TOUT SUR LE DERNIER COMPLOT D’ALASSANE OUATTARA CONTRE GUILLAUME SORO

Suite à la publication que j’avais faite et intitulée « Alassane Ouattara veut Guillaume Soro » (voir la vidéo : https://youtu.be/ilWO2YrzQUg), Hamed Bakayoko s’était senti en danger ! Le retour de Guillaume Soro lui compliquerait la tâche.

Suite à la publication que j’avais faite et intitulée « Alassane Ouattara veut Guillaume Soro » (voir la vidéo : https://youtu.be/ilWO2YrzQUg), Hamed Bakayoko s’était senti en danger ! Le retour de Guillaume Soro lui compliquerait la tâche.

 

Mais, il n’est pas seul à voir d’un mauvais œil ce come-back ! Bien qu’ennemis, Hambak et Téné Birahima Ouattara ont uni leurs efforts pour faire échouer cette initiative du président. Pour ce faire, les notes de renseignement les plus acerbes lui ont été servies.

Le Président Alassane Ouattara qui est paranoïaque a, à nouveau, rencontré son carré stratégique il y a quelques jours, pour une réunion d’évaluation de la situation politique du pays. Cette réunion a été l’occasion pour lui et ses conseillers de se pencher, outre les questions sécuritaires et politiques, sur le « cas » Guillaume Soro. La question était de savoir comment procéder pour détruire durablement le président de Générations et Peuples Solidaires (GPS). Plusieurs intervenants ont pris la parole pour faire le point sur ce dossier et dressé des schémas tactiques.

Après avoir examiné les notes des services d’espionnage et après avoir pris connaissance des rapports d’écoutes téléphoniques réalisés sur les hommes de Guillaume Soro, l’assemblée a conclu qu’il était impossible de faire plier ce dernier. Il était clair qu’il n’accepterait aucune reddition, aucune compromission, aucune trahison. Il serait donc vain de tenter de le faire fléchir.

Prenant la parole, Hamed Bakayoko, le spécialiste des coups tordus, a présenté une stratégie qui a été finalement adoptée. Il a ainsi proposé que l’on fasse le vide humain autour de Guillaume Soro afin de complètement l’isoler. Concrètement, il a demandé au Président Ouattara qu’une forte provision d’argent soit dégagée et mise rapidement à disposition pour corrompre tous les derniers proches du président de GPS qui restent encore avec lui. Certains cas particuliers ont été abordés à cette réunion.

 

D’abord Affoussiata Bamba-Lamine. Hamed Bakayoko a indiqué qu’il « gère » l’ancienne ministre Affoussy Bamba et qu’il sait à quel moment faire pression sur elle pour l’emmener à décrocher et rejoindre le camp d’Alassane Ouattara. « N’avez-vous pas remarqué que ces derniers temps Affoussy ne parle plus comme avant? » s’est-il gargarisé.

img-20210212-wa0011

Ensuite, le Député Issiaka Fofana. En exil également auprès de Guillaume Soro, Hamed Bakayoko avait proposé, dans un premier temps, de s’occuper personnellement de lui pour le ramener au RHDP. Mais, il s’est rapidement ravisé. Cette tâche a été confiée au Président de l’Assemblée nationale, l’aîné de la région du Worodougou d’où est originaire le Député Fofana. Amadou Soumahoro a affirmé que ses tentatives étaient difficiles, car il qu’il avait entendu des sages du Worodougou, que le Député Fofana disait qu’il ne mangerait pas le repas de la trahison. Aussitôt, Hamed Bakayoko a prétendu que le député était un radical, un des tenants de l’aile dure de la Sorosphère. Il le dénigra violemment auprès du Président Ouattara. Mais, il faut y voir là de la jalousie, car non seulement le Député Issiaka Fofana a été un étudiant brillant, bardé de diplômes, alors qu’Hamed Bakayoko, bien que Premier ministre, n’a pour seul diplôme le Bac et rien d’autre ! En plus, le Député Issiaka Fofana, du temps où il était DAF de la Primature et DG de la LONACI, a aidé, sans distinction, les populations ivoiriennes.

img-20210212-wa0013

Puis, Touré Moussa, le Directeur de la Communication de Guillaume Soro. Hamed Bakayoko a estimé que ce dernier ne représentait pas grand-chose aux dires de son ex-patron, Meïté Sindou. Et vu qu’il ne constituait pas un danger en soi, son cas ne nécessitait pas de mesures particulières.

img-20210212-wa0012

Enfin, d’autres compagnons de Guillaume Soro ont été passés en revue. La décision fut prise de tous les corrompre pour l’isoler. Il faut dire que l’entourage d’Alassane Ouattara veut totalement l’anéantir et tous les moyens sont bons.

Il faut noter qu’à cette réunion aussi, le point des ex-collaborateurs de Soro qui ont viré au RHDP a été fait, pour voir si la moisson était fructueuse. Photocopie a indiqué qu’il contrôlait Soro Kanigui, Alphonse Soro et les autres. Pour se moquer d’eux, il a déclaré que contrairement à ce qui se dit, en réalité personne n’a cherché à les débaucher. Ce sont plutôt eux qui ont fait la démarche de quitter Guillaume Soro, affamés et effrayés qu’ils étaient par la répression. Ce sont eux qui ont pris l’initiale des appels du pied et envoyé plusieurs émissaires, notamment à Amadou Coulibaly dit AMS ou Lassina Ouattara dit Lass PR, pour être récupérés, car ils étaient à bout de souffle. Dans un éclat de rire, il a lancé : « Les gens de Gbagbo, depuis neuf ans, ils tiennent bon. Mais, les gens de Guillaume n’ont même pas fait un an, qu’ils courent pour venir demander pardon ».

 

Quant à Hamed Bakayoko moqueur à souhait, il a révélé à cette réunion que « Soro Kanigui ne cesse de m’importuner avec de nombreux appels et SMS auxquels je ne donne pas suite, car c’est juste pour me racketter ». On comprend alors pourquoi Soro Kanigui est aux aguets de toutes les publications de la page Facebook d’Hamed Bakayoko pour notifier sa présence en l’affublant de « Bon Djuma grand frère ». Hélas, jusque-là sans suite. Son temps est déjà passé, comme dans les relations amoureuses ! Il a déjà été consommé, on passe à la prochaine.

 

Méité Sindou lui, aurait eu un meilleur sort, puisqu’il a réussi à se faire employer par Adama Bictogo comme conseiller en image. Dire qu’il y a quelques mois, il était encore secrétaire national avec rang de ministre !

 

Bref, chacun sait qu’Hamed Bakayoko est un vil menteur qui est prêt à tout pour soutirer des sous à Alassane Ouattara, notamment en mentant sur sa capacité à infiltrer le dispositif de Guillaume Soro. La stratégie est donc de récupérer un à un, tous les proches de Guillaume Soro et ainsi vider son dernier carré de fidèles pour qu’il soit définitivement et complètement seul, isolé et lâché par tous. Le deuxième volet du plan est encore plus machiavélique. Alassane Ouattara a décidé qu’après les législatives, il soumettrait au nouveau parlement une loi d’amnistie qui concernerait toutes les personnes poursuivies, en détention ou en exil. Toutes, sauf Guillaume Soro qui n’en bénéficiera pas ! Et ce sera bien stipulé dans le texte.

Ainsi, Laurent Gbagbo, Blé Goudé, Akossi Bendjo, Koné Katina, Damana Pickass, etc. pourront rentrer en Côte d’Ivoire. Mais, pas Guillaume Soro qui a pourtant, toute sa jeunesse durant, en mettant sa vie en danger à plusieurs reprises, fait d’Alassane Ouattara, le président de notre pays. Chris Yapi pense que c’est bien fait pour lui, car Alassane Ouattara a toujours mordu la main généreuse qui lui donne à manger. Cela fait partie de sa nature.

 

La stratégie d’émiettement de l’opposition a marché. Le pouvoir cherche maintenant à isoler à tout prix Guillaume Soro qui est resté fidèle et constant à sa ligne politique : ne pas légitimer un pouvoir issu d’une violation grave de la Constitution, la Loi fondamentale. Ce plan aura-t-il meilleur succès que les dizaines d’autres qui ont tous lamentablement échoué, les uns après les autres ? Les fidèles de Guillaume Soro l’abandonneront-ils tous ? Apprêtons-nous à les compter. Wait and see.

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

 

 

Voir d’autres vidéos en lien avec celle-ci :

 

- ALASSANE OUATTARA VEUT GUILLAUME SORO - https://youtu.be/ilWO2YrzQUg

 

- REFUS DE PARTICIPER AUX LEGISLATIVES : SIMONE GBAGBO ET GUILLAUME SORO SUR LA MÊME LONGUEUR D’ONDE - https://youtu.be/cxo44ZJWGZE

 

- RAID MANQUÉ SUR ANKARA (TURQUIE) : DES TUEURS AUX TROUSSES DE GUILLAUME SORO - https://youtu.be/zEfXFlJcGUY

 

- #1 - SÉRIE FLASHBACK : TRISTES ANNIVERSAIRES - PARTIE 1 : DÉCEMBRE 2019 - https://youtu.be/HfVnXqZO5_s

 

- ÉCHEC DE LA RENCONTRE ADO-MACRON : L’ASSASSINAT DE GUILLAUME SORO REMIS AU GOÛT DU JOUR - https://youtu.be/YHGx_v3dFjY

 

- LUTTE POUR LES INVESTITURES AU RHDP: BATAILLE ENTRE HAMBAK ET BICTOGO POUR LE CONTRÔLE DU PARLEMENT - https://youtu.be/lMRelZhx7ZE

 

- FIN DE MISSION DU PREMIER MINISTRE EN FRANCE : LAURENT GBAGBO DIT NON À HAMED BAKAYOKO - https://youtu.be/f54lfBQuZ_Y

 

- GUERRE DE SUCCESSION AU RHDP: HAMBAK PLACÉ SOUS SURVEILLANCE PAR TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA - https://youtu.be/SmaMtCg4TNA

 

- DIALOGUE AVEC L’OPPOSITION : DIVERGENCE ENTRE LES CLANS DU RHDP - https://youtu.be/fiaI29Zlqjw

 

- EXCLUSIF ! ADO MÊME PAS ENCORE INVESTI, QUE LA GUERRE DE SUCCESSION REFAIT SURFACE AU RHDP - https://youtu.be/YyIx5AV_PRU

 

- COUP DE TONNERRE : AWAZA BAKAYOKO REFAIT SURFACE - https://youtu.be/5O3RhqRSTvU

 

 

Visionnez cette publication sur la Chris Yapi TV Officiel : https://youtu.be/_CHiWefa4jQ

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.