chitoaxol
Abonné·e de Mediapart

28 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 nov. 2020

Démission de Dominique Martin à l'ANSM, le scandale qui vient ?

Que cache (ou montre) la démission du directeur de l'Agence Nationale de la Santé et du Médicament ? La presse s'en fait peu l'écho, pourtant c'est un personnage / rôle clef dans le vérouillage actuel de la prise en charge du Covid par les médecins.

chitoaxol
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La nouvelle passe inaperçu ce WE.

Au premier abord, les faits semblent suggérer une logique successorale :
Pour rappel le 1er août 2014 [legifrance 1]
Par décret du Président de la République en date du 1er août 2014, M. Dominique MARTIN est nommé directeur général de l'Agence nationale de
sécurité du médicament et des produits de santé à compter du 1er septembre 2014.
[légifrance 1] https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000029323717

Puis le 29 juin 2020 [legifrance 2]

Par arrêté du ministre des solidarités et de la santé en date du 29 juin 2020, M. Dominique MARTIN, directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, est nommé directeur général de cet établissement, par intérim, à compter du 1er septembre 2020, jusqu'à la nomination d'un nouveau directeur général et au plus tard jusqu'au 31 décembre 2020.

[legifrance 2] https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042071521

Et enfin juste avant le WE, le 27 novembre 2020 [legifrance 3]

Par arrêté du ministre des solidarités et de la santé en date du 25 novembre 2020, il est mis fin, à sa demande, aux fonctions par intérim de directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé exercées par M. Martin (Dominique), à compter du 1er décembre 2020.

Mme Ratignier-Carbonneil (Christelle) est chargée d'exercer, par intérim, les fonctions de directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé à compter du 1er décembre 2020, jusqu'à la nomination d'un nouveau directeur général et au plus tard jusqu'au 31 décembre 2020.

[legifrance 3] https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042570464

Que cache cette démission qui semble prendre au dépourvu le gouvernement ? Une suite logique à la recherche d'un successeur déjà prévue depuis le mois de juin ? Un repli tactique pour préparer sa défense ? Une fuite devant les responsabilités ? Une inflexion de la politique de santé publique du gouvernement ?
Personne ne veut reprendre le poste de directeur général de l'ANSM ?
Il serait intéressant que les médias nous éclairent... (note du 3 décembre: et ils nous ont éclairé ! cf le second commentaire de ce billet)

Sur Mediapart une recherche rapide ne donne que peu de références vers le personnage, qui apparement a déjà survécu à plusieurs scandales de l'ANSM [1][2]. Mais aussi semble-t-il une affaire du levothyrox [3] entre autre. N'ayant pas le temps d'aller plus avant je laisse le lecteur faire ses recherches et son opinion.

Chito

[1] Comment l’agence du médicament a trompé Marisol Touraine, 10 octobre 2016, L’Agence nationale de sécurité du médicament a ignoré une alerte cruciale sur l’essai clinique meurtrier de Rennes. Elle a ensuite masqué sa négligence en édulcorant un rapport interne, et a transmis la version remaniée aux enquêteurs mandatés par la ministre de la santé, https://www.mediapart.fr/journal/france/101016/comment-l-agence-du-medicament-trompe-marisol-touraine

[2] L’agence du médicament «déstabilisée» par l’enquête de Mediapart, 14 octobre 20165, Pour Dominique Martin, le directeur général de l’Agence nationale du médicament et des produits de santé, le but de notre enquête sur l’essai clinique fatal de Rennes n’est pas de chercher à faire la lumière sur les circonstances qui ont conduit à la mort d’un volontaire sain, mais de « déstabiliser » l’ANSM, https://www.mediapart.fr/journal/france/141016/l-agence-du-medicament-destabilisee-par-l-enquete-de-mediapart

[3] Nous demandons la démission de Monsieur Dominique Martin de son poste de patron de l'ANSM pour incompétence. En effet, dans l'affaire du levothyrox, les propos qu'il a tenus envers les malades sont inacceptables. Il n'a pas pris en compte la souffrance des malades dans cette affaire... Il n'a pas fait son travail de les protéger, au contraire il a tenu des propos honteux, les concernant, https://www.change.org/p/président-de-la-république-démission-de-monsieur-dominique-martin-directeur-de-l-ansm

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine