"y’a une problématique extrêmement ciblée ce qui peut poser un problème"

"le nombre de personnes tuées ces dernier mois pour résistance à l’autorité est anormalement élevé"

 

y-a-une-problematique-extremement-ciblee-ce-qui-peut-poser-un-probleme-1

écouter la radio & prendre des notes :

"le nombre de personnes tuées ces dernier mois pour résistance à l’autorité est anormalement élevé - il faut malgré tout composer avec quelques averses - j’espère que cette décision ne va pas constituer une prise de risques - la vérité devra être faite - des résultats très attendus dans un contexte tendu - la banque se sépare de deux-mille salariés car elle perd des parts de marché - un beau soleil partout, c’est la suite d’un matin d’été - il y a du beau et du bon, les grandes villes se font concurrence - pour ne pas se noyer, vous allez procéder région par région - les villages veulent leur part du gâteau - la conséquence est immédiate et visible : cinquante mille visiteurs - on en parle : la réforme : tout est en train de bouger : la question de la direction que ça prend - la nation se retrouve dans ses élites - c'est la difficulté de sortir du mérite - on fait traverser le monde à des quartiers de viande - la tendance n’a aucune raison de s’inverser - on conteste la réalité de la nocivité - on conteste la nocivité de l’activité humaine - l’assouplissement des contraintes est la preuve d’une vraie prise de conscience - des résultats provisoires à la place - j’ai pas eu mention très bien ça m’énerve - c’est ubuesque - un problème de verrouillage, il y a comme ça quelques fuites - ça peut se transformer en cauchemar, c'est pour ça qu'on a quelques scores moyens aujourd'hui - c'est un drapeau ultra-difficile à aller chercher, un vrai casse-tête - on annonce un durcissement des conditions d’accès - c’est même un trop grand succès - les bénéficiaires sont parfois des ménages très aisés - c’est un symbole dérangeant - vous êtes le porte-parole, c’est le début d’un revirement ? non on ne peut pas parler d’un revirement, y’a un resserrement, oui en fait un revirement - cette prime fonctionne très très bien - les français ont besoin de se transporter en voiture, tout simplement, par une explication très géographique, c’est pas une population urbaine verticale, c’est une population urbaine horizontale - c’est ultra minoritaire, c’est l'un des arguments - tout ça a été bien ficelé - tout ceux qui en avait besoin l’ont fait parce qu’ils en ont eu besoin et l’essentiel des autres aussi en ont eu besoin - le parc a vieilli, il se stabilise un peu, avec une ruralité dans les territoires - il y a un effet de masse - oui et non, ceux qui peuvent le faire vont le faire mais il y a des gens qui ne vont pas pouvoir le faire, on touche à un problème, y’a une problématique extrêmement ciblée ce qui peut poser un problème - les gens qui viennent tôt le matin ouvrir les bureaux, les nettoyer, faire la plonge, ces gens-là n’ont pas de moyens"

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.