Supplique à François Morel

François MOREL est admirable. Pourtant, il vient de commettre une mauvaise action : il est la voix off d'un reportage de France 3 qui fait la promotion de la biodynamie à travers un reportage sur des fermes d'élevage qui mettent en pratique les préconisations fantaisistes et dégradantes édictées par un gourou incompétant. La culture biologique véritable vaincra : elle est intelligence.

Supplique à François MOREL

Je vous ai toujours aimé, François Morel pour votre humour, votre intelligence, votre vision du monde et la capacité que vous avez d’en donner une image juste et percutante lors de vos chroniques sur France Inter, entre autres.

C’est pourquoi je suis tombé des nues quand j’ai entendu votre « voix off » commenter le documentaire « Le veau, la vache et le territoire » diffusé par France 3 Pays de Loire et autres régions ouest, le samedi 21 novembre à 15h30 et rediffusé le 25.11 et le 3.12.

Ce documentaire fait l’apologie de la biodynamie appliquée aux productions animales en décrivant des pratiques tellement aberrantes qu’elles auraient dues vous alerter : production de bouse de vache maturée dans des cornes enfouies dans le sol plusieurs mois et servant de biodynamisant diluée et pulvérisée à raison de quelques grammes par hectare (à eux seuls capables de réguler la physiologie des plantes en les mettant en harmonie avec l’influence vibratoire du soleil, un peu de la lune, rétroviseur du soleil et de Vénus et Mercure, les planètes « intérieures » placées entre le soleil et la terre), comprimé homéopathique positionné au cul des vaches pour atténuer leurs souffrances anthropomorphiques dues au stress de la séparation d’avec leur veau (la prise en compte du bien-être animal est légitime mais pas la bêtise de ces extrémistes), ensemencement de tonnes de fumier par quelques lambeaux de plantes magiques qui déterminent des fonctions différentes à cet amendement … 

La biodynamie est une théorie holistique et syncrétique qui propose des pratiques agricoles obscurantistes simplistes et magiques édictées par un imposteur autoproclamé « grand agronome » alors qu’il n’avait aucune formation ni théorique ni pratique, Rudolph Steiner.

L’agriculture biologique est à l’opposé de cette escroquerie totalisante. Sa mise en œuvre est complexe mais aussi libératrice : elle est respectueuse de la nature et nécessite de bonnes connaissances et compréhension de la science agronomique mise en œuvre grâce à l’intelligence et la capacité d’innovation des agriculteurs.

Vous faites ainsi la promotion de la biodynamie qui se comporte comme une secte organisée au lobbying efficace auprès des média. Par votre aura, vous devenez votre contraire, un vecteur de la diffusion auprès des spectateurs des idées fumeuses de cette secte et vous préparez les agriculteurs à tomber sous l’influence négative et obscurantiste des adeptes de la biodynamie qui déforment le réel et enferment les nouveaux convertis dans une divination des pratiques dispensées par le gourou Steiner et ses continuateurs.

Je vous inciteà vous informer des principes pseudo-philosophiques qui sont à la base de la biodynamie et plus largement de la pensée de cet illuminé de Rudolph Steiner et de l’anthroposophie, dérives holistiques et délirantes au point d’attirer l’attention de structures surveillant les sectes.

Pour conclure, la biodynamie est un ensemble de croyances simplificatrices non démontrées, une escroquerie totalisante, alors que la culture biologique s’appuie sur la recherche, l’expérimentation scientifiques et l’intelligence de ses praticiens. La culture biologique permet une mobilisation de l’intelligence et une libération individuelle basée sur une meilleure compréhension de la nature alors que la "biodynamie" est un enfermement pyramidal des adeptes enrôlés par des promoteurs rompus à un lobbying capable d'intoxiquer les esprits mal ou désinformés.

 

Mon admiration et mon affection resteront intactes si, par hasard ayant pris connaissance de cette supplique, vous signalerez au minimum que vous vous désolidarisez des aberrations diffusés par ce documentaire et au maximum que vous ferez la promotion de l’agriculture biologique au moyen de votre talent si grand. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.