Prière laïque de Erri De Luca, pour les migrants

Erri De Luca est un homme d'engagement.

Ce soir, je me suis permis de traduire ce poème de lui.

 

 

Prière laïque

Lampedusa 2014

 

Notre mer qui n'es pas aux cieux

et qui embrasses les confins de l'île et du monde

que ton sel soit béni

et que tes fonds soient bénis

tu accueilles les embarcations bondées

sans aucune route au-dessus de tes vagues

pêcheurs sortis de la nuit

leur filets entre tes créatures qui reviennent au matin

avec la pêche des naufragés sauvés

 

Notre mer qui n'es pas aux cieux

à l'aube tu es couleur de froment

au coucher du soleil couleur de raisin vendangé

toi que nous avons semée de noyés

plus que n'importe quel temps de tempête

tu es plus juste que la terre ferme

même quand tu soulèves des vagues en forme de murailles

puis tu les abaisses en tapis

protège les vies, les vies tombées

comme des feuilles dans une allée

sois pour elles un  automne

une caresse, une étreinte, un baiser sur le front

sois-leur père et mère, avant de partir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.