chafikbr
Recherche emploi
Abonné·e de Mediapart

26 Billets

1 Éditions

Billet de blog 31 janv. 2012

C'est pas Sarko, c'est l'UE qui a augmenté la TVA !

chafikbr
Recherche emploi
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

M. Sarkozy, menteur professionnel, vient d'annoncer l'augmentation de la TVA, choix politique on ne peut plus impopulaire. Certains y voient une "stratégie de la terre brûlée" afin de mettre en place (enfin!) son Etat policier cher à son ami Ben Ali. D'ailleurs Hollande s'est empressé pour annoncer: "Je ne retriendrai qu’une seule annonce du chef de l’Etat, c’est l’augmentation de la TVA (..) Je la considère inopportune, injuste et improvisée. Et c’est pourquoi si demain je suis appelé aux responsabilités du pays, (...) je demanderai au Parlement de l’annuler." D'autres y voient un combattant hors pair, qui ne lâche jamais même lorsqu'il est bas dans les sondages.

Quelle bête a pu piqué le fin stratège Sarkozy pour qu'il annonce une telle mesure à quelques mois des Présidentielles ? Cette bête s'appelle la Commission Européenne.

Avant tout propos, il me semble important d'introduire cette Commission par une vidéo de François Asselineau, homme de droite mais candidat le plus sérieux à la Présidentielle. Par sérieux, j'entend dans la profondeur du programme et dans les mesures proposées (un petit détour par la présentation vidéo de son programme est intéressante à visionner).

© François Asselineau - UPR

Cette vidéo nous apprend donc à quel point les fonctionnaires de la Commission Européenne se gavent littéralement. Pour les réticents qui ne veulent en aucun cas écouter un homme de droite, je mets aussi en ligne une vidéo qui traite du même sujet mais cette fois du côté de chez nos amis les Allemands, pour ceux qui vivent dans le référentiel germanocentrique.

© Pidotis1

C'est ici qu'entre en jeu une directive de la dite Commission Européenne signée le 6 Décembre 2011, et dont le titre est :

Sur l'avenir de la TVA

Vers un sytème de TVA plus simple, plus robuste et plus efficace, adapté au marché unique


A lire ici :Directive sur la TVA de la Commission Européenne

Dans un langage technocratique, la Commission prévoit ni plus ni mois de s'accaparer ces augmentations de recettes. Je cite: "Ces initiatives prioritaires sont cohérentes avec le projet de création d'une nouvelle ressource propre fondée sur la TVA, qu'elles devraient également soutenir. L’élargissement de l’assiette d'imposition, la limitation du recours aux taux réduits et la diminution des possibilités de fraude pourraient augmenter les recettes des États membres. Il serait possible d'affecter à l'Union européenne une partie de ces recettes supplémentaires, qui pourraient être plus importantes encore grâce à l'amélioration de la performance du système de TVA."

Donc si ma capacité de raisonner est toujours en état de fonctionner, peut-on conclure que cette directive démontre que la TVA proposée par Nicolas Sarkozy est une énième soummission aux diktats de la Commission Européenne qui ne rechigne pas à imposer aux peuples ce que ses fonctionnaires ne sont pas capables de s'imposer? Petit à petit, nous commençons à y voir plus clair sur la direction des flux financiers dans cette gigantesque pompe à phynance qu'est l'Union Européenne. La hausse de la TVA sert donc à gaver nos chers fonctionnaires de la Commission Européenne. Et tout ceci en toute "transparence".

Les candides à la Présidentielle peuvent-ils se positionner sur cette directive européenne ? Comment comptent-ils passer outre ? Va t-on un jour outrepasser l'épouvantail, le vigile de l'Union Européenne qu'est le FN avec Marine Le Pen, pour enfin débattre sereinement de cette machine bureaucratique qui tourne de plus en plus vers une machine broyeuse de peuples ?

Voilà ce que disait l'auteur d'un très bon article du journal Les Echos sur la sortie de l'Euro et le livre de Jascques Sapir sur le sujet:
"Les défenseurs de l'euro ont également un allié de poids dans leur "argumentation" : le Front national. Utilisé comme un épouvantail, il permet d'esquiver le débat à bon compte et de ne débattre que de manière très superficielle."

Donc à quand un débat sur le sujet ? Peut-être que Papandréou pourrait venir nous faire une présentation sur la Démocratie dans l'Union Européenne ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart