DES OBSÈQUES ISLAMIQUES POUR LE GRAND PATRON DES FRANCS-MAÇONS, HAMED BAKAYOKO

FRANC-MAÇONNERIE ET ISLAM EN CÔTE D’IVOIRE : DES OBSÈQUES ISLAMIQUES POUR LE GRAND PATRON DES FRANCS-MAÇONS, HAMED BAKAYOKO Les imams vont-ils accorder leur bénédiction rituelle à Hamed Bakayoko, le Très Respectable Grand Maître des Francs-maçons de la Grande Loge de Côte d’Ivoire ?

Les imams vont-ils accorder leur bénédiction rituelle à Hamed Bakayoko, le Très Respectable Grand Maître des Francs-maçons de la Grande Loge de Côte d’Ivoire ?

 

D’obédience maçonnique, la Grande Loge de Côte d'Ivoire (GLCI) est la fille de la Grande Loge Nationale Française, elle-même, reconnue par la Grande Loge Unie d’Angleterre.

Vous vous souviendrez sans doute du cas de Clotaire Magloire Coffie, l’ancien Grand Maître de la Grande Loge de Côte d’Ivoire.

En effet, lorsque ce dernier est décédé le 29 janvier 2017 dans un accident de la circulation, sa famille avait sollicité auprès l’Église Catholique de Côte d’Ivoire, une messe de requiem. Bien que catholique et selon les dernières volontés du défunt à cette institution multiséculaire, l’Église catholique ivoirienne avait opposé une fin de non-recevoir à cette demande de messe de requiem. L’Église refusa de la lui accorder, au motif qu’on ne pouvait pas être à la fois catholique et franc-maçon ; le clergé était allé plus loin en disant que : « le regretté Très Respectable Grand Maître Clotaire Magloire Coffie, avait clairement choisi la franc-maçonnerie à notre mère l’Église », fin de citation.

 

L’Église a-t-elle eu tort ou raison ? Chris Yapi n’en sait rien. Je constate simplement qu’il y a une jurisprudence de la distinction entre la religion et la franc-maçonnerie en Côte d’Ivoire. Chris Yapi n’a rien contre les religions, ni contre les sociétés initiatiques traditionnelles africaines ou d’origine occidentales, ni contre les athées. En tant qu’investigateur citoyen, engagé pour l’État de droit et la démocratie, je suis adepte de la tolérance et de l’œcuménisme.

Cependant, je suis fermement opposé aux contrevenants de la loi, aux délinquants et aux criminels de tous bords, qui peuvent prospérer au sein de toutes les religions organisées, comme au sein des sociétés initiatiques africaines ou dans celles qui viennent de l’Occident, telle la Franc-maçonnerie ou la Rose-Croix.

 

Voici donc le problème qui se pose : le Très Respectable Grand Maître, Hamed Bakayoko, prétendument musulman lors des occasions solennelles de grande exhibition en plein jour, était dans la nuit le Grand Maître de la Grande Loge de Côte d’Ivoire, obédience de la franc-maçonnerie. Qui plus est, il était connu pour ne respecter pratiquement aucun des cinq piliers de l’Islam, à savoir : la Chahada, les 5 prières journalières, l’aumône, le jeûne et le pèlerinage à la Mecque car, tous ces piliers doivent se faire dans un état d’esprit et avec un comportement exemplaire dans la vie quotidienne.

Or, le Très Respectable Grand Maître, Hamed Bakayoko, était connu pour sa passion des choses éphémères de la Terre : le sexe, l’alcool, les différentes drogues, la viande de porc, la fête permanente et même certaines perversions honteuses, que le tout Abidjan murmurait.

 

La haute hiérarchie musulmane de Côte d’Ivoire va-t-elle donc, accorder tous les honneurs du culte funéraire au Très Respectable Grand Maître des francs-maçons, Hamed Bakayoko, celui-là même dont la vie quotidienne reniait les fondements de l’Islam ?

D’un autre côté, la Grande Loge de Côte d’Ivoire, dirigée par une élite corrompue, avec un grand maître cocaïnomane comme l’était Hamed Bakayoko, peut-elle continuer à faire prospérer en son sein et surtout à son sommet des corrompus, des parrains du cartel de la cocaïne, des abonnés aux vices, qui déshonorent l’Humanité ? Les francs-maçons qui se présentent comme des hommes et des femmes « nés libres et de bonnes mœurs », également amis du riche et du pauvre, s’ils sont vertueux, peuvent-ils continuer à s’accommoder des brebis galeuses, qui tiennent justement la GLCI en otage et qui déteignent sur l’honneur et la probité de l’ensemble des francs-maçons ivoiriens ?

 

Chris Yapi ne veut pas condamner toute l’Église, parce qu’il y a des prêtres ou des papes qui furent des voyous ; Chris Yapi ne veut pas condamner l’Islam, parce qu’il y a des musulmans de façade, comme le président Alassane Dramane Ouattara ou le Très Respectable Grand Maître des francs-maçons, Hamed Bakayoko ; Chris Yapi ne veut pas non plus décréter que tous les membres des sociétés initiatiques sont des pourris, parce qu’ils ont des grands maîtres pourris.

Néanmoins, reconnaissons qu’il y a problème, si l’Islam de Côte d’Ivoire, à travers le COSIM, encense le Très Respectable Grand Maître des francs-maçons, Hamed Bakayoko, qui n’était surtout pas un bon musulman mais, plutôt un franc-maçon vertueux.

 

L’Islam ivoirien et la Grande Loge de Côte d’Ivoire ne peuvent pas honorer ce personnage sans se discréditer gravement, ou même mériter la colère des Ivoiriens et des Ivoiriennes épris de bonne volonté, de vérité et de justice. Davantage pour Hamed Bakayoko que pour Clotaire Coffie d’ailleurs, la haute hiérarchie musulmane a de bonnes raisons de ne pas salir encore plus sa renommée, d’être trop faible devant les espèces sonnantes et trébuchantes de ce monde. Car, il n’y a de Dieu que Dieu !

 

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

 

 

Voir une autre vidéo en lien avec celle-ci :

 

- RÉUNION DU SOUVERAIN GRAND COMITÉ DE LA GLCI.

LES FRANCS-MAÇONS DE CÔTE D’IVOIRE ONT NOMMÉ LE REMPLAÇANT D’HAMED BAKAYOKO -https://youtu.be/rFM0BWMBfLA

FRANC-MAÇONNERIE ET ISLAM EN CÔTE D’IVOIRE : DES OBSÈQUES ISLAMIQUES POUR LE GRAND PATRON DES FRANCS-MAÇONS, HAMED BAKAYOKO.

 

Visionnez cette publication sur la Chris Yapi TV Officiel : https://youtu.be/qajGm69TvCw

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.