brève...

à Bure, en Meuse/Haute-marne, les déchets à Haute Activité et à vie longue (HAVL) seront enfouis en couche géologique profonde d'ici 2050.

Il est admis et reconnu qu’une fois les galeries fermées il n’y aura plus de réversibilité possible. 

Il est admis et reconnu dans la loi Bataille elle-même que tôt ou tard les radionucléides remonteront dans la biosphère.

Pour certains c’est de l’ordre de plusieurs milliers d’années, pour d’autres quelques dizaines seulement. Quelque soit l’échéance, l’admettre sans sourcilier est monstrueux car ceux qui s’engagent dans la voie de l’enfouissement ici et ailleurs et dans la reprise du nucléaire sont des monstres : ils condamnent à mort  les générations futures. Ce sont des monstres à double titre car ils condamnent sans état d’âme leur propre descendants.

Nous allons leur léguer un Tchernobyl permanent et quasi éternel.

Y aura-t-il enfin parmi les décideurs et les chefs d’état, un homme qui ait le courage de crier STOP ! Arrêtez le massacre ! Ne produisons plus de déchets ! arrêtez le nucléaire !

Que ceux et celles qui ont ce courage, se lèvent et crient avec moi STOP !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.