Aux BONS SOINS de la JUSTICE

Des NOMS, des NOMS, des NOMS !

Ceux qui ont lu mon livre savent ce qui m'est arrivé (Je peux l'envoyer à ceux qui le souhaitent)

Je croyais l'ancien procureur de Colmar, Bernard LEBEAU, responsable des blocages. Dès la nomination de Monsieur Christian DE ROQUIGNY DU FAYEL début septembre, j'ai réitéré mes plaintes auprès du Doyen des Juges d'instruction, Monsieur Jean-Françolis ASSAL, avec copie au nouveau proc. Et... que croyez-vous qu'il arriva ? Que dalle !!! En voici la copie:

Je dépose plainte avec constitution de partie civile à l'encontre de:

Monsieur Lucien MULLER, Maire de Wettolsheim, pour des faits de concussion, détournement et/ou révélation de correspondance, menaces, abus de pouvoir, abus d'autorité, favoritisme, mise en danger de la vie d'autrui, atteinte à la vie privée et révélation de celle-ci, trafic d'influence probablement assorti de corruption, association de malfaiteurs, tentative d'internement abusif, travail dissimulé et probablement écoutes illégales et atteinte à la personne par délégation.... Cette liste est malheureusement non exhaustive.

Messieurs Aristide... (policier municipal) et Christophe PFITZENMEYER, Madame Marylin DUPELIN, ainsi que deux employés des "Ambulances de Rouffach" pour violation de domicile.

Les dirigeants des sociétés CKD, SET, AGORA à savoir les sieurs Claude et Julien KESSER et Alexandre PERINEL, pour faits d'escroquerie en bande organisée, association de malfaiteurs et corruption active, d'extorsion de fonds et maltraitance psychologique sur personnes vulnérables par délégation à Mmes Régine LOUTERBACH et Laurence BRINO.

 Le Docteur Benoît WETZEL ainsi que Madame Virginie HEIM, ide, pour atteinte intentionnelle à ma santé, ainsi que les Docteurs  M. LALOUM et G. GREIGERT, praticiens hospitaliers, pour défaut de soins et maltraitance, une action civile en responsabilité des Hôpitaux civils de Colmar avec expertise médicale étant pendante au Tribunal administratif.

Monsieur Alain EDEL,  traiteur, pour tentative de blessures volontaires, voire d'empoisonnement (ce dernier fait devenu difficile à prouver...)

Le Lt-Colonel Denis GIORDAN, le Dr Yves(?) TRABOLD ainsi que l'adj. Dominique EHRHART pour violation du secret professionnel et propagation de fausses nouvelles.  (il s'agit ici du SDIS)

Une forte suspicion est nourrie à l'égard de Monsieur Gilbert MEYER, Maire de Colmar, en sa qualité de Président de nombreuses institutions...et ami du premier nommé.  (mon prochain billet concernera plus spécialement ce Mr Meyer)

 

        En ce qui concerne le premier, le délit de concussion se prescrit par trois ans, nous y sommes...Lucien sauvé par les siens !

J'aimerais ajouter que très probablement tous ces gens se comportent dans leur vie privée "en bon père de famille" ce qui augure des pressions, voire des menaces auxquelles ils sont soumis pour en arriver à accomplir, le petit doigt sur la couture du pantalon, des actions dont il est à espérer qu'ils les désapprouvent. Ceci dénote de la puissance de ce réseau organisé !

Guilain LANTIN

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.