LINKY : la nouvelle trahison d'UFC et le scandale à venir

NE VOUS FAITES PAS AVOIR, NE SIGNEZ PAS LA PETITION DE UFC-que choisir : À travers sa NOUVELLE PÉTITION, l'UFC en filigrane, demande l'installation dans les compteurs de l'Emetteur Radio Linky qui va inonder les logements d'ondes électro-magnétiques puissantes et supplémentaires. Ne tombez pas dans le piège en signant cette pétition, qui parait anodine mais qui est en fait un traquenard.

De connivence avec Enedis, UFC-que choisir poursuit son action pour le moins répréhensible, qui, par son attitude, favorise et couvre cette action nuisible, tout en continuant de manipuler les français. Cette association cherche à travers sa pétition à impliquer les citoyens dans l'acceptation de la politique d'ENEDIS et donc de toutes ses dérives.

c’est une opération visant à vous séduire par les “services” que cet appareil (ERL) pourra permettre, comme la possibilité de connaitre avec plus de précisions vos consommations électriques par “l’affichage déporté” (impliquant pour cela le module ERL), mais ça va beaucoup plus loin, et là top-motus sur la vraie finalité du ‘bidule’...

Le compteur LINKY par ce module ERL s’avère extrêmement dangereux, par le fait que ce “bidule” va émettre continuellement (en + du CPL) des ondes puissantes de type Wi-Fi dans toute votre habitation, et vous rendre captif d'une incroyable cabale.

Cette nouvelle menace doit vous faire prendre conscience de la chaîne sans fin qui va découler de cette technologie à partir des compteurs communicants. Il est scandaleux de constater l’incroyable relais dans tous les “médias” qui colportent l’action de “UFC-QUE-TRAHIR”.

ERL, c’est quoi ?

Une fois que les Linky seront installés (si nous nous laissons faire), Enedis laissera la place aux fournisseurs (EDF, EngieEnercoop, Directe énergie, etc...) qui vont alors démarcher tous les habitants et les inciter à ajouter au Linky le fameux ERL : un émetteur qui va inonder les logements d'ondes électromagnétiques.

Les promoteurs des compteurs Linky ne cessent de prétendre que ce système ne fait courir aucun risque sanitaire du fait de l'utilisation de la technologie du CPL (courant porteur en ligne).

Or, non seulement ces belles assurances sont totalement contestables mais, de plus, toutes ces affirmations et les études si "rassurantes" des agence officielles font l'impasse sur le scandale qui, de toute évidence pour tromper la population, est programmé pour un second temps.

Une fois que les Linky seront installés (si nous nous laissons faire), Enedis laissera la place aux fournisseurs (EDF, EngieEnercoop, Directe énergie, etc.) qui vont alors démarcher tous les habitants et les inciter à ajouter au Linky le fameux ERL : un émetteur qui va inonder les logements d'ondes électromagnétiques !

D'innombrables personnes vont inévitablement se laisser séduire par les "services" que cet appareil va permettre. En effet, les ondes émises vont activer les objets contenant des puces et les connecter à Internet (on parle d'Internet des objets, ou IOT (voir ici https://www.thinksmartgrids.fr/actualites/smartgrids-linternet-objets/).

Le problème est que les gogos qui vont se laisser séduire, mais aussi leurs voisins (les ondes traversent les murs), seront soumis à des ondes électromagnétiques perma-nentes, comparables à un super wifi. Le pire sera sans doute atteint dans les logements collectifs (HLM et autres) où des dizaines de Linky vont être alignés.

Donc, contrairement à ce qui est prétendu par Enedis, les Syndicats d'énergie, le gouvernement (dont ce pauvre Nicolas Hulot, écologiste de pacotille) et hélas trop de médias qui se contentent de répéter la parole officielle, les Linky émettront (en continu) de des ondes électromagnétiques.

Bien sûr, les études si rassurantes publiées aujourd'hui pour tromper la population ne peuvent mettre en évidences ces ondes qui seront émises à l'avenir lorsque tous les compteurs seront équipés de l’ERL. Qui plus est, elles viendront s'ajouter à celles émises d'ores et déjà par les fils électriques de votre logement du fait de l'utilisation du CPL : Linky, c'est la double peine !

Les non-dits des complices d'Enedis (UFC-Que Choisir, Médiateur de l'énergie, etc.)

Chaque fois que de fortes critiques (fort justifiées) sont émises contre le programme Linky, par exemple par la Cour des comptes, (https://www.francetvinfo.fr/societe/couteux-complique-pas-si-utile-la-cour-des-comptes-epingle-le-compteur-electrique-linky_2597216.html), divers acteurs se précipitent pour demander non pas l'arrêt du programme mais son "amélioration".

En prenant bien garde de ne pas rentrer dans les détails (et pour cause), ces complices d'Enedis demandent en particulier à ce que des fonctionnalités supplémentaires soient apportées aux Linky : ils font référence à l'ERL, mais sans jamais le nommer afin de ne pas alerter la population sur le "bain" d'ondes électromagnétiques qui lui est promis.

C'est ainsi que le Médiateur de l'énergie, qui n'a de médiateur que le nom puisqu'il est totalement acquis aux intérêts de l'industriel Enedis, clame

"Linky : les bénéfices pour les consommateurs se font attendre" (cf. ici): c'est, entre les mots, une marque d'impatience dans l'attente de l'arrivée de l'ERL.

Idem avec l'UFC-Que Choisir (dont la compromission avec ENEDIS a été montrée et confirmée par la par la justice : http://refus.linky.gazpar.free.fr/ufc-deboutee-dec2017.htm UFC déboutée en justice. La dénonciation de la collaboration UFC avec ENEDIS...

Lorsque l'organisation prétendue de "défense des consommateurs" parle du "bien-fondé du combat mené par l’UFC-Que Choisir pour que Linky permette des suivis de consommation avec un affichage en temps réel" (cf. ici), c'est de l’ERL là aussi  dont il est question… sans jamais le nommer.A travers sa nouvelle pétition, l’UFC demande l’installation dans les compteurs de l’Emetteur Radio Linky qui va inonder les logements d’ondes électromagnétiques.

CONCLUSION

Les programmes de compteurs communicants sont faits pour répondre à des ambitions industrielles et commerciales, et certainement pas pour les usagers. 

Nos compteurs actuels fonctionnent parfaitement bien, ils ne menacent ni notre santé ni nos libertés, nous devons donc les garder et ne pas servir de cobayes pour tester sur nous et nos familles la dangerosité des compteurs communicants…

Ceci est un copier/coller des informations transmises par notre lanceur d'alerte (http://refus.linky.gazpar.free.fr)

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.