LE LINKY D’AUJOURD’HUI SERA TOTALEMENT DIFFERENT DE CELUI DE DEMAIN

 

NEXT-UP en juin 2016 faisait ce communiqué que je tiens à porter à la connaissance des citoyens afin qu'ils prennent conscience des mensonges d'ENEDIS et de ses mensonges par omission :

 

 il y a un autre paramètre important qu'il faut souligner car il est fondamental : le Linky présenté aujourd'hui sera totalement différent de celui de demain.

Le Linky c'est 100 fois pire qu'un bracelet électronique avec les GPS en moins, mais qui en a conscience ?

Tout, je dis bien TOUT ce qui est donné comme paramètres du Linky aujourd'hui ne sera plus valable demain, c’est prévu dans le cahier des charges du Linky : plus de 50 % est en réserve upgradable à distance. Lassus n’a cessé de le répéter en 2015, erreur de stratégie, maintenant en 2016 sur ce point c’est silence radio.

 

En premier, après hier : le CPL G1, puis le G2 puis le G3 en kHz actuellement, il y aura OBLIGATOIREMENT demain le CPL sous protocole G4, puis le G5, en MHz, cette évolution est inéluctable comme pour la téléphonie mobile, la 2G, la 3G, puis actuellement le 4G, et en cours la 5G en GHz !

 

Le Haut Débit sera une obligation pour le câblo-opérateur ENEDIS qui sera avec le Linky le premier opérateur Big Data de France, de plus avec actualisation de données en temps réel, ce qui en valeurs de revenus sera supérieur au prix de l’électricité !


ENEDIS pourra d’ailleurs techniquement tout faire avec le Linky, qui de facto est aussi une box (par CPL). Pareillement qui en a conscience !


La stratégie d’ENEDIS est justement de placer le maximum de Linky avant que les gens comprennent ce qu’est et sera le Linky : c’est toute la subtilité de la com actuelle d’ENEDIS.

Nier ce schéma d'évolution est une imposture. Ceux qui acceptent actuellement le Linky ne pourront Rien faire pour sortir de cette évolution, ils en seront prisonniers, c'est foutu pour eux car ENEDIS verrouille tout avec leur cartel Alliance, organismes de certifications inclus (IEEE ou CENELEC)

 

D'ailleurs comme pour les antennes relais, de facto il y aura bientôt concernant la dévalorisation du prix de l'immobilier, en sus des maisons proches des sites d'antennes relais, celles équipées de compteurs Linky car il y aura impossibilité de changement (notion du point de livraison totalement verrouillée par le numéro de CONSUEL et le contrat inamovible ceci quel que que soit le fournisseur d'énergie).

 

Cet aspect de dévalorisation du patrimoine est malheureusement souvent découvert par les propriétaires lors de l'expertise de l'agent immobilier lors de la mise en vente. Elle est en moyenne maintenant de 15 à 25 %, et elle peut atteindre 50 % dans certains cas, voire, comme nous en connaissons, l'impossibilité de trouver un acquéreur, comme actuellement nous avons des appartements en front de mer qui sont invendables et inoccupés depuis des années !

Pour faire simple ENEDIS doit respecter tous les termes du contrat, il ne peut d'ailleurs y avoir une modification unilatérale du contrat, notamment portant sur la définition exacte de la marchandise vendue, cette affirmation a valeur de droit opposable, ENEDIS le sait pertinemment c'est pour cela qu'il n'y aura JAMAIS un client/consommateur qui s'oppose au Linky qui aura soit le courant coupé, soit qui sera déféré en justice.

 

 

ENEDIS communique, et c'est nouveau, comme arguments à ses clients en OPPOSANT MAINTENANT LE CONTRAT, en disant que le client doit accepter le Linky comme cela est stipulé dans les termes de son contrat : "un changement de compteur en fonction des évolutions technologiques". Oui ENEDIS a raison, mais un contrat engage les parties pour toutes les clauses du contrat et non pas une clause spécifique. C'est encore et encore de l'enfumage !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.