Juncker, le complice de la flibusterie fiscale, doit démissionner

Publié le lundi 10 novembre 2014 19:50

Écrit par folamour

 

Désolé de vous remettre une dose de Juncker, mais j'ai pensé que ça ne manquait pas de sel, avec ce que l'on a appris concomittamment ce matin (vidéo ci dessous). Non seulement les CDI vont sauter, mais en plus ça va nous coûter 4 milliards... David Cameron, lui, ne se laisse pas impressionner ... par ces voleurs doublés de donneurs de leçons, qui ne sont même pas capables de tenir leurs PROPRES budgets, et utilisent des motifs fallacieux pour nous humilier et nous racketter chaque jour un peu plus....

 

Des fuites de documents, publiées mercredi, ont montré que le Luxembourg avait conclu des accords de montages fiscaux avec au moins 340 multinationales pour leur permettre de réduire leur fardeau fiscal.

Les documents – qui forment un ensemble de près de 28.000 pages – montrent que le Grand-Duché a consenti des accords qui ont parfois abouti à ce que certaines entreprises bénéficient d’un taux de taxation de moins de 1%. L’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ), l’organisation internationale qui a investigué sur cette affaire, surnommée « Luxleaks », a précisé que ces accords, avaient été conclu avec l’aide du cabinet de consultance PricewaterhouseCoopers (les multinationales en cause étaient ses clients), et qu’ils étaient « légaux »,  c’est-à-dire qu’ils consistent en une forme agressive d’optimisation fiscale, plutôt qu’à de la fraude fiscale.

Or, ces accords ont été conclus entre 2002 et 2010, à une époque où Jean-Claude Juncker, le nouveau président de la Commission européenne, était Premier ministre du Luxembourg. Pour les médias européens, ce point est crucial, et il doit en tirer les conclusions :

« Des milliers de sociétés ont systématiquement évité de payer des impôts pour les budgets individuels de différents États membres de l'UE et ce, avec l'aide du Grand-Duché de Luxembourg », écrit le journal polonais Rzeczpospolita. « Et comme on manque de cet argent, Bruxelles a dû forcer des pays tels que l'Espagne, la France et l'Italie, de réduire des prestations sociales et des dépenses dans l'éducation et la santé. (…) On ne peut trouver aucune justification politique à cette affaire. Dès le début de son mandat, le président de la Commission européenne a perdu toute crédibilité. Comment Juncker pourra-t-il convaincre des pays comme la France de réduire leur budget, alors que lui-même est en partie responsable, en tant qu'ancien Premier ministre du Luxembourg, des énormes déficits dans le budget de ce pays? (…) Le mieux serait que Juncker donne immédiatement sa démission. »

« Le gouvernement luxembourgeois a non seulement toléré ces agissements, mais il les a aussi approuvés et facilités », écrit le journal allemand Frankfurter Rundschau allemand :

« Tout est légal, dit le Luxembourg, et c’est aussi ce que disent les consultants qui ont conclu ces accords chez PricewaterhouseCoopers. (…) Imaginez que le Président de la Commission doive taper sur les doigts de la Grèce, par exemple, parce qu’elle gagne trop peu d’argent, tout en dépensant trop. La Grèce devrait alors réduire les salaires de ses fonctionnaires, voire licencier des employés du secteur public (...) Puis on apprendrait qu’une société grecque ne paye que 3% d’impôt au Luxembourg et aucun impôt, au lieu d’un taux d’imposition de disons 30% en Grèce (...) et tout cela avec l'aide du ministre des Finances de Juncker. »

Cependant, cette affaire fournit peut-être une opportunité de corriger le système économique pour le rendre plus équitable, affirme le journal suisse le Courrier. Selon lui, le problème n’est pas qu’un phénomène de paradis fiscal, mais il est structurel. Il faut donc s’attendre à ce que ceux qui vivent de ces techniques d’optimisation fiscales lucratives trouvent rapidement une autre alternative à exploiter.

Cependant, le scandale confirme la prise de conscience des pays occidentaux, écrit le journal : « Reste que quelque chose est en train de bouger dans le royaume du capitalisme sauvage. Même des pays tout acquis à la doxa libre-échangiste voient qu’il y a un problème. La flibusterie fiscale montre ses limites structurelles. Ce qui ouvre des perspectives qui, sans être révolutionnaires, peuvent servir de levier aux mouvements soucieux du bien commun. »

 

Source : Express.be

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Après le gag Moscovici, le feuilleton Juncker

Crashdebug.fr : Evasion fiscale : Le Luxembourg aurait passé des accords secrets avec 340 multinationales

Crashdebug.fr : Les fichiers HSBC des exilés fiscaux modifiés en France

Crashdebug.fr : Evasion fiscale : la banque privée de HSBC dans le collimateur de la justice française

Crashdebug.fr : La Suisse aurait remis à Paris des documents sur 300 clients d'UBS...

Crashdebug.fr : Peugeot, Total, BNP, HSBC… Ils comptent 4858 filiales dans les paradis fiscaux...

Crashdebug.fr : Evasion fiscale : ces « 600 milliards qui manquent à la France »

Crashdebug.fr : TVA : plus de 32 milliards de manque à gagner chaque année...

Crashdebug.fr : Cartographie de la chasse aux sorcières des détenteurs de compte dans des banques offshores

Crashdebug.fr : Cash Investigation - Le scandale de l'évasion fiscale

Crashdebug.fr : Comment trouver 50 milliards sans casser les protections sociales ni taxer les classes moyennes : notre plan alternatif...

Crashdebug.fr : « Face à la dimension criminelle de la crise, les élites sont aveugles, incompétentes ou complices »

Crashdebug.fr : Budget de l'UE : malgré la menace de sanctions, Cameron refuse de « sortir le chéquier »

Crashdebug.fr : Bruxelles s’apprêterait à retoquer le budget de la France

Crashdebug.fr : Paris et Berlin prépareraient un pacte sur le budget français 2015

Crashdebug.fr : Le plan de bataille des financiers

Crashdebug.fr : L’élection de François Hollande est anticipée par les marchés, qui attendent de lui qu’il « trompe le peuple », afin de supprimer les CDI (Contrats à Durée Indéterminée)

Crashdebug.fr : Macron et Sapin ont-ils « dealé » en loucedé avec Berlin ?

Crashdebug.fr : Déficit : la lettre de Bruxelles que l'Elysée ne veut pas publier

Crashdebug.fr : L'incroyable histoire de la naissance des 3% de déficit

Crashdebug.fr : Valls veut agir contre les « inégalités » sur le marché du travail

Crashdebug.fr : Emploi : ce qui se cache derrière le contrat de travail unique

Crashdebug.fr : Manuel Valls, millionnaire masqué, expert en optimisation politico-fiscale (J.-Baptiste Giraud)

Crashdebug.fr : Nouvel Ordre Mondial : JPMorgan (Rockefeller) demande plus d’autoritarisme aux gouvernements européens

Crashdebug.fr : Nouvel Ordre Mondial : La « stratégie du choc » avance implacablement en Europe...

Crashdebug.fr : Comment l’UE a dépensé près de sept milliards d’euros par erreur...

Crashdebug.fr : Les conseillers auprès de l’UE préconisent le recours à l’armée pour combattre les grèves et les manifestations

Crashdebug.fr : L'Europe, jouet des U.S.A....

Crashdebug.fr : L'Europe, la mise en place d'une dictature (F. Asselineau)

Crashdebug.fr : La France doit-elle imiter l’Angleterre et redécouvrir les vertus de Keynes ?

Crashdebug.fr : Moment détente (?) : « Quand les gens se seront vraiment rendu compte de qui vous êtes, il ne leur faudra pas longtemps pour prendre cette chambre d'assaut... Et vous pendre... » (eurodéputé Godfrey Bloom)

 

Junker_10_11_2014.jpg

 

http://www.crashdebug.fr/index.php/international/9721-juncker-le-complice-de-la-flibusterie-fiscale-doit-demissionner

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.