"C’est un point de crédibilité globale."

"Quel genre de pas ? Un pas global."

 

 

 

c-est-un-point-de-credibilite-globale

 

(écouter une chaîne d'infos en continu, noter ce qui s'entend : toutes les phrases qui suivent ont été prononcées, elles ne sont pas modifiées) (l'idée est de comprendre de quoi on parle, ce qui dépasse, ce qui s'infiltre, ce qui diffuse) (ci-dessous en l’occurrence, et malgré la diversité des thèmes - divertissement, sport, médecine, politique -  la parole de l'argent domine) 

 

"Est-ce qu’on peut se féliciter d’avoir diffusé l’épreuve ? Ce genre d’événement coûte beaucoup d’argent, une très très belle opération de recette publicitaire. On peut dire que c’est la radio officielle. Y aura t-il un avant et un après ? On avait senti l’engouement monter, maintenant que le soufflet retombe, c’est la grande question, qu’est-ce qui va se passer au niveau des consciences ? On pense à des retombées médiatiques économiques et populaires. Les résultats restent exceptionnels. Il y aura un avant et un après, c’est une certitude. Le point clé je pense, c’est que c’est un vrai spectacle. C’est un point de crédibilité globale. Tout le monde doit faire un pas supplémentaire pour faire en sorte que ce spectacle soit à la hauteur. Quel genre de pas ? Un pas global. On a aujourd’hui de fortes disparités au niveau des niveaux, et au niveau des équipements également. Nous pouvons avancer dans l’accompagnement. C’était un beau divertissement. On a évoqué des règles différentes, des coupures pour garder un rythme soutenu. C’est le côté émotionnel : objectivement c’est primordial pour que ça fonctionne au niveau économique. C’est l’effet un peu mécanique. Mécaniquement, s’il y a beaucoup d’engouement, les annonceurs vont s’y intéresser, et économiquement ce sera viable. Sinon, vous partez où en vacances cet été ? Profitez encore plus de l’été, découvrez les offres estivales. Tu veux la conduire ? On s’arrête sur les pénuries, ce sera notre dossier au cours de l’heure qui vient. Avec la banque numéro un, construisons dans un monde qui bouge. Ça vaut une vigilance orange, attention. Une bonne chaleur encore, de 36 à 38 degrés, avec un vent de nord sur le nord justement, ha ha. Passez une très bonne journée. Comment mieux lutter face à la pénurie ? Elle négocie avec ardeur mais, conséquence : avec l’explosion de la demande mondiale, ils sont soupçonnés de vendre au plus offrant. On peut proposer des aides financières pour inciter. C’est l’occasion d’évoquer ces sujets, notamment sur le plan financier. Il estime qu’on ne peut pas prendre nos enfants et leur famille en otage. C’est la quatrième victoire d’affilé selon les chiffres. Tous les jours en direct la bourse : elle est stable ce matin, et cette bonne nouvelle a un peu refroidi les investisseurs."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.