ET SI GUILLAUME SORO ÉTAIT LA CAUSE DES DÉLESTAGES ?

Chris Yapi fait la réflexion suivante : et si Guillaume Soro était la cause des délestages en Côte d’Ivoire ? Tentons de raisonner. Depuis sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale le 8 février 2019, la Côte d’Ivoire est à

Chris Yapi fait la réflexion suivante : et si Guillaume Soro était la cause des délestages en Côte d’Ivoire ? Tentons de raisonner.

 

img-20210517-wa0011

Depuis sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale le 8 février 2019, la Côte d’Ivoire est à l’arrêt. Une démission souhaitée et voulue par Alassane Ouattara lui-même. Depuis lors, le régime ivoirien vit dans la hantise, l’impréparation, la gestion au petit bonheur la chance de la Côte d’Ivoire.

 

img-20210517-wa0009

En effet, Alassane Ouattara a voulu coûte que coûte se prouver à lui-même et à la Côte d’Ivoire, voire à tout le continent africain, qu’il était capable de ne faire qu’une bouchée de Guillaume Soro. Comme à l’accoutumée, dès que le gourou a donné le tempo, chacun de ses partisans a rivalisé de zèle pour être celui qui, le premier, réussirait à avoir la peau de cet audacieux qui a osé ne pas s’aplatir devant le demi-dieu et recevoir ses bénédictions. Dans ce registre, certains se sont révélés particulièrement odieux et perfides. Le défunt Hamed Bakayoko et Téné Birahima Ouattara dit La Fiole ont particulièrement excellé dans la malfaisance.

img-20210507-wa0004

Ainsi, délaissant leurs charges et responsabilités gouvernementales, ils se sont entièrement consacrés et spécialisés dans la traque de l’ancien Président de l’assemblée nationale. Chacun à son niveau a détourné les moyens techniques, matériels et financiers mis à sa disposition dans le cadre de sa mission régalienne, pour le détruire. Écoutes téléphoniques, tentatives d’assassinat par balles, tentatives d’empoisonnement, tentatives d’enlèvement (exemple : dans la nuit du 9 au 10 octobre 2019 à l’hôtel El Palace à Barcelone), multiples mandats d’arrêts internationaux infructueux, corruption de certains éléments de sa garde pour l’éliminer, tentative d’assaut contre son avion le 23 décembre 2019, etc. Tout y est passé. Tout a échoué.

 

img-20210330-wa0000

Aux dires de son entourage, il ne se passe guère de jour sans qu’Alassane Ouattara ne rumine et ne peste contre ce baudet. À chaque fois, il ressent une vive douleur à cracher sa bile, quand il réalise que son ancien poulain est toujours vivant et est en train de le déconstruire tranquillement. Pour apaiser sa douleur et mettre un terme à son humiliation, Alassane Ouattara englouti des ressources faramineuses pour absolument venir à bout de Guillaume Soro. C’est devenu une vraie hantise chez lui. Sa dernière raison de vivre. Alassane Ouattara ne comprend pas qu’ayant vaincu, selon lui, Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et mis au pas Emmanuel Macron, il n’arrive pas à broyer ce freluquet de Guillaume Soro. Il y pense jour et nuit et de ce fait, l’État ne fonctionne plus, du moins, fonctionne au rythme de la traque contre Guillaume Soro. Toute la puissance institutionnelle de l’État ivoirien et des ressources financières immenses sont consacrées à la destruction d’un seul individu. Tout un État contre un seul homme : c’est David contre Goliath.

 

img-20210517-wa0010

Pourtant, l’histoire nous enseigne que lorsqu’on s’acharne de manière indécente sur un individu, on finit par le grandir à son corps défendant. Les analogies sont légion. Citons quelques cas : Yayi Boni et Patrice Talon, Abdoulaye Wade et Macky Sall, Thabo Mbeki et Jacob Zuma, Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, etc. Si Alassane Ouattara était en possession de toutes ses facultés, il aurait pu, à un moment donné, retrouver sa lucidité, marquer une pause pour faire le bilan de sa traque. Il se serait rendu compte qu’il pourchasse impitoyablement cet homme depuis plusieurs années, par tous les moyens et sans grands résultats. Il aurait compris qu’il a consacré à cette obsession, son énergie, ses ressources intellectuelles, son carnet d’adresses, de l’argent public, tout. Mais, en vain. Si ses conseillers n’étaient pas des pleutres, ils lui auraient suggéré de se raviser et de changer de posture et d’attitude. Goliath n’a pas battu David, bien que le rapport de forces fût largement en sa défaveur.

 

D’ailleurs, le journal « L’Éléphant Déchainé » l’avait bien compris et mettait en garde depuis le 16 septembre 2016, avec ce titre prémonitoire : « LA GUERRE CONTRE SORO PERDRA LE RDR ». Alassane Ouattara doit se demander : depuis qu’il a engagé ce combat contre Guillaume Soro, qu’est-ce qu’il a gagné ? Qu’est-ce que cela lui a rapporté ? Certes, Guillaume Soro est en exil, mais après tout, lui-même comme Laurent Gbagbo, n’étaient-ils pas en exil avant d’accéder au pouvoir ? D’autres exemples foisonnent tout autour de nous. Alpha Condé n’a-t-il pas été condamné et exilé avant de devenir président ? Félix Tshisékédi, Denis Sassou-N’Guesso, Patrice Talon, etc.

 

En revanche, qu’est-ce qu’il a perdu depuis le lancement de la guerre contre son ancien Premier ministre ? Il n’a récolté que la détérioration de sa santé, de son humeur, la perte de son crédit moral, la dégradation de son image à l’international, le dégoût de ses concitoyens et l’arrêt de toute politique de développement dans son pays. Il s’est brouillé avec de nombreux amis communs, qui tentaient de le réconcilier avec celui qui a l’âge de son fils. À cause de ce dernier, il ne fait plus attention à la gouvernance. Son jugement s’est oblitéré et enfermé dans sa haine. Il entraîne le pays dans les abysses, en raison de mauvais choix stratégiques qu’il ne cesse de faire.

 

Ainsi, il a été incapable d’anticiper l’actuel délestage d’électricité et la pénurie d’eau qui frappent les populations. À force de traquer Guillaume Soro, Alassane Ouattara, aveuglé par sa haine morbide, a conduit le pays vers les ténèbres, la faim et la soif. Il a été incapable de freiner la chute drastique des cours du cacao, la première richesse nationale. Il est incapable de freiner la montée inexorable du djihadisme dans notre pays, au point où les attentats aux engins explosifs improvisés se multiplient. Depuis qu’il a entamé son troisième mandat, il n’a réalisé aucun investissement, ni donné aucune orientation claire à sa gouvernance. Il vogue au gré des courants comme une brindille emportée par l’océan. La seule chose qui l’intéresse, c’est comment capturer Guillaume Soro et rien d’autre. Alassane Ouattara se détruit lui-même avec sa haine, tandis que son ennemi avance calmement, sans tenir compte de ses malveillances et de ses imprécations. Finalement, l’on peut se poser cette question : à quoi aura servi cette grande guerre contre Guillaume Soro ?

 

Ne perçoit-il pas les signes subliminaux que le céleste lui envoie ? C’est tout de même un record morbide que de voir mourir successivement tous ses lieutenants qu’il a utilisés pour combattre un homme dont il n’est ni détenteur ni fabricateur du destin. Seul Dieu a le pouvoir de façonner la destinée des êtres humains. On peut présumer que si Alassane Ouattara n’y prend garde et ne convertisse son cœur en se soumettant à la volonté de Dieu, il est à craindre que la main divine continue à le frapper impitoyablement en le dépouillant de son entourage, juste pour lui rappeler qu’il n’est que poussière et que poussière il le reviendra.

 

Que les moutons du RHDP fassent le bilan et ils s’apercevront que c’est une bataille qui ne valait pas la peine d’être menée. Seul Dieu est l’unique stratège. La preuve, Alassane Ouattara voulait voir le Président Laurent Gbagbo périr en prison à La Haye et il a tout fait pour. Mais, Dieu l’a élevé. N’est-il pas temps d’arrêter avec l’orgueil et la vanité ? N’est-il pas temps d’arrêter la spirale infernale ? N’est-ce pas l’heure d’écouter la voix de Dieu ? On n’a beau être puissant sur terre, Dieu en une seule seconde nous montre notre fragilité ! Voici que le plus grand économiste du monde qui prétend avoir développé le Japon, un pays de 120 millions d’habitants, ne peut donner de l’électricité ni de l’eau à la modeste Côte d’Ivoire de 25 millions d’habitants.

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

 

 

Voir d’autres vidéos en lien avec celle-ci :

 

- PROCÈS DES PRO-SORO : ALASSANE OUATTARA ORDONNE LA PERPÉTUITÉ POUR GUILLAUME SORO - https://youtu.be/5jhoKF6EYpY

 

- MANIPULATION DE LA JUSTICE : ALASSANE OUATTARA OUVRE UN NOUVEAU PROCÈS CONTRE GUILLAUME SORO. LE MAGISTRAT ALI YEO DÉGOMMÉ POUR FACILITER LES CHOSES - https://youtu.be/E6Nt54n8Lls

 

- RÉUNION SECRÈTE AU PALAIS PRÉSIDENTIEL : TOUT SUR LE DERNIER COMPLOT D’ALASSANE OUATTARA CONTRE GUILLAUME SORO - https://youtu.be/_CHiWefa4jQ

 

- RAID MANQUÉ SUR ANKARA (TURQUIE) : DES TUEURS AUX TROUSSES DE GUILLAUME SORO - https://youtu.be/zEfXFlJcGUY

 

- #1 - SÉRIE FLASHBACK : TRISTES ANNIVERSAIRES - PARTIE 1 : DÉCEMBRE 2019 - https://youtu.be/HfVnXqZO5_s

 

- ÉCHEC DE LA RENCONTRE ADO-MACRON : L’ASSASSINAT DE GUILLAUME SORO REMIS AU GOÛT DU JOUR - https://youtu.be/YHGx_v3dFjY

 

ET SI GUILLAUME SORO ÉTAIT LA CAUSE DES DÉLESTAGES ?

 

Visionnez cette publication sur la Chris Yapi TV Officiel : https://youtu.be/1rF7gVuW8Ps

 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.