cham'
J'aime bien écrire et réfléchir.
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 mai 2017

Immaturité en classe politique.

Immaturité ? Vous avez dit immaturité ? Quand l'âge n'est que façade et image. Marre de la France des préjugés, aigrie Marre du boulet Français.

cham'
J'aime bien écrire et réfléchir.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  • J'ai pleuré de joie, frissonné de bonheur hier devant ma télévision.
  • Comme si depuis ma naissance, pour la première fois en France, 
  • La politique allait reprendre du sens. 
  • Comme un petit prince de l'Atlantide 
  • Tombé des étoiles, devant sa pyramide.
  • La politique allait-elle renouer enfin avec une forme d'humanisme social ? 
  • Malheureusement, cette joie de l'enfant fut de courte durée face à tous les récalcitrants
  • Les aigris, les vieillis, déja aux aguets ronchonnant. 
  • Je comprends les mécontents et les critiques mais pourrait-on pour une fois dans notre vie 
  • Juste apprécier l'instant et se taire, contempler, et respirer un moment ?!
  • Passées mes premières émotions de joie, je ressens de nouveau une profonde colère.

J'entends de ci de là des critiques austères sur "l'immaturité" de l'homme dont la tâche est désormais de nous représenter. Sortie de ma rêverie, déja revenue les pieds sur terre. Ah.... Cet homme de 39 ans. Alors essayons juste d'être pour une fois en France, objectif, sans jugement de valeur, clairvoyant et d'exercer un minimum de discernement.

Cet homme inconnu du grand public il y a quelques années, a réussi à devenir président de la république.  

Cet homme a cru en lui.Cet homme a cru en ses valeurs.

Cet homme a cru en la France et au pouvoir de l'intention positive.

Cet homme s'est montré courageux, audacieux et intègre depuis plusieurs années sur sa ligne de conduite.

Que l'on adhère ou non à ses idées, son programme, son cheminement, c'est une chose. 

Mais parler d'immaturité laisser moi gentiment glousser... Je vois les politiciens vieillis, de gauche, et de droite, s'agiter dans tous les sens. Ils critiquent, ils veulent reformer leur majorité, ils veulent récupérer aux législatives quelque pouvoir de gouverner, ils veulent, ils veulent, ils veulent, ... ils veulent le passé ! ils sont dans la volonté. Des enfants gâtés. 

Ils sont si déstabilisés par cette élection qui les a chamboulés, perdus  leur contrôle, leurs manipulations politiques habituelles, leurs calculs malsains traditionnels. Le 7 mai 2017, la France a décidé d'accepter de bouger tant bien que mal. La France a décidé en partie de lâcher prise et de renoncer aux dogmes passés. La France a décidé d'être audacieuse et de croire en l'avenir. La France a décidé de regarder la vérité en face et d'accepter les défits. Est-ce cela faire preuve d'immaturité ? Hier pour la première fois de nouveaux mots sont apparus dans un discours politique "grattitude" "dévouement" "merci" ! 

Putain que ça fait du bien d'avoir au pouvoir quelqu'un d'assez humble et mûr. Où sont les enfants qui passaient leur temps à raconter des bêtises et à se chamailler comme dans une cours de récré ? Au fond de la classe politique. Merci pour ces décénnies d'égoisme d'enfants capricieux, instables, calculateurs et ingrats. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les agentes du KGB étaient des Américaines comme les autres
Pendant la guerre froide, Russes et Américains arrivent à la même conclusion. Ils misent sur le sexisme de leurs adversaires. Moscou envoie aux États-Unis ses meilleures agentes, comme Elena Vavilova et Lidiya Guryeva, qui se feront passer pendant dix ans pour de banales « desperate housewives ».
par Patricia Neves
Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Les effets indésirables de l’office public d’indemnisation
Depuis vingt ans, l’Oniam est chargé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux. Son bilan pose aujourd'hui question : au lieu de faciliter la vie des malades, il la complique bien trop souvent.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Transition écologique... et le train dans tout ça ?
La transition écologique du gouvernement en matière de transports ne prend pas le train ! Dans un billet, le 3 août, un mediapartien dans son blog « L'indignation est grande », dénonçait le « mensonge d’État » concernant l’investissement ferroviaire. Deux émissions sur France Culture sont révélatrices du choix politique de Macron-Borne ! Saurons-nous exiger le train ?
par ARTHUR PORTO
Billet de blog
« Le chemin de fer est un trésor public et une solution pour demain »
[Rediffusion] Dans « Un train d'enfer », Erwan et Gwenaël Manac'h offrent une enquête graphique dense, caustique et très réussie sur la SNCF qui lève le voile sur une entreprise d’État attaquée de toute part, un emblème, à réformer sans doute, mais surtout à défendre. Conversation déliée avec Erwan.
par Delaunay Matthieu
Billet de blog
Les perdus de Massiac
Par quel bout le prendre ? Dénoncer l'incompétence catastrophique et l'inconséquence honteuse de la SNCF ou saluer les cheminots qui font tout leur possible pour contrebalancer l'absurdité du système dont ils sont aussi victimes ? L'État dézingue d'abord chaque secteur qu'elle veut vendre au privé de manière à ce que la population ne râle pas ensuite...
par Jean-Jacques Birgé
Billet d’édition
Entretien avec Manuel Bauer, réalisateur du film documentaire « Vida férrea »
Entretien réalisé par Alice Langlois qui a mené un terrain anthropologique dans la région minière traversée par le film et le critique de cinéma Cédric Lépine, à l'occasion de la présentation du film « Vida férrea » à Visions du Réel, festival international du film documentaire de Nyon (Suisse) en 2022.
par Cédric Lépine