Il faut venger Gervaise - Vive La Louise (par Dominique Grange)

Gervaise est le nom d'une blanchisseuse, maltraitée par Zola, que des millions de lecteurs ont découvert ensuite au travers des souffrances que lui avaient infligés l'auteur. Dans ce conte, on la trouve fière, la tête haute, luttant pour la Commune, luttant pour les femmes, travailleuses et citoyennes. Nous vengerons Gervaise.

Conte musical et philosophique Il faut venger Gervaise (éditions du soir).

Il y a 150 ans, La Commune

Aujourd'hui on vient venger Gervaise

En 1880, quelques temps après l'amnistie des communards et communardes, la petite Léontine, fille de Gervaise Mercier, se fait raconter la Commune de Paris, par sa grand-mère qui y a participé. Elle retrouve ainsi quelques traces de sa mère disparue et de ses engagements, et plonge dans un monde et des rêves que les Versaillais et les Républicains mous voudraient faire oublier.

4e épisode :

Amnistie rime-t-elle avec oubli ? Pas dans la famille Mercier. L'amnistie de 1880 - mais surtout le retour des condamnés - est l'occasion de raconter à Léontine la Commune et la disparition de tant des leurs. Alors Léontine, entourée de sa tante et sa grand-mère, décide de se rendre à l'arrivée de Louise Michel à la gare Saint-Lazare, ce 9 novembre 1880  :

Vive la Louise (les rêves de Léontine) https://www.youtube.com/watch?v=vcN2Bp0xo2I

Interprétée par Dominique Grange et l'auteure-compositrice du conte Mymytchell

Les chansons déjà parues :

"Aujourd'hui, rassemblées à l'immeuble avec Sidonie, Hortense et sa sœur Marie, Gervaise débat. Une journée de 8 heures vraiment ? Éducation pour tous, et toutes ? La séparation de l'église et de l’État ? Quel travail ?

Chanson des Jeunes filles " Que nous sommes filles, femmes et mères, lutterons jusqu'à reprendre notre liberté" (avec Mymytchell, Naïm El Am, Lise Batailler et Léa Noilhan) :

https://www.youtube.com/watch?v=H26hGJtWTes"

"Comme nombre de malheureuses, la grande sœur des Mercier, Colette souhaite s'engager dans la Commune. Prostituée, elle est pourtant rejetée par l'immeuble et en particulier par sa sœur Gervaise. Mais Colette n'a pas l'intention de se laisser faire.

Les mains pures "Faut-il avoir les mains pures pour soigner les blessés ?" (Gaelle Amour) :

https://www.youtube.com/watch?v=EjxfgAUPHsk&t=15s"

"Les rêves des Communeux-communeuses par Sidonie (Lise Batailler). A l'avenir : https://www.youtube.com/watch?v=y-qycxQb3oM 

"Paris est en fête, Versailles stupéfaite par Le Peuple (Zeta). Ici c'est Paris : https://www.youtube.com/watch?v=m4zEHHyUa-s

" Les femmes revendiquent le travail par Gervaise (Mymytchell). Nous les femmes : "https://www.youtube.com/watch?v=9dYsVhCBe2w&t=57s"

Prochaine épisode, où sont les hommes du 24 rue Faubourg Saint-Denis ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.