SONDAGE INQUIÉTANT POUR ALASSANE OUATTARA : L’ARMÉE REJETTE TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA

Un sondage réalisé au sein des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) à la demande du Président Alassane Ouattara, montre que celles-ci ne sont pas du tout favorables à la nomination de Téné Birahima Ouattara, au poste de Ministre de la Défense.

Un sondage réalisé au sein des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) à la demande du Président Alassane Ouattara, montre que celles-ci ne sont pas du tout favorables à la nomination de Téné Birahima Ouattara, au poste de Ministre de la Défense. La très grande majorité de la troupe y est hostile et rejette clairement cette nomination. Les raisons sont toutes simples. L’Armée ivoirienne regarde Téné Birahima Ouattara comme l’homme des miliciens et non comme le patron d’une armée nationale digne et respectable. Les officiers le jugent profondément incompétent.

 

En effet, depuis l’affaire de l’attaque du poste avancé de Kafolo par des terroristes djihadistes, il a perdu le respect des soldats. Ces derniers disent de lui que sa corruption, doublée d’une avarice légendaire, a été à la base du massacre de leurs frères d’armes par ces assassins. Téné Birahima Ouattara, qui avait la responsabilité de fournir aux troupes l’équipement de protection nécessaire dans cette zone hostile et très exposée, a préféré les loger dans des baraquements en préfabriqués. Et les balles des djihadistes les traversaient comme du beurre pour aller massacrer nos soldats. Les primes non plus n’étaient pas payées et les frais de médicaments des soldats, victimes de crises de paludisme à répétition dans cette zone, n’étaient pas remboursés.

Photocopie faisaient des économies sur toutes ces sommes tandis qu’il donnait le marché de la construction des baraquements à une de ses maîtresses, là où le génie militaire, avec peu de moyens, aurait pu faire un travail sérieux.

En dernière position dans les griefs révélés par le sondage, les soldats disent que le péché mignon du Ministre de la Défense par intérim, Téné Birahima Ouattara, c’est son addiction aux fétiches et les sacrifices humains qu’ils réclament. En gros, les militaires ne voient pas d’un bon œil la nomination de ce dernier comme patron de l’Armée. Dès lors, cette situation met Alassane Ouattara dans un extrême embarras.

 

En effet, jusqu’aux révélations faites par ce sondage, il croyait aux dires de son petit frère, qui le rassurait sur sa parfaite connaissance des choses militaires et jurait qu’il avait le profil parfait pour le poste. Selon lui, les militaires aiment les gens qui parlent peu et qui sont calmes comme lui. Cependant, les chiffres du sondage sont sans appel :

 

- 17% des soldats disent que si on le maintient à la tête de l’armée, ils feront certainement des mutineries ;

- 30% disent que, dans un délai de 2 mois, il faut que le Président nomme un ministre de la Défense autre que Téné Birahima Ouattara, sinon ils rejoindront une mutinerie ;

- 30 % rejettent Photocopie en raison de son rôle dans l’entretien et le financement de milices illégales ;

- 03% disent qu’ils l’aiment parce qu’il est le frère cadet du Président ;

- 24% ont eu peur de se prononcer, indiquant que les militaires n’ont pas d’opinion ;

 

- 96,87% des soldats sont fermement convaincus que Téné Birahima Ouattara est mêlé à la mort d’Hamed Bakayoko d’une manière ou d’une autre.

 

Ces chiffres inquiètent Alassane Ouattara au plus haut point. En confiant l’Armée à son frère, il pensait avoir pris une assurance contre les mutineries et l’instabilité de la troupe. Il vient de se rendre compte que c’est justement cette nomination qui risque d’être la cause de cette instabilité qu’il redoute tant.

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

[19/03 à 02:16] J001: SONDAGE INQUIÉTANT POUR ALASSANE OUATTARA : L’ARMÉE REJETTE TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA.

 

Visionnez cette publication sur la Chris Yapi TV Officiel : https://youtu.be/uXZL1lmgODI

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

[19/03 à 07:09] J001: CÉRÉMONIE MORTUAIRE DU TRÈS RESPECTABLE GRAND MAÎTRE HAMED BAKAYOKO, TENUE LE MERCREDI 17 MARS 2021.

 

Un Très Respectable Grand Maître d’un pays voisin s’écroule en pleine cérémonie.

 

Pressuré par le temps et débordé par l’actualité, Chris Yapi n’a pas pu vous faire le compte-rendu de la cérémonie mortuaire du Très Respectable Grand Maître (TRGM), Hamed Bakayoko, aujourd’hui disparu.

 

En effet, cette cérémonie mortuaire organisée par la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI) a bel et bien eu lieu, le mercredi 17 mars 2021 à 19 heures, comme initialement prévu, au Grand Temple en Zone 4. Les frères maçons étaient présents en très grand nombre pour voir le passage à l’orient éternel de leur Très Respectable Grand Maître, Hamed Bakayoko. Comme toujours, Chris Yapi a réussi à s’y faufiler. Il faut dire que ces temps-ci, les maçons de la GLCI sont très suspicieux et n’apprécient pas les révélations et la publicité que je leur fais. Aussi Chris Yapi n’a pu user de son téléphone pour faire des photos, car tous les regards se dirigeaient vers quiconque osait toucher son téléphone. Il faut dire que la cérémonie était très émouvante et les frères maçons de l’étranger ont tenu à témoigner leur solidarité à la loge sœur ivoirienne.

Neuf délégations étaient représentées par soit des Très Respectables Grands Maîtres, soit par les Députés Grands Maîtres (DGM) qui étaient alors les chefs de délégations. Les délégations étrangères présentes étaient celles du :

 

- Mali, conduite par le Très Respectable Grand Maître, Boubacar Keïta ;

- Gabon ;

- Congo-Brazzaville, conduite par Gomez Alexis Vincent ;

- Burkina ;

- Guinée ;

- Ghana ;

- Niger ;

- Benin ;

- Djibouti, conduite par l’Ivoirien Nyckoss Tommy Tayoro.

 

La cérémonie était officiée par le Député Grand Maître, Sylvère Koyo, qui assure l’intérim de la GLCI. L’émotion était si intense qu’à un moment donné, sous nos yeux et à notre grande surprise, le Très Respectable Grand Maître de la Grande Loge du Mali s’écroula de tout son long, créant une grosse panique. Il fut aussitôt secouru et évacué de la salle. Autant dire que la cérémonie repris ses droits dans une atmosphère plus caustique. Chris Yapi craignait et avait peur que le pire n’arrive ! Ça aurait été terrible pour les maçons ivoiriens. J’ai pu entendre certains frères chuchoter que les deux Très Respectables Grands Maîtres étaient particulièrement liés.

Aux dernières nouvelles, le Très Respectable Grand Maître, Boubacar Kéïta se porte bien. Ainsi est bien tout ce qui finit bien.

Aucun Frère qui était présent ce soir-là ne peut démentir ce compte-rendu de Chris Yapi qui vous écrit sous le maillet.

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

 

 

Voir une autre vidéo en lien avec celle-ci :

 

- RÉUNION DU SOUVERAIN GRAND COMITÉ DE LA GLCI. LES FRANCS-MAÇONS DE CÔTE D’IVOIRE ONT NOMMÉ LE REMPLAÇANT D’HAMED BAKAYOKO - https://youtu.be/rFM0BWMBfLA

 

- VERSION FRANÇAISE - FRANC-MAÇONNERIE ET ISLAM EN CÔTE D’IVOIRE : DES OBSÈQUES ISLAMIQUES POUR LE GRAND PATRON DES FRANCS-MAÇONS, HAMED BAKAYOKO - https://youtu.be/qajGm69TvCw

 

- VERSION KOYAKA - FRANC-MAÇONNERIE ET ISLAM EN CÔTE D’IVOIRE : DES OBSÈQUES ISLAMIQUES POUR LE GRAND PATRON DES FRANCS-MAÇONS, HAMED BAKAYOKO - https://youtu.be/7MbqRhUC2Bg

CÉRÉMONIE MORTUAIRE DU TRÈS RESPECTABLE GRAND MAÎTRE HAMED BAKAYOKO, TENUE LE MERCREDI 17 MARS 2021.

 

Visionnez cette publication sur la Chris Yapi TV Officiel : https://youtu.be/UMt1ivdvuIA

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.