Un jour donné et une lumière promise,

Mais tourné le pardessus, et comme averti

Dans la nuit noire parti !

 

Des mots, des histoires,

Jouées, amusées,

Cherchent encore ta rime !

 

D'une substance envahi

Et la conscience faillie

Pour un terrible abandon

Et toujours la misère du vide.

 

Temps passé et ressassé

A rechercher...

Mais aujourd'hui pourtant

Comme une victoire conquise.

 

Ch

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.