Chevalier Culblanc
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 déc. 2012

Blogueuse V

Chevalier Culblanc
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Avertissement : avant de lire ce billet, il est conseillé de lire les épisodes précédents : les 3 premiers surhttp://blogs.mediapart.fr/blog/isabelle-ganne-caron et le 4ème sur ce blog

Paula sourit, elle savait qu’il était inutile de chercher à le freiner dans ces cas-là. Elle avait rencontré Bertrand 14 ans plus tôt, c’était un dimanche matin de mai, c’était hier. Elle avec Amélie par la main et un polar anglais sous l’autre bras. Elles se dirigeaient vers le toboggan, lui, installé sur un banc, faisait défiler des photos sur un gros Canon. Elles s’étaient installées à côté de lui, puis Amélie avait foncé vers les jeux. Paula était petite, brune, la peau mate, elle venait d’avoir quarante ans, elle portait un jogging noir et rouge, comme à chaque fois qu’elle partait avec Amélie le dimanche matin. Bertrand avait des cheveux châtain mi- longs, quelques poils gris se mêlaient au roux- châtain de sa barbe naissante. Il portait un jean et un blouson, des baskets. Un visage carré bien décidé malgré des yeux gris et mélancoliques. Il était plus grand qu’elle d’une bonne vingtaine de centimètres, ça la rassura.

Un coup de foudre, comme celui-ci, elle ne croyait plus que ce fût possible, et c’était arrivé. Elle vivait la fin de son couple tandis que Bertrand était libre comme le vent. Ils se sont tout dit et même plus, leur vie, leurs horizons poétiques, sa fascination à elle pour les romans anglais, sa passion à lui pour l’Art et la photographie, leurs amours, leurs espoirs. Ils s’étaient revus presque tous les jours, ils s’étaient aimés chez lui.

Un mois de rêves les plus fous, puis le retour sur la réalité.

 L’explication avec Michel, le père d’Amélie, ne s’était pas passée comme prévue. Déchirante.  Leurs pleurs, leurs promesses de tout recommencer à zéro, et la période sereine qui avait suivi. Bertrand avait compris, il n’avait pas insisté, il n’avait pas pleuré devant elle. Il lui avait souhaité d’être heureuse.

Avec Michel, ça s’est lentement dégradé, il est devenu taciturne, a installé un lit sans son bureau, a commencé à fréquenter le psy. Il s’est mis à alterner le boulot et les arrêts maladie. Amélie était devenue leur seul lien, leur seul but commun. Paula a pris des amants. Vraiment beaucoup. Elle a tout essayé, ça la rassurait, c’est devenu un besoin.

Puis le hasard avait voulu qu’ils se rencontrent à la FNAC, elle et Bertrand,  quelques années plus tard. Il avait vieilli, cheveux courts et grisonnants, il était devenu terriblement séduisant. Elle lui a proposé "je ne suis pas propriétaire de ta vie, je n’en ai aucun droit, mais on se dit tout". Il a été d’accord tout de suite. C’était en 2008.

Ils se voyaient souvent chez Bertrand, et après l’amour ils se disaient tout. Elle avait plusieurs fois accompagné Bertrand dans ses déplacements. Pendant ses reportages à Madrid et à Vienne, elle avait fait du shoping.

A Berlin, il lui avait fait découvrir le mur,

© 

le Pergamonmuseum, mais aussi l’Avarus…  

Bertrand, c’était à la fois son amant, son confident, son grand frère. Une relation limpide qu’aucune de ses amies ne comprenait !

Bertrand en train de tomber amoureux…

Elle se demanda qui la serrerait dans ses bras ce soir.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz