanisme se fera devant moi remonter les bretelles en poussant un architecte…avant que les élus n’en débattent ! Il a fallu que je me batte en compagnie de Anne Hidalgo pour que le transept de St Eustache ne soit pas camouflé par des arbres de haute futée !!!! vengeance d’un architecte…qui en 2018 essaie encore de modifier cette vue !
Des élus de Paris locaux se sont mêlés de cette Histoire, le patron de Unibail de l’époque Bressler a utilisé ses amis …qui a aussi joué avec Accomplir…Nouvel avait été le premier choix de Unibail…car il construisait 60 000 m² d’espace commercial supplémentaire…Puis ce fut Mangin qui comme le montre la réunion de juillet 2000 avait monté un projet (modifié !!! en 2003…d’où le départ de Galfetti, très fâché contre Mangin!) qui s’inspire très fort de ce que voulait faire Unibail alors ! Mais Unibail a oublié cette présentation, a perdu le film…heureusement que la Ville conserve les comptes rendus des conseils d’arrondissement…. (présentation devant le Conseil d’arrondissement du 1er en juin 2000 et devant des associations)

Un mot pour aujourd’hui ! ne pas prendre pour argent comptant ce que dit Unibail…jamais.
Je demande depuis des années : Monter un groupe de suivi du lieu, du moins du rectangle Sébastopol/ Etienne-Marcel/ rue du Louvre/ rue de Rivoli. Dans ce groupe il faudrait des élus du Centre de Paris à venir, la préfecture de Police, le procureur, la Ville de Paris, la Sem PariSeine, des associations qui ont missions de gérer les sdf’s les jeunes en déshérence…la RATP, voire la DGSI quelques personnes qualifiées… Ce groupe de travail serait fermé ! habilité au secret ! pour travailler tranquillement sans restriction ! Il se réunirait tous les 3 mois, ferait des comptes rendus à destination du ou de la Maire de Paris, du Préfet de Police, du patron de la RATP…Les problèmes soulevés étant à régler de façon multilatérale. Il faudra surement inventer une procédure qui pourra servir ailleurs…pourquoi pas ! (Cette demande date de 2008 en ce qui me concerne !)
Je clos par une réflexion d’un spécialiste de la banlieue…1ère réunion sur les Halles de 2001… « On vient aux Halles pour se rencontrer, quelques fois s’ennuyer de façon anonyme »

J’ai déjà raconté les demandes de Delanoë, les propositions de Unibail de 2000, les demandes de la RATP en 2001…les 4 propositions de l’APUR…disparues. Je tiens à dire que les maquettes des 4 projets de 2004 doivent être quelque part…enfin je crois que deux ont été volées.

Alain Le Garrec, Conseiller de Paris de 1995 à 2008.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux